Ligue des champions : Quel serait le meilleur et le pire tirage pour les clubs italiens ?

Ce lundi 13 décembre à 12h, aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finales de Ligue des champions. On vous présente les tirages qui pourraient être favorables ou défavorables aux clubs de Série A encore engagés.

Match aller les 15, 16, 22 et 23 Février et les 8, 9, 15 et 16 Mars pour le retour (© OZAN KOSE / AFP)


L’Inter Milan : Croiser les doigts


Après avoir terminé 2ème du groupe D derrière le Real Madrid, le club Nerazzurri s’apprête à affronter un club premier de sa poule (sauf le Real). A noter que la Juventus et l’Inter ne peuvent pas s’affronter en huitièmes.

Le pire tirage : Liverpool (ou le Bayern)

En terminant à la deuxième place derrière les Merengues, les hommes de Simone Inzaghi affronteront (certainement) un gros morceau pour leur entrée en phase finale de la coupe aux grandes oreilles.

Le club le plus coriace à affronter serait Liverpool. Les Reds n’ont perdus qu’un seul match depuis 6 avril dernier et une défaite 3-1 face au Real Madrid en quart de finale aller de Ligue des champions. Cette année, le club reste sur 6 victoires en 6 matchs de groupe, et fait donc figure d’épouvantail. Avec notamment leur attaque de feu, 17 buts marqués en 6 matchs soit quasiment 3 buts/match. L’Egyptien Mohamed Salah déjà auteur de 7 buts dans cette LDC, fait partie des joueurs en forme de cette compétition.

Le Bayern peut également être le pire tirage, mais ils sortent d’un groupe relativement facile (avec un Barça très en-dessous) et ne possède pas une série supérieure à celle des Reds.

Le meilleur tirage : Lille

Parmi les clubs qui ont terminé premier de leur poule, on retrouve le club du LOSC. Les Dogues apparaissent comme l’adversaire le plus abordable pour ces huitièmes de finales.

Avec seulement une défaite, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont lavé l’affront de la campagne 2019/2020. Malgré cela, ils ont notamment un manque d’efficacité dans le dernier geste, ce qui peut être préjudiciable dans ces phases finales.

Un Inter de qualité comme depuis le début de saison peut largement espérer passé contre un adversaire comme Lille.

Un choc est plus que probable pour les coéquipiers de Lautaro Martinez (© Pierre-Philippe Marcou/AFP)

La Juventus : Les chances d’atteindre les quarts augmentent


Le deuxième club italien quant à lui a réussi l’exploit de terminer à la première place de son groupe. Ils ont profité du match nul dans les derniers instants de Chelsea face au Zénith pour leur passer devant lors de l’ultime journée. Un exploit du fait que les Bianconnerri ne réalisent pas un bon début de championnat ( 6ème à 11 points du leader).

Le pire tirage : Le Paris-Saint-Germain

Si la Juventus veut s’offrir plus de chances d’accéder au quarts de finales de la LDC, il faudra sans doute éviter le Paris-Saint-Germain.

Le club de la capitale a terminé à 1 point des hommes de Pep Guardiola. Bien que décrit comme une équipe inconstante, les Parisiens sont capables de coups d’éclats, en témoigne leur victoire 2-0 face à Manchester City fin septembre.

En plus de ça, si les Messi (5 buts), et les Mbappé (4 buts 4 passes décisives) répondent présents le PSG peut faire très mal.

Le meilleur tirage : Les Autrichiens de Salzbourg

Du côté de Turin, la première place est synonyme (normalement) d’adversaires abordables. Parmi les équipes potentielles, le club autrichien de Salzbourg est peut-être la plus facile.

Présent dans la même poule que Lille, le cub s’est qualifié lors de l’ultime journée en battant Séville, un excellent résultat qui camoufle les difficultés qu’a eu le club durant ses 6 matchs de phase de groupe. Ce qui paraît normal tant le championnat autrichien reste faible par rapport à ses homologues européens.

La Vieille Dame a fait le travail en terminant premier de son groupe (© Imago)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :