Racing 92 : à quoi s’attendre contre Northampton ?

En difficulté en Top 14, le Racing 92 a une belle occasion de se refaire la cerise en Coupe d’Europe, qui reste un objectif important pour le club ces dernières années. La campagne débute ce vendredi soir, face aux Anglais de Northampton, troisièmes du championnat d’Angleterre.

Northampton, une ville de passionnés de rugby (premiershiprugby.com)

Située au coeur du Royaume, la ville de Northampton accueille son club de rugby depuis 1880. A 45 minutes de la ville de Rugby, ou a été créé notre sport, elle se trouve aussi à une heure de Coventry, ou jouent les Wasps, et de Leicester, actuel leader de la Gallagher Premiership. Un voyage au coeur de l’Angleterre du rugby attend donc le Racing sur la pelouse du Franklin’s Gardens (15 500 places).

Troisième de Premiership

Avec six victoires pour trois défaites en neuf rencontres, les Northampton Saints accrochent pour le moment la troisième place du championnat anglais. Entraînés par Chris Boyd (ex-Huricanes) depuis 2018, ils ont déjà battu des belles équipes cette saison, comme Exeter (24-26), les London Irish (23-21) ou Gloucester (34-20). Quatrième attaque (277 points inscrits) et septième meilleure défense (225 points encaissés), les Saints offrent régulièrement des matchs prolifiques.

Dan Biggar est engagé à Northampton depuis 2018 (premiershiprugby.com)

Ils ont cependant subi de quelques déconvenues depuis l’entame de ce nouvel exercice. Une lourde défaite à domicile, fin octobre, contre un Leicester invaincu (26-55), suivie d’un petit marasme à Sale (30-6) ont mis du plomb dans l’aile d’un bon début de saison. Contrairement au Racing, les partenaires de Dan Biggar restent néanmoins sur deux beaux succès à Bristol (20-36) et contre Bath (40-19), qui sont les deux derniers du classement.

Se méfier de Courtnall Skosan

A 30 ans, l’international sud-africain Courtnall Skosan (12 sélections, 2 essais) représente le plus grand danger du côté des Saints. Avec 7 essais inscrits, l’ailier est le deuxième meilleur finisseur du championnat, à seulement une longueur de Max Malins (Saracens, 8 essais). A seulement 20 ans, Tommy Freeman cumul déjà à 5 essais cette saison, et incarnera une menace sur l’autre aile, alors qu’Eddy Jones pense à lui pour les années à venir. Sélectionné pour la première fois avec le XV de la Rose cet automne, le demi de mêlée Alex Mitchell (4 essais) sera lui aussi un joueur à surveiller.

Courtnall Skosan sera un vrai danger pour les Racingmen (premiershiprugby.com)

S’il peut compter sur des internationaux comme Dan Biggar ou George Furbank, l’effectif des Saints reste moins pléthorique sur le papier que celui du Racing 92. En revanche, il semble plus homogène et plus en confiance. Sans un minimum de combativité, il sera donc impossible de rivaliser pour les joueurs de Laurent Travers, qui seront attendu le pied ferme par leurs adversaires, mais aussi par leurs supporters qui attendent une réaction.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro