Coupe Davis : Le Kazakhstan y a cru mais c’est bien la Serbie qui rejoint les demi-finales.

Pour ce troisième quart de finale, le Kazakhstan affrontait la Serbie de Novak Djokovic. Une journée où le numéro 1 mondial a fait parler de son statut et qui permet à la Serbie d’affronter la Croatie en demi-finale. Retour sur cette journée riche en émotion qui aura durée jusqu’au bout de la nuit.

Miomir Kecmanovic- Mikhail Kukushkin


Pour le premier match de ce quart de finale, le numéro 3 serbe Krajinovic a été remplacé par Kecmanovic qui n’avait plus joué depuis un mois. Face à lui l’expérimenté Kukushkin, ancien 39ème mondial aujourd’hui redescendu à la 182ème place.

Le match commence fort avec un break d’entrée réalisé par le 69ème mondial qui le confirme dans la foulée pour mener deux jeux à zéro. Un break que le Serbe perd dès son jeu de service suivant. On se dirige tous droit vers un tie-break où les deux joueurs se rendent coup pour coup. Cependant c’est bien le numéro 3 kazakhstanais qui s’impose 7 points à 5 dans ce jeu décisif en 1h00.

Ce deuxième set ressemble au premier mais inversé. Le 182ème mondial réussit le premier break et va même mener 4-2 dans le second acte. On se dirigeait tout doucement vers une victoire kazakhstanaise mais le Serbe en a décidé autrement. Le remplaçant de Krajinovic s’est réveillé pour mener 5-4 et réussir, au bout d’un jeu interminable, à breaker son adversaire et de remportera la même occasion le second set.

Le dernier set est dans la lignée du second. Sans doute encore contrarié d’avoir perdu ce second acte, Kukushkin sera mené 3-0 et 15-40 sur son service au cours du troisième set. Heureusement pour lui, il n’a pas sombré et à continuer à s’accrocher. On est alors à 5-3 avec un Serbe qui s’apprête à servir pour le match lorsque tout a basculé. Miomir Kecmanovic se procure alors deux balles de matchs qu’il ne parvient pas à concrétiser et cède son break d’avance. Kukushkin ne se prive pas pour recoller à 5-5 sur son service. Les deux hommes devront se départager lors d’un ultime tie-break. Le Serbe se procurera là encore deux balles de matchs, à 6-5 et à 7-6. C’est ensuite le Serbe qui sauve lui aussi quatre balles de matchs. Nous sommes alors à quatre balles de matchs sauvées chacun et un score de 11-11 et service Kukushkin à suivre. C’est lui-même qui se procurera une cinquième balle de match qui cette fois-ci ne sera pas sauvée. Mikhail Kukushkin s’impose 7-6(5)/ 4-6/ 7-6(11) en 3h18 de jeu. Le record de cette édition 2021.

Serbie 0-1 Kazakhstan

Agé de 33 ans maintenant, Mikhail Kukushkin peut encore rendre service (© SBM Tennis)

Novak Djokovic- Alexander Bublik


Pour ce deuxième match de la journée, le numéro 1 kazakhstanais affronte le numéro 1 serbe qui s’avère aussi être le numéro 1 mondial. Une rencontre qui en cas de défaite serbe les éliminerait.

Face au 36ème mondiale, l’affaire se devait d’être réglée, et elle l’a été. Dès le premier set, le Serbe montre sa détermination en ne concédant aucune balle de break. Avec un taux de 91% de points gagnés derrière son premier service et 62% derrière la seconde la messe était dite. En l’espace de 38 minutes, le Serbe avait déjà empocher le premier set.

Au départ du second set, on a cru à une possible réaction du joueur kazakhstanais avec notamment les deux balles de break qu’il s’est procuré dès le début du deuxième set. Mais le numéro 1 mondial ne tremble pas et finit par remporter son jeu et break son adversaire dans la foulée. Le reste du second acte n’est qu’une promenade de santé pour le Serbe qui finit par se procurer une balle de set à 5-3 sur le service de Bublik, balle sauvée par le numéro 38 mondial. Malgré un micro alerte (et encore) à 15-30 sur son service, le Serbe enchaîne trois points de suite pour conclure ce match. Novak Djokovic s’impose 6-3/ 6-4 en 1h18 de jeu.

Serbie 1-1 Kazakhstan

Encore étincelant, le Serbe offre à son pays un double décisif (© Eurosport)

Nikola Cacic/ Novak Djokovic- Andrey Golubev/ Aleksandr Nedovyesov


Pour ce troisième quart de finale, nous voici dans un troisième match de la plus haute importance. A peine son match fini, Novak Djokovic revient sur le court pour tenter d’apporter une qualification en demi-finale à son équipe. Il est accompagné par son compatriote Nikola Cacic avec qui il a déjà disputé un match de double dans cette compétition qui s’est soldé par une défaire en 3 sets face à la paire allemande. Face à eux la paire kazakhstanaise, qui n’a perdu aucun match dans cette compétition.

Les Serbes et les Kazakhstanais sont prêts, c’est l’heure du dernier match de la journée. Un premier set à sens unique pour les Serbes qui ont étouffés la paire kazakhstanaise pour l’emporter 6-2. Un score qui s’explique avec un taux catastrophique points derrière la première balle de 56%. Derrière la seconde ce taux atteint 0%, un premier set à sens unique.

Dans ces conditions, il y a deux cas de figures. Soit le vaincu du premier acte se rebooste ou alors se laisse encore plus submerger. La paire kazakhstanaise adopté pour le premier choix. Un second acte aussi à sens unique mais cette fois-ci, c’est du côté kazakhstanais. Avec notamment 3 aces et seulement 5 points perdus derrière leur mise en jeu, la paire kazakhstanaise sort vainqueur de ce set 6-2. On aura alors droit à un ultime troisième set.

A l’image des deux premiers sets, le troisième n’échappe pas à la règle. Avec à l’honneur encore et toujours un double break réalisé. Avec un seul point perdus derrière leur première balle sur ce troisième acte, le double serbe s’impose 6-2/2-6/6-3 en 1h39. Prochain rendez-vous face à la Croatie.

Serbie 2-1 Kazakhstan

Avec un double incroyable, la Serbie se qualifie pour les demi-finales(© Tennis Actu)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.