UBB : 3 raisons pour lesquelles Tani Vili est une super recrue.

Le Clermontois Tani Vili devrait rejoindre l’Union Bordeaux-Bègles la saison prochaine, pour former une paire de centre complémentaire et explosive avec Yoram Moefana.

Tani Vili est un joueur puissant et explosif (asm-rugby.com)

En fin de contrat avec l’ASM Clermont-Auvergne, Tani Vili devrait rejoindre les rangs de l’UBB. A 21 ans, ce premier centre puissant est l’un des plus prometteurs de sa génération. Fort à l’impact, conquérant dans les duels, le natif de Brive a tout pour s’imposer à son poste dans les années à venir. Une lourde perte pour son club actuel, dont le déclin semble de plus en plus inéluctable, mais qui constitue aussi une sacrée bonne affaire pour l’écurie de Laurent Marti.

1. Une recrue pour l’avenir

En s’offrant ce jeune joueur, l’UBB compense bien le départ d’Ulupano Seuteni annoncé du côté de La Rochelle pour la saison 2022-2023. Un recrutement cohérent, comme depuis plusieurs années, qui prouve l’attractivité grandissante du club. Jouer à Bordeaux-Bègles devient de plus en plus prestigieux, comme l’avait déjà démontré la prolongation de contrat de Matthieu Jalibert. Pour Tani Vili, cette mutation en Gironde offre de meilleures perspectives de succès que de s’installer dans la durée en Auvergne. Pour le technicien Christophe Urios, c’est une garantie supplémentaire que le club veut s’imposer comme l’un des meilleurs en France.

2. Des qualités de puissance

Alors que l’UBB s’apprête à perdre son ailier Ben Lam, qui est l’un des joueurs les plus puissants de sa ligne de trois-quart, la venue de Tani Vili au centre permet de retrouver un joueur puissant. Utilisé comme un point de fixation des défenses à Clermont, Vili devrait désormais se régaler dans ce rôle du côté de Bordeaux-Bègles. Attention cependant à ne pas réduire ce joueur à cette seule qualité. Vili reste un rugbyman moderne en construction, capable aussi de faire jouer derrière lui et d’amener de la vitesse. Il a déjà inscrit trois essai cette saison, et a aussi pu dépanner en tant que deuxième centre.

3. De la complémentarité à créer

Tani Vili formera probablement une paire de centre explosive aux côtés de Yoram Moefana. Les qualités de Vili devraient faire merveille avec celles du jeune international, plutôt de faites de vitesse et d’évitement. Si les deux joueurs ont des origine walisiennes, ils devraient donc développer une bonne complémentarité hors du terrain, si ce n’est déjà le cas. La puissance de Vili pourra aussi être très intéressante pour Matthieu Jalibert. Le demi d’ouverture international, qui adore prendre les espaces, devrait se régaler de jouer avec un premier centre capable de monopoliser plusieurs défenseurs sur lui. L’avenir de l’UBB est donc lumineux…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page