Klassiker #1 : Dortmund est-il favori ? (Partie 2)

Après avoir vu les raisons pour lesquelles le Borussia Dortmund pouvait être considéré comme le favori de ce duel, nous allons étudier celles pour lesquelles le Klassiker s’annonce plus indécis que jamais.


Le Borussia s’est déjà incliné cette saison, sur sa pelouse, face au Bayern Munich

Non, le BVB n’est pas favori


Le Westfalenstadion ne sera pas rempli

C’est un gros coup au moral pour tous les fans de football, et encore plus pour ceux du Borussia Dortmund. En raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie, seuls 15 000 spectateurs seront invité à prendre place dans l’enceinte du Signal Iduna Park. Une grosse perte pour Dortmund, qui ne pourra donc pas compter sur l’appui de son public, pour ce match qui peut changer le cour de sa saison.

5 défaites consécutives face au Bayern

C’est la statistique qui fait mal pour le BVB. Depuis cinq matchs, c’est le Bayern qui est systématiquement ressorti vainqueur des Klassiker. Munich a remporté quatre victoires sous Hansi Flick, et une sous Julian Nagelsmann, en début de saison (1-3), à l’occasion de la DFB-Supercup dans la Ruhr. L’avantage psychologique est donc nettement en faveur des Bavarois, et montre aussi que le FCB évolue une classe plus haut. Cette série peut néanmoins être une source de motivation pour la formation de Marco Rose, qui souhaitera y mettre fin à tout prix.

Des difficultés dans les grands matchs

Le soucis, c’est que Dortmund ne réussit pas dans les grands matchs cette saison. Outre la piteuse élimination en Ligue des Champions, avec des lourdes défaites contre l’Ajax et le Sporting, le BVB s’est aussi incliné sur la pelouse du RB Leipzig (2-1), et donc à domicile face au Bayern. Les Champions d’Allemagne 2011 et 2012 ont donc déjà fait état de leurs limites cette saison, contre des adversaires pourtant inférieur à l’ogre bavarois. Difficile, donc, d’accorder le statut de favori à ce Borussia là…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :