F1 : Hamilton s’envole au Qatar, Verstappen conserve une légère avance au championnat.

Pour ce week-end de Grand Prix, les pilotes se sont affrontés sur le circuit de Losail, dans l’Est Qatari. Après des qualifications inattendues entre surprises et pénalités, le poleman Lewis Hamilton l’emporte, loin devant ses concurrents. La seconde marche du podium accueille le néerlandais Max Verstappen. Mais la véritable surprise réside dans la troisième place de ce podium. C’est l’écurie française Alpine qui l’a décrochée, grâce au retour en force d’un certain Fernando Alonso.

Nouvelle victoire de Lewis Hamilton, au Qatar ce week-end.
Le podium du Qatar composé de Lewis Hamilton, Max Verstappen et Fernando Alonso. ©Reuters

Des qualifications déroutantes


Avant tout, on vous fait un point sur le circuit :

  • Lieu : Losail, Doha, dans l’est Qatari.
  • Longueur : 5,380 km.
  • Nombre de tours : 57.
  • Particularités : 2021 marque l’arrivée du Qatar dans la tournée des Grands Prix de Formule 1. Bien que le circuit soit un habitué des Grands Prix Moto (c’est d’ailleurs le 1er GP de la saison), il signe à compter de 2022 (en plus de la saison 2021) un passage permanent pour les pilotes de F1.

Les qualifications ont mal commencé pour Nikita Mazepin qui endommage sur aileron avant dès la Q1. A leur habitude, RedBull et Mercedes se chipent le meilleur temps au tour. Entre Bottas, Hamilton et Verstappen, les tours sont de plus en plus rapides. Raikkonen, Latifi, Giovinazzi, Schumacher et Mazepin sont mis hors jeu à la fin de cette Q1.

En Q2, Hamilton gagne en vitesse avec ses nouveaux pneux mediums. Belle déception pour RedBull et Ferrari, puisqu’elles perdent chacune un pilote. Pérez, Stroll, Leclerc, Ricciardo et Russell sont éliminés.

Q3. Alors que Lewis Hamilton décroche la pole en 1’20 »827, il est suivi de près par son rival Max Verstappen et par son coéquipier Valtteri Bottas. On retrouve notre français Pierre Gasly en quatrième position. Excellente prestation me direz-vous. C’est là que les choses se gâtent. A la sortie des damiers, le drapeau jaune pointe son nez pour Gasly. En effet, le pilote Alpha Tauri a perdu l’aileron avant de sa Formule 1, tandis que son pneu avant droit semble avoir subi une attaque de lion au virage 15. Les qualifications sont arrêtées, et aucun pilote ne peut améliorer sa position sur la ligne de départ.

Ce sont des choses qui arrivent. Néanmoins, Pierre Gasly démarrera sa course en 3ème position. Oui, oui, il était bien quatrième. Seulement, cet incident (sans aucune gravité physique pour le pilote) a eu un impact inattendu sur un autre pilote.

En effet, la FIA a réprimandé, tenez-vous bien… Max Verstappen. La FIA lui reproche de ne pas avoir respecté le double drapeau jaune de fin de course. Il écope de cinq places de pénalité et s’élancera donc de la septième place. Mais il n’est pas le seul à qui le jaune ne réussit pas, puisque Valtteri Bottas a rencontré le même problème avec un unique drapeau jaune cette fois. Le pilote Mercedes partira trois places plus loin sur la ligne de départ.


Hamilton décolle, Verstappen remonte, Gasly atterrit


Deux abandons, un ancien champion du monde sur le podium et surtout, aucune pénalité de course ! Certes il y en a eu assez en qualifications, mais ça reste tout de même notable. Les trois meilleurs départs de ce GP sont signés Hamilton, Alonso qui gagne une place et Verstappen qui en gagne 3. En revanche, c’est un raté pour Bottas qui passe 11ème.

Verstappen n’aime pas rester à l’arrière. En quatre tours seulement, il recolle aux basques d’Hamilton et passe en deuxième position ! Il est désormais à quatre secondes du septuple champion du monde. Au 11ème tour, les difficultés commencent pour Pierre Gasly, qui se fait doubler par Lando Norris, puis par Sergio Pérez.

Au 15ème tour, le Britannique est à nouveau l’auteur d’un meilleur tour. Au suivant, Pérez remonte à la 4ème place en passant Lando Norris, tandis que Bottas passe 6ème en doublant Ocon. Le néerlandais Max Verstappen rentre au stand un tour plus tard pour passer en gommes dures, stratégie suivie de près par Hamilton. Mais ce dernier continue de gagner du terrain sur son rival. Il bénéficie désormais de 9.6s d’avance sur le leader du championnat du monde.

Au 20ème tour, la stratégie entre en piste. L’ingénieur de Bottas lui indique une potentielle stratégie à deux arrêts du côte de Max Verstappen. Le finlandais ne suit pas les autres pilotes au stand. Malheureusement pour lui, il est victime d’une crevaison au 33ème tour et fait sortir le drapeau jaune. Un peu plus tard dans la course, RedBull et Mercedes se méfient tous deux de pneus instables et rentrent au stand.

Bien qu’Hamilton soit à 8s devant Verstappen, il étudie tous les détails qui pourraient lui faire perdre cette avance, comme les pneus utilisés par son rival. Le second drapeau jaune du jour est pour George Russell, victime de crevaison sur ses pneus durs. Parallèlement, Mercedes arrête définitivement Bottas (à la 12ème place) afin de change sa boîte de vitesse sans subir de pénalité la semaine prochaine. Troisième drapeau jaune : Nicholas Latifi est le second pilote Williams à crever en deux tours et abandonne la course.

En deuxième position, Max Verstappen chausse les gommes softs et va chercher le meilleur temps au tout dernier tour en 1:23,196. Le drapeau à damiers est sorti, et Lewis Hamilton remporte une nouvelle victoire ! Mais malgré sa victoire, il n’est pas le meilleur pilote aujourd’hui. Cette distinction est réservée à l’hispanique Fernando Alonso, 3ème de ce GP, qui signe son 98ème podium ! Alonso a réalisé une course exceptionnelle en passant, entre autres, Charles Leclerc (Ferrari) et Sergio Pérez (RedBull). En revanche, c’est la désillusion pour Pierre Gasly, qui ne termine qu’en onzième position.

Bilan de la semaine : les Flèches d’Argent restent en tête du championnat constructeur, Lewis Hamilton ressert l’écart et n’a plus que 8 points de retard sur le leader du championnat du monde pilotes Max Verstappen.


Retrouvez les enjeux de cette fin de saison 2021 juste ici : https://leclub115.com/2021/11/20/formule-1-la-fin-de-saison-promet-detre-haletante/.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page