Les trois points qui expliquent la défaite d’Arsenal contre Manchester United (2-3).

Hier soir le choc entre Red Devils et Gunners clôturait la journée de Premier League à Old Trafford, avec l’occasion pour Michael Carrick de donner les clés de l’équipe à Ralf Rangnick dans une bonne dynamique. Et C’est chose faite puisque Manchester United a remporté les trois points, bien aidé par une équipe d’Arsenal coupable de plusieurs erreurs. On les passe en revue ici.

Le milieu de terrain, point central de la défaite.


Toujours privés de Granit Xhaka, blessé au genou droit depuis le match contre Tottenham, Mikel Arteta avait décidé d’aligner la paire Thomas Partey et Mohamed Elneny au milieu de terrain au détriment de Sambi Lokonga, pourtant titulaire dernièrement avec les gunners. Une association qui avait déjà été experimentée contre United dans un match maitrisé par les Gunners et une victoire obtenue à Old Trafford le 1er novembre 2020. Ce n’est pas pas illogique de remanier ce type de milieu de terrain, surtout face à la paire Fred / McTominay qui avait été dépassée lors de ce fameux match.

Seulement, Thomas Partey avait été incroyable, son seul match référence chez les Gunners en bientôt 2 années. Le ghanéen avait dominé le milieu de terrain, en percutant beaucoup, par la passe ou en conduite de balle à la manière d’un Patrick Vieira des grands jours. Et incontestablement, ce n’était pas la même chose hier soir. Si Elneny a fait son match, avec beaucoup de volume de jeu et de courses, Thomas Partey est passé complétement à coté de son match, et nous nous sommes retrouvés avec une équipe d’Arsenal manquant cruellement de créativité et de fluidité dans les phases de transition. Impossible donc de bien faire le lien avec les attaquants, et au contraire chez les red devils, Fred, McTominay et Bruno Fernandes se sont régalés en prenant les espaces béants, sans être inquiété.

Partey a été dépassé par Fred, c’est dire la performance.

Autre élément de ce milieu de terrain, Martin Odegaard et passé lui aussi à coté de son match. Censé être le garant de la créativité en attaque, le norvégien a été inoffensif en dehors de son but, manquant de rythme pour vraiment déstabiliser la défense mancunienne. Il est dans le dur depuis le début de la saison, et les promesses entrevues lors de la saison dernière tardent à se confirmer.

Aubameyang, capitaine fantôme.


Ce qui était une mauvaise passe s’avère donc être très préoccupant pour Arsenal, Aubameyang semble avoir perdu tous ses talents de buteur par rapport à la saison 2019-2020 qui l’avait vu finir deuxième meilleur buteur à seulement une unité de Jamie Vardy. Après un raté incompréhensible à 1m du but la semaine dernière, le gabonais a récidivé hier soir en ratant une occasion à quelques mètres du but. Et cette méforme est une des principales causes de l’incapacité qu’a Arsenal à plier les matchs, et qui empêche le club du nord de Londres de passer un cap dans leur reconstruction.

Et si la finition de l’attaquant est en berne, son activité sur le terrain lasse à désirer, avec peu de pressing, et encore moins de participation dans la construction du jeu de son équipe. Hier soir il a passé son temps à se cacher entre Lindelof et Maguire, autant dire que s’il n’a pas décroché, il n’a pas eu beaucoup de ballons à négocier vu que la paire de défenseurs prenait le dessus dans le domaine aérien. 28 ballons touchés en 80 minutes de jeu, seulement 17 passes tentées et deux duels gagnés seulement, on est loin du tueur rapide et imprévisible d’il y à quelques années.

Le manque de concurrence pose problème aussi, puisque ce n’est pas Lacazette qui partira surement en fin de contrat en juin prochain qui va pousser l’attaquant à se dépasser, ni la présence de Nketiah qui lui aussi chercher une porte de sortie. Les supporters commencent à pointer du doigt ses titularisations, et l’enchainement des mauvaises performances pourrait bien faire monter les critiques concernant le niveau de jeu du capitaine.

Manchester United, froid et efficace.


Si les erreurs d’Arsenal dans certains aspects du jeu ont facilité la tâche des mancuniens, il faut tout de même souligner le réalisme et le sérieux dont ont fait preuve les joueurs de Carrick. Pas forcément flamboyants, pas toujours souverains dans le jeu, ils ont su frapper lorsqu’ils en avaient l’occasion. Moins de tirs au total, beaucoup moins de corners, les Red Devils mais la qualité de joueurs tels que Ronaldo, Fernandes permet de profiter de la moindre situation chaude pour marquer.

Même discret dans le jeu, Ronaldo sait marquer des buts.

Le constat est encore plus flagrant en seconde période après le second but de United. Les gunners poussent, égalisent dans la foulée et continue de monopoliser le ballon pour chercher la faille. Mais le manque de créativité fait qu’Arsenal est inoffensif, tourne autour de la défense sans apporter le danger et tout à coup, le penalty accordé à Manchester scelle le match, les mancuniens ne se créeront pas d’autres situations de but et se contenteront d’être solides.
C’est ça la différence entre les deux équipes, la qualité individuelle des stars de l’attaque débloque les situations dans des matchs disputés, et c’est là-dessus que Mikel Arteta doit travailler en vue des prochains mercatos.


Une défaite évitable et dommageable pour Arsenal puisqu’ils avaient l’occasion de passer 4ème du championnat en distançant ses concurrents directs. Au contraire, les gunners voient Tottenham et United se rapprocher, les hommes d’Antonio Conte pourraient même passer devant eux en cas de victoire contre Burnley dans leur match en retard. Un manque d’expérience cruel, mais qui donne de l’espoir tout de même. Des défaites comme celles-ci sont arrivées par le passé, principalement par manque de qualité d’équipe. Hier soir on parle plus de défaite liée à l’inexpérience plus qu’au niveau de l’équipe, à eux de travailler pour gommer ces défauts.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro