Claude Puel, trois saisons en deux ans pour un licenciement (2/3) – Saison 2020/2021 : Un classement qui camoufle quelques problèmes.

Claude Puel évincé, c’est l’heure de faire le bilan. Pour cette deuxième partie, on se concentre sur sa seule saison pleine. Une saison mieux maitrisée mais avec un travail a continué.

Une saison globalement satisfaisante pour Claude Puel (© Icon Sport)

S.O.S, Ruffier ne répond plus 

Grande légende du club stéphanois avec ses 383 matchs joués en 9 ans. Il est le 10ème joueur le plus capés dans l’histoire de l’ASSE. La dernière fois que l’ancien portier stéphanois a été titulaire, c’était le 16 février 2020 face à Brest (défaite 3-2). Ce sera sa doublure Jessy Moulin qui terminera la saison 2019/2020 dans les cages stéphanoises. Lors de la préparation estivale de la saison 2020/2021, en juillet 2020, Stéphane Ruffier est mis à pied à titre conservatoire par le club du Forez. Un mois plus tard, Claude Puel l’écarte du groupe. La raison ? Le refus du portier d’être numéro 2 dans la hiérarchie. Les deux hommes se seraient parlé seul à seul en début de saison, sans trouver d’accord. Il finira par rompre son contrat avec avec Saint-Etienne le 4 janvier 2021. Cette saison 2020/2021, commence bien pour les Stéphanois.

Une triste fin entre le club du Forez et son portier Stephane Ruffier (© Icon Sport)

Une jeunesse à double tranchant

Lors de son arrivée, Claude Puel voulait reconstruire l’équipe avec des jeunes. Le mercato estivale a suivi cette démarche avec les arrivées de Jean-Philippe Krasso, Adil Aouchiche, Yvan Neyou Noupa et ceux de Pape Abou Cissé et de Panagiotis Restos sous forme de prêt. Seuls Anthony Modeste (en prêt pendant 6 mois) et Timothée Kolodziejczak ramènent de l’expérience. Claude Puel et sa formation débuta son championnat avec une victoire face à Lorient 2-0 lors de deuxième journée (première journée décalée à cause des cas de COVID à l’OM) avec un doublé de l’inévitable Romain Hamouma. S’en suit alors deux victoire face à Strasbourg et l’OM (match en retard) puis un match nul face à Nantes. L’ASSE se retrouve alors à la première place au classement à la fin de cette quatrième journée. Comme à son accoutumé, les stéphanois ont le don de tout gâché. Lors de la 5ème journée, les coéquipiers de Wahbi Khazri s’inclinent lourdement à domicile face à Rennes sur le score de 3-0. Par le suite l’ASSE enchaînera 9 matchs sans victoire avec une 15ème place à la fin la 14ème journée. Durant cette série, le club du Forez a encaissé en moyenne de 2 buts/ match, un taux qui ressemble à celui de la fin de saison dernière (2,1 buts/match sur les 12 derniers matchs de la saison). Les Aouchiche, Neyou, Camara ont souffert durant ces matchs après avoir rayonné en début de saison. Saint-Etienne réussit quelques bonnes performances par la suite avec des victoires face à Rennes, Montpellier, Marseille ainsi que des matchs nuls contre Monaco, le PSG et Lille. Dans une saison hyper serrée, le club finira la saison à la 11ème place à seulement 6 points de la 18ème place (barragiste).

Prêté par le FC Cologne, Anthony Modeste n’aura joué que 7 matchs en 6 mois (© Icon Sport)

Puel a-t-il fait mieux que la saison dernière ?

A la vue du classement, on peut imaginer que l’ex entraîneur des Verts a réussi mieux réussi sa saison que celle de 2019/2020, pourtant ce n’est pas tout à fait le cas. Etant donné que Claude Puel n’a été sur le banc que 20 matchs la saison dernière, on s’intéressera aux moyennes/match.

Avec les attaquants tels que Bouanga, Khazri, Krasso, Modeste ou encore Nordin, le club stéphanois avait de la ressource pour scorer lors de la saison 2020/2021. Les hommes de Puel ont marqué 1,1 buts/ match soit la même moyenne que la saison dernière. Si on veut aller plus loin, on remarque que cette saison là 27,8% des tirs cadrés ont finit au fond contre 44,9% en 2019/2020. Une différence exceptionnelle, dans le maiuvais sens du terme.

Après l’attaque, voici la défense. Une défense qui aura vu le retour de Moukoudi revenu de prêt, l’ascension de Jessy Moulin en numéro 1 ainsi que celle d’Etienne Green, suite à la blessure de Jessy Moulin et de la suspension de Stefan Bajic). La saison de 2019/2020 aura vu les Verts encaissés 1,6 buts/ match sous les ordres de Claude Puel. Cette saison 2020/2021, a marqué une nouveauté dans ce domaine. Avec une moyenne de 1,42 buts/ match, le club du Forez a progressé. Cela ne s’arrête pas là, avec 40% de tirs cadrés subis qui terminent au fond des filets, l’ASSE fait mieux que la saison précédente qui affichait un pourcentage de 47,7%.

La dernière statistiques, qui a aidé à figer le classement 2019/2020, concernants le nombre de points pris par match. Là encore l’équipe de Puel version 2020/2021 fait mieux que celle de 2019/2020 (1,21 contre 1,07)

La saison pleine de Claude Puel a été bonne, même si elle se finit à 6 points du barragiste, les statistiques sont nettement meilleures que celle de 2019/2020. Seule l’attaque n’a pas évolué et a même régressé en terme d’efficacité. Cette saison 2020/2021 devait par ailleurs servir de tremplin pour la saison suivante.

Pour retrouver la première partie sur le passage de Claude Puel sur le banc des Verts, c’est ici.

Le jeune portier Etienne Green au départ numéro 3 assurera les huit derniers matchs (© ASSE.fr)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :