C1-Poule B : L’Atlético Madrid fidèle à sa (triste) réputation

Tête de série de la poule, grâce à son titre de champion d’Espagne, les hommes de Diego Simeone souhaitaient renouer avec les sommets dans cette compétition. Si l’Atlético s’est qualifié en huitièmes de finale, la manière laissaient à désirer.

Antoine Griezmann a offert la qualification à l’Atlético (AFP)

Éliminé en quart de finale en 2020, puis en huitième de finale en 2021, les ambitions européennes des Colchoneros n’étaient pas assouvies et le titre national devait leur permettre de se projeter vers plus de réussite au niveau continental. 

Un tirage cependant difficile pour les Madrilènes, qui savaient que Liverpool aurait à cœur de prendre sa revanche, tandis que Porto et le Milan restaient des adversaires difficiles à affronter. Un premier match bien terne devant leur public face au FC Porto se soldait par un score nul et vierge. Un moindre mal, permis par un arbitrage complaisant, qui mettait tout de même les Rojiblancos dans une situation défavorable, avec ces deux points oubliés à la maison. 

Défait par Liverpool

Une victoire arrachée (1-2) face au Milan, réduit à dix à la demi-heure de jeu, remettait les joueurs de la capitale espagnole sur de bons rails, pour prendre seuls la place de dauphin des Reds, avant de les recevoir au Wanda Metropolitano. Un début de match catastrophique face à des Anglais survoltés, puis deux éclairs d’Antoine Griezmann, qui se faisait ensuite expulser, ne permettaient pas aux hommes de Simeone de s’imposer. Critiqué pour son comportement, Diego Simeone s’expliquait en conférence de presse mais ne parvenait pas à convaincre. Un match raté à Anfield, deux semaines plus tard, remettait les Colchoneros dans le doute. Ils occupent à ce moment la troisième place du groupe et sont virtuellement éliminés. 

Heureux face à Porto

Un nouveau match raté à domicile face au Milan (défaite 0-1), plaçait l’Atletico à la dernière place du groupe. Profitant des défaites de toutes les équipes face à Liverpool depuis le début de la phase, Diego Simeone et ses hommes gardaient en partie leur destin entre leurs mains malgré quatre petits points. À égalité avec Milan et à un point de Porto, qu’ils allaient affronter au Portugal, les Madrilènes devaient gagner pour se qualifier. Au terme d’un match ou l’arbitrage faisait débat, ils s’imposaient (1-3) et profitaient de la défaite du Milan face au LFC, pour prendre la seconde place et leur ticket pour les phases finales. 

Attention cependant, cet Atletico n’a pas convaincu dans cette phase de groupe et a montré toutes ses limites face à un favori. Sa seconde place lui promet un tirage compliqué avec, pourquoi pas, deux rencontres face au Bayern Munich ou à Manchester City, deux autres favoris à la victoire finale. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page