Preview de Villarreal – Barcelone (21h) : rebondir et se relancer

Après leurs déconvenues européennes, le Sous-Marin jaune et le Barça se retrouvent au championnat et ont bien l’intention de grapiller des points.


Pour Unai Emery et Xavi, la tâche s’annonce ardue. Villarreal et Barcelone sont mal en point sur le plan européen, et doivent à tout prix remonter au classement en Liga, où ils sont empêtrés dans les méandres du championnat. Et au fil des matchs, le besoin de combiner jeu et résultats commence à se faire de plus en plus urgent chez les deux équipes.

Se rassurer après les déconvenues européennes


Du côté du Sous-Marin jaune, on vous annonçait mardi dernier un besoin de se rassurer dans le jeu et d’essayer de retrouver une cohérence défensive mais aussi offensive. On ne s’était pas trompés : dans un match inhabituellement ennuyeux, au cours duquel les deux équipes ont d’abord cherché à préserver leur but, les Mancuniens ont mis 78 minutes pour trouver la faille sur une erreur de relance (but de Cristiano Ronaldo, score final : 0-2) et ont renvoyés les espagnols à leurs doutes. Villarreal jouera néanmoins une « finale » pour la qualification en huitièmes de finale de Ligue des Champions à Bergame le 8 décembre, contre l’Atalanta, accrochée par les Young Boys (3-3).

Cristiano Ronaldo se promène parmi la défense de Villarreal : il faudra corriger ces erreurs pour prétendre à mieux du côté des vainqueurs de l’Europa League. (So Foot)

Il faut dire que les joueurs en jaune n’ont pas été particulièrement dangereux, et ont semblé malmenés par une équipe de Manchester United pourtant en transition après son changement d’entraîneur. Il faut faire mieux pour espérer battre Barcelone, d’abord, et pour s’entrouvrir la porte d’un avenir plus radieux, ensuite.

De son côté, le FC Barcelone a un pied et quatre orteils en Europa League. Les Barcelonais ont rendu la copie à ne pas rendre contre Benfica (0-0), et ont confirmé toute leur fébrilité d’un côté comme de l’autre du terrain. Car au final, la superbe frappe de Yusuf Demir (42e) fut la seule grosse occasion des Barcelonais, actifs avec le ballon mais rarement dangereux.

Et défensivement, les raids benfiquistes ont été rarement correctement gérés : le Barça est même passé tout près de la correctionnelle (Seferovic, 90e), mais l’attaquant suisse n’a pas cadré face au but… Ils devront donc gagner à Munich pour ne pas avoir à craindre Benfica, qui recevra le Dynamo Kiev, déjà éliminé. Ils devront également montrer un meilleur visage car les débuts de Xavi sont poussifs et montrent une certaine fragilité défensive masquée par les deux clean-sheets ; et une évidente difficulté à marquer des buts (1 but en 2 matchs, sur pénalty qui-plus-est).

Remonter au classement et solidifier des bases fragiles


C’est aussi un objectif urgent : Villarreal est 12e, Barcelone 8e ; et devant eux, le podium et les places européennes commencent à se dessiner sans eux. L’urgence des points se fait très importante, à la fois évidemment pour des raisons pour des raisons sportives mais aussi financières : pour le Barça, surendetté et au bord du dépôt de bilan, chaque place compte et une non-qualification pour une compétition européenne serait dramatique. Il est donc urgent de retrouver des points, et cela continue dès ce soir à Villarreal.

Villarreal cherchera à enrayer cette spirale de matchs nuls (7 nuls en 13 rencontres) qui l’empêche de truster les plus hautes places du classement, mais il faudra se montrer à la fois solide défensivement et efficace offensivement : tout ce qui a manqué contre Manchester, surtout dans les dernières minutes.

Car pour les deux équipes, les matchs européens ont montré qu’il fallait encore travailler pour être au niveau. Villarreal n’a pas montré grand-chose sinon des lacunes, et Barcelone doit montrer une meilleure exploitation du ballon, tout en étant capable de ne pas se faire piéger en contre-attaque. C’est absolument nécessaire au vu des forces offensives de Villarreal : elles pourraient être un poison pour la défense catalane.

Haris Seferovic rate l’immanquable contre Barcelone ; pour les Catalans, il ne faudra pas reproduire des erreurs similaires. (REUTERS)

Pour autant, comme pour Villarreal-Manchester United, les deux équipes auront sans doute à cœur d’assurer leurs bases défensives : la défense a tenu pendant 78 minutes face aux assauts mancuniens, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, avant de se tirer une balle dans le pied sur une erreur de relance. Il ne tient qu’à eux de ne pas reproduire ces erreurs pour avancer sur le bon chemin, dans la bonne direction.

Confirmer les principes tactiques


Au coup d’envoi de Barça-Benfica, Xavi avait innové avec un 3-4-2-1. Le nouvel entraîneur du Barca a finalement changé son système en cours de match, passant dans un 4-1-4-1, son 4e système en deux matchs (4-2-3-1 ; 4-3-3 ; 3-4-2-1 ; 4-1-4-1). Cette recherche du bon système est logique, mais elle ne doit pas trop tarder car elle est source d’instabilité et de questionnements pour les joueurs, qui semblaient parfois un peu perdus contre Benfica, ce qui pourrait expliquer certaines contre-attaques portugaises menées à 3 contre 3. L’entraîneur catalan dispose d’un vivier de joueurs important, et cela lui permet d’envisager tous les systèmes possibles. Pour cette rencontre, le Barça s’oriente cependant vers un 3-4-3 ou un 4-3-3.

Mais finalement, au vu de la physionomie des deux équipes, de leur état de forme et de leurs besoins, difficile de ne pas imaginer un 0-0. La difficulté à marquer des Barcelonais, leur capacité à garder le but protégé malgré les assauts adverses (19 tirs concédés en 2 matchs, c’est encore trop) ; combinée à la propension du Sous-Marin jaune à concéder des matchs nuls, et leur besoin de se stabiliser à la proue et à la poupe : tous les éléments semblent réunis pour un 0-0. Aux joueurs, désormais, de nous donner tort, et pour cela, rendez-vous à 21h.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro