Coupe Davis 2021 : L’Allemagne claque la porte au nez des Britanniques !

Ce mardi 30, l’Allemagne a fait un pas supplémentaire vers le titre en éliminant la Grande-Bretagne en quarts de finale. Et c’est une jolie revanche, puisqu’en 2019 les deux pays s’étaient affrontés exactement au même stade de la compétition avec une tout autre issue. En effet, les Britanniques étaient sortis vainqueurs de cette manche avant d’être vaincus à leur tour par l’Espagne de Rafael Nadal, tenante du titre.

L'Allemagne est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis.
L’équipe d’Allemagne se qualifie pour les demi-finales de la Coupe Davis face à la Grande-Bretagne. ©LEONHARD FOEGER/Reuters

Deux simples, balle au centre


La première rencontre de la journée a peut-être provoqué un excès de confiance pour les sujets de Sa Majesté. Sur le court d’Innsbruck, privé de public, Daniel Evans domine très largement son adversaire. Opposé à Peter Gojowczyk, le Britannique ne tarde pas à conclure ce match en deux sets. Evans inflige une victoire écrasante à l’Allemand, 6-2, 6-1, et accorde ainsi à son pays un avantage considérable.

A 17h30, l’entraîneur britannique Leon Smith accorde à Cameron Norrie un nouveau passage sur le court. Après un match déconcertant face à Jiri Lehecka dimanche dernier, Norrie remet le couvert et réalise une performance tout aussi déroutante. Face à Jan-Lennard Struff, le Britannique est très vite en difficulté. Il concède un break dans les premiers jeux mais se rattrape pour égaliser à 4-4. Le n°12 mondial résiste au maximum et pousse Struff au tie-break mais s’incline au moment décisif, 7-6.

Ni une ni deux, le Britannique réagit et surprend Struff en remportant le second set 3-6. Lors de son dernier match, Norrie avait fait taire le Tchèque dans le troisième set. Mais le dénouement est bien différent cette fois. Jan-Lennard Struff parvient à remonter la pente face à un Norrie instable pour l’emporter 7-6, 3-6, 6-2.


L’Allemagne s’impose en doubles


Après une égalité entre les nations, chacun compte sur ses compatriotes pour accéder aux demi-finales. Tandis que l’Allemagne envoie Kevin Krawietz et Tim Pütz, la Grande-Bretagne répond avec sa paire de choc, formée par Joe Salisbury et Neal Skupsky.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce match nous a tenus en haleine jusqu’à la dernière seconde. Dès le début du match, les serveurs se sont avérés redoutables et aucun duo n’a concédé de break. Même si les Britanniques ont pris l’avantage à 5-4 dans le tie break, Krawietz et Pütz sont restés constants pour égaliser à 6-6. 1h05 plus tard, les Allemands se sont décidés à conclure le set.

Pour la deuxième manche, il semblerait que quelqu’un ait cliqué sur le bouton « replay »… Peu de différence dans ce set, qui s’achève sur un nouveau tie break. Les Britanniques nous ont pourtant fait croire à un possible troisième set, en menant 5-0 dans le jeu décisif. Cependant, Kevin Krawietz et Tim Pütz n’ont pas eu l’air de vouloir s’infliger une manche supplémentaire. Ils sont allés chercher la victoire en enchaînant 7 points d’affilée, laissant Salisbury et Skupsky médusés sur le court. L’Allemagne se qualifie donc 7-6, 7-6 pour la suite du tournoi.

Jusqu’ici, les Allemands n’ont pas pâti de l’absence de leur joueur phare, Alexander Zverev, sacré à Turin deux semaines plus tôt. Reste à voir s’ils garderont leur rythme en demi-finale. Il y a maintenant deux adversaires possibles pour l’Allemagne : soit la RTF de Daniil Medvedev, soit la Suède. Pour le savoir, rendez-vous ce jeudi à 16h !


24h plus tôt, la Croatie affrontait l’Italie à Turin pour obtenir sa place dans le carré final. Pour voir le dénouement renversant de ce match, cliquez ici !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page