Fiorentina- Sampdoria (3-1) : Les tops et les flops de la huitième victoire de la Viola

La 15ème journée de Serie A a lieu en pleine semaine, avec quatre matchs déjà disputaient hier dont celui de la Fiorentina. Une rencontre durant laquelle le club n’a que très peu tremblé. Retour sur le bon et le moins bon de ce match.

Une belle victoire pour les coéquipiers de Callejon (© Getty Images)

Les Tops :


L’attaque de la Fiorentina

La meilleure défense, c’est l’attaque et les joueurs de Vincenzo Italiano l’ont assimilés. Les trois buts inscrits l’ont été par le trio d’avant-centre constitué de Jose Callejon, Dusan Vlahovic et Riccardo Sottil. Ces buts sont intervenus lors de la première mi-temps qui a vu la Viola cadrée cinq fois. Trois buts sur cinq tirs cadrés ce qui représentent un pourcentage de 60% de réussite. Idéal pour un club qui vise les places européennes.

Une réaction qui ne s’est pas fait attendre

Les joueurs du coach italien Vincenzo Italiano ont réussi une double réaction. La première suite à l’ouverture du score de la Sampdoria, les coéquipiers de Sottil n’ont été mené au score que huit minutes avant que l’attaquant espagnol Callejon égalise. La deuxième réaction résulte du score final, leur défaite surprise face à Empoli lors de la dernière journée ne les a pas fait douté. Leur rebond à été immédiat.

Dusan Vlahovic comme toujours

L’attaquant serbe à encore fait parler de lui. Il a encore été buteur pour le troisième match d’affilé. Le meilleur buteur de Serie A a deux unités de plus que son poursuivant Ciro Immobile. Déjà décisif l’an dernier, il est reparti de plus belle cette saison pour essayer de chercher le titre de meilleur buteur. Prochaine étape face à Bologne le 5 Novembre prochain.

Le numéro 9 de la Fiorentina a encore marqué, cette fois-ci d’une tête smashée (© ACF Fiorentina)

Les Flops :


La première mi-temps de la Samp

Même si le score de 3-1 à la mi-temps parle de lui-même, le nombre d’attaques et d’attaques dangereuses posent question. Sur le nombre d’attaques, la Sampdoria possèdent un nombre deux fois moins élevé que son adversaire (32 contre 62). Une grande différence qui se traduit aussi sur le nombre d’attaques dangereuses. On en dénombre seulement 11 pour les coéquipiers de Francesco Caputo alors que ce nombre est de 27 chez l’adversaire.

La défense de la Viola

Si Vincenzo Italiano peut compter sur son attaque, il ne peut pas en dire autant de sa défense. Sur les 15 matchs disputées depuis le début de la saison, son équipe à réussi 3 clean sheets soit 20% de ses matchs. Des buts souvent évitables ou alors pris dans les dernières minutes du match. Il faudra régler cela car chaque buts marqués et/ou encaissés comptera à la fin de la saison.

Une possession de balle inquiétante

C’est un problème récurrent pour l’équipe de Roberto D’Aversa, elle a du mal a gardé le ballon. Seulement 3 matchs ont vu la Sampdoria finir avec un taux de possession supérieur ou égal à 50%. Cela ne les a pas empêché de gagner face à Spezia, Salernitana et l’Hellas Vérone. La possession de balle ne veut pas systématiquement dire victoire mais multiplie les chances. Surtout que le prochain match est face à la Lazio.

Après deux victoires de suite, la Sampdoria rechute (© Italy24)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :