Preview de FC Barcelone – SL Benfica (21h) : le match de la peur (Groupe D, 5e journée)

Le FC Barcelone, ce soir, au Camp Nou face au SL Benfica, peut se qualifier pour les huitièmes de finale, mais aussi tout perdre.


Ce n’était certainement pas le plan imaginé au démarrage de cette campagne de Champions League pour les Barcelonais. Les Catalans, malmenés au cours de cette campagne, abordent néanmoins la 5e journée en 2e position après leurs deux succès face au Dynamo Kiev (1-0 ; 0-1). Pour la première de Xavi en Ligue des Champions, et sans Dani Alves (non enregistré), Sergi Roberto, Braithwaite, Ansu Fati, Pedri et Akhomach, les blaugrana ont fort à faire contre une équipe du Benfica qui les a martyrisés au match aller.

Effacer le traumatisme du match aller


Certes, l’ère Koeman est terminée, et Xavi a pris sa place, pour le plus grand bonheur des supporters du Barça. Néanmoins, les joueurs sont (évidemment) les mêmes que ceux de la débâcle du 29 septembre dernier (3-0), qui avait signé les prémisses de la fin de Ronald Koeman.

Au match aller, Barcelone avait été dépassé dans tous les domaines. Au match retour, les catalans doivent montrer le visage inverse. (Quality Sport Image)

Et si le SL Benfica ne semble pas être un mastodonte européen (les lisboètes sont 3es du championnat portugais), les joueurs de Jorge Jesus devraient jouer leur carte à fond avant leur dernier match à l’Estadio da Luz contre Kiev. Autrement dit, les Barcelonais sont loin d’avoir match gagné.

De bons débuts à confirmer pour Xavi


L’entraîneur catalan, de retour au FC Barcelone, a remporté le derby pour son premier match (1-0, Memphis s.p.) et a déjà imposé certains principes de jeu. Pour certains joueurs, cela pourrait être l’occasion de se montrer :

  • Sergio Busquets s’était montré très intéressant samedi soir, il pourrait avoir un rôle à jouer ce soir pour dicter le jeu et éviter les foudres offensives benfiquistes menées notamment par Darwin Nunez, étincelant au match aller.
  • Au milieu, Xavi avait opté pour un 4-2-3-1 au départ contre l’Espanyol. Quel système choisira-t-il cette fois-ci et quelle importance donnera-t-il à ses joueurs ? Il faut dire que le vivier dans ce registre est particulièrement qualitatif, bien que Pedri, fraîchement élu Golden Boy, est forfait ce soir.
  • Coutinho, remplacant samedi soir, parviendra-t-il à se faire une place dans le 11 ? Rien n’est moins sûr, car le Brésilien s’est parfois montré brouillon durant les 20 minutes où il est entré.

Pour Xavi surtout, c’est l’occasion idoine de démontrer la solidité de ses principes de jeu face à une équipe qui l’attendra de pied ferme ; et de montrer que la fébrilité défensive observée samedi soir n’était qu’un résidu du mandat de son prédécesseur.

Barça-Benfica pourrait être l’occasion pour certains joueurs de se montrer, d’autant que beaucoup de cadres sont absents. (Foot Mercato)

Assurer la qualification et enclencher la marche avant


En cas de victoire ce soir, les catalans seraient qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Ce serait quelque part une performance pour le septième de Liga, en difficulté durant toute la phase de groupes et qui a eu toutes les peines du monde à se défaire du Dynamo Kiev.

Pour autant, pour la stabilité du projet de Xavi, pour la stabilité des finances du club (qui ne supporterait peut-être pas une élimination) et pour le prestige du club, la qualification est nécessaire. Pour autant, face à une équipe de Benfica, qu’on a certes peu vu face au Bayern (0-4 ; 5-2) mais qui a su marquer des buts ; et qui sait poser problème à ses adversaires (4 points pris en 4 matchs, dont 2 matchs face au Bayern), la tâche paraît presque compliquée.

Si le Barça ne parvient pas à s’imposer, la tâche deviendrait beaucoup plus compliquée pour les catalans, qui se déplaceront à Munich pour la dernière journée du groupe et seraient éliminés en cas de défaite et de victoire du SL Benfica. En bref, ce soir, c’est tout ou rien.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :