Marc Roca gagne sa place au Bayern : « Il m’a montré que c’était une erreur » (Nagelsmann)

Auteur d’un très bon match, pour sa première titularisation sous Julian Nagelsmann, ce mardi, à Stuttgart, Marc Roca semble avoir gagné son ticket pour s’installer dans la durée au Bayern Munich.

Marc Roca a montré qu’il avait le niveau pour jouer au Bayern (AFP)

Une longue accolade et le sentiment d’une relation sincère : voici ce qu’ont exposé Julian Nagelsmann et Marc Roca, lorsque le technicien allemand a décidé de remplacer son milieu de terrain, à la 75ème minute d’une rencontre gérée d’une main de maître par le FCB. Privé de ses quatre milieux habituels (Kimmich, Goretzka, Sabitzer et Tolisso), l’ancien coach du RB Leipzig devait accorder sa confiance pour la première fois de la saison à l’Espagnol de 25 ans, recruté l’an passé pour une dizaine de millions d’euros.

Le travail paie

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Marc Roca a rendu la confiance qui lui avait été accordée. Positionné dans un rôle de numéro 6, devant la défense, le champion d’Europe espoir avec l’Espagne a joué son rôle en toute simplicité. Jeu court précis, transversales les yeux fermés, mais aussi agressivité défensive et leadership, l’ancien joueur de l’Espanyol Barcelone a étalé sa palette. Si son début de match était plutôt timide, et son placement difficile à cerner en phase défensive, Roca a progressivement pris la température de ce rendez-vous pour rendre une copie très satisfaisante.

Cantonné à deux bouts de match jusqu’à maintenant, le gaucher semblait être en perdition à Munich, alors qu’il ne cessait de redoubler d’efforts aux entraînements. Roca avait reconnu lui même que le niveau était très élevé au Bayern, et malgré une bonne préparation physique, une blessure avait ralenti sa progression. Mais sur ce qu’il a montré lors de son entrée en jeu contre Barcelone, et mardi contre Stuttgart, il est très clair qu’il aura sa place dans la rotation de ce Bayern. Dans son rôle, il a même été plus intéressant que Marcel Sabitzer jusqu’à maintenant.

Julian Nagelsmann fait son mea culpa

Chose très rare pour un entraîneur, Julian Nagelsmann a fait son mea culpa devant tout le vestiaire, à la suite du match contre le VFB Stuttgart, pour ne pas avoir cru au potentiel de Marc Roca. « J’ai félicité Marc devant tout le vestiaire, chose que je fais très rarement. Mais c’était vraiment mérité », a confié l’entraîneur bavarois. « J’adore ce genre de joueurs, qui ont toutes les raisons d’être énervés contre leur entraîneur, mais qui rentrent sur le terrain à leur manière et offrent une superbe prestation », poursuivait-il après la large victoire de son équipe, avant de conclure : « Je l’aime aussi humainement, il a un grand coeur. Il a montré à son entraîneur que c’était une erreur d’avoir fait si peu souvent appel à lui. Il a vraiment bien joué ».

La confiance règne entre Julian Nagelsmann et Marc Roca

Un avenir bavarois ?

Annoncé sur le départ, dès cet hiver, Marc Roca devrait donc bien rester bavarois au moins pour le reste la saison. Son état d’esprit, mais aussi ses nouvelles qualités physiques et techniques en font un joueur capable de s’inscrire pleinement dans l’adn du club. S’il sera toujours barré par la paire Goretzka-Kimmich, il rentrera probablement bien plus souvent en jeu, et se verra offrir plusieurs titularisations lorsqu’il s’agira de faire souffler le duo terrible du Bayern Munich.

La trêve arrive peut-être un peu trop tôt pour l’Espagnol, qui pouvait profiter de l’enchaînement des matchs pour prendre du rythme. Il y a fort à parier qu’il sera de nouveau titulaire pour la dernière rencontre de la saison, ce samedi, devant le VFL Wolfsburg à l’Allianz Arena. L’occasion pour Marc Roca de passer de joyeuses fêtes en cas de nouvelle belle prestation.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro