Atletico Madrid- Milan (0-1) : Les tops et les flops de la victoire milanaise ô combien importante.

Lors de la 5ème journée du groupe B, les Rossoneri se déplaçait au Wanda Metropolitano pour y défier l’Atlético Madrid. Une rencontre qui s’est soldée sur une courte victoire de l’équipe visiteuse. Une victoire qui leur permet de croire à une qualification en huitième de finale de Ligue de Champions. C’est l’heure des tops et des flops de ce match.

La satisfaction du coach milanais suite à cette victoire (© AFP)

Les Tops :


Le visage des Italiens

Contrairement aux matchs précédents, les coéquipiers d’Olivier Giroud ont montré une nouvelle image. Ils ont réussi à faire jeu égal avec leurs adversaires et on finit le match avec un taux de possession supérieur aux Colchoneros. Une première pour cette équipe depuis le début de la compétition. Avec en prime une victoire et une qualification qui reste jouable, les Milanais ont de quoi être satisfait.

Le coaching de Stefano Pioli

Peu après l’heure de jeu, le score est toujours de 0-0 et le Milan AC est éliminé. C’est à ce moment que le coach italien procède à quatre changements : Zlatan Ibrahimovic remplace Olivier Giroud blessé, Tiemoue Bakayoko remplace Sandro Tonali ce qui permet d’ajouter plus de physique au milieu. Il décide aussi de faire sortir le jeune Pierre Kalulu remplacé par l’expérimenté Alessandro Florenzi, le milieu de terrain Rade Krunic sort quant à lui au profit de l’attaquant brésilien Junior Messias. C’est ce dernier qui libère son équipe à la 87ème minute.

Le clean sheet de Tatarusanu

Les joueurs entrainés par Diego Simeone ont rarement mis en danger la défense milanaise mais il a été présent lorsqu’il le fallait. Ce match peut redonner confiance au gardien roumain surtout après sa bourde et les quatre buts encaissées le weekend dernier. Il réalise là son premier clean sheet depuis un mois et son deuxième depuis le début de la saison.

Junior Messias libère les Italiens d’une tête à bout portant (© AFP)

Les Flops :


Matheus Cunha rate l’égalisation

Un match se joue sur des détails et le brésilien s’en souviendra. Alors mené 1-0 à quelques minutes du terme, l’attaquant reçoit un excellent centre de Marcos Llorente mais envoie sa tentative de peu à côté. Un but qui aurait définitivement éteint les espoirs de qualification du Milan AC. L’accrochage dans les dernières secondes entre Correa et Kjaer ne sera pas sifflé.

Les 87 premières minutes

Il y a des matchs où des clubs attendent d’être menés au score pour se réveiller. Malheureusement lorsque le but encaissé arrivent quelques minutes avant la fin du match, il est plus difficile d’égaliser ou de gagner. Les Colchoneros en ont fais les frais hier soir. Les Espagnols n’ont pas vraiment montré d’enthousiasme devant leurs supporters présents au stade, malgré une fin de match où ils auront cherché l’égalisation.

Une fois mais pas deux

Lors du match aller alors qu’ils étaient menés 1-0, les coéquipiers d’Antoine Griezmann l’ont emporté en scorant deux fois lors des 10 dernières minutes du match. Une prestation qu’ils ont failli remettre hier soir. C’était sans compter sur une défensive milanaise qui a appris de ses erreurs et ont empêché la victoire adverse et l’égalisation. Les Espagnols joueront leur qualification chez les Dragons pendant que Milan fera de même à San Ciro face à des Reds déjà qualifié.

Les Colchoneros ne sont plus maître de leur destin. (© AFP)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :