Atalanta- AS Rome (1-4) : Veni, vidi, vici

Pour cette avant dernière journée avant la trêve hivernale, la Roma se déplaçait au Gewiss Stadium pour y affronter le 3ème de Serie A. Dans son antre, les joueurs de Gian Piero Gasperini restait sur 4 matchs sans défaite en championnat. Une série que les coéquipiers de Tammy Abraham ont éteint. Retour sur l’éclatante victoire de la Louve.

La Roma a fait disjoncté la machine bergamesque (© Getty Images)

Le jeu : Un catenaccio maîtrisé


José Mourinho est un spécialiste de cette tactique, cela ne l’a pas empêché de remporter plusieurs titres européens comme la Ligue des Champions, la Ligue Europe, sans compter ses nombreux titres nationaux. Face à une équipe offensive comme la Dea, ce plan de jeu pouvait fonctionner à condition d’être irréprochable défensivement. La Roma a rendu cette tactique facile grâce à son but inscrit au bout de 53 secondes, par l’intermédiaire de Tammy Abraham. Un record depuis le 4 février 2018 et un but de Cengiz Ünder face à l’Hellas Vérone au bout de 47 secondes. La Louve avait alors juste besoin d’attendre son adversaire qui jouait à trois derrière et avec des piston très offensifs. Du pain bénit pour les Romains qui ont pu inscrire trois autres buts par l’intermédiaire de Nicolo Zaniolo, Chris Smalling et Tammy Abraham encore une fois. L’humiliation est totale pour l’Atalanta.

Le réalisme romain vs l’inefficacité bergamesque


Pour réussir cette performance, il fallait espérer une faillite de la Dea. Heureusement, le club est retombé dans ses travers. Tout comme le match face à Villarreal, le 9 décembre dernier, les coéquipiers de Duvan Zapata ont encaissés les deux premiers buts du match. Cette fois-ci, le coach italien a compris son erreur et a fait rentré Luis Muriel à la 34ème minute. Ce dernier est à l’origine du but contre son camp de Bryan Cristante. Face à la Roma, la Dea a cadré 35% de ses tirs, une habitude depuis quelques semaines chez eux. De l’autre côté, on avait la Roma avec ses 63% de tirs cadrés. Au delà de ce beau pourcentage, le club a marqué 4 buts sur ses 5 tirs cadrés. Une efficacité impressionante dont à été le témoin le gardien argentin Juan Musso.

La Roma a fait preuve d’un sang-froid à toute épreuve (© Icon Sport)

Le fait du match : La VAR empêche l’égalisation de Muriel


Alors mené 2-0 depuis la 27ème minute, les joueurs de l’Atalanta reviennent au score juste avant la mi-temps. Après une belle entame de seconde période, les coéquipiers de Malinovsky obtiennent un corner à la 68ème minute. Un coup de pied de coin qui se finit sur un but de l’international colombien Duvan Zapata. Oui mais voilà, il ya des jours où la malchance rattrape les clubs, et l’Atalanta en a fait les frais. Suite à ce but, la VAR intervient et signale un hors-jeu de la part de l’attaquant colombien. Un but qui sera refusé et qui aura de lourdes conséquences par la suite avec notamment un but du défenseur romain Chris Smalling quatre minutes plus tard.

Les conséquences au classement


Cette victoire est importante pour les Romains, cela leur permet de revenir à 6 points de leur adversaire mais surtout ils évitent de se faire décrocher dans la course à l’Europe. Pour l’Atalanta, cette défaite est cruelle. En plus de voir la Roma revenir petit à petit, il y a surtout la menace napolitaine qui en cas de succès face à l’AC Milan pourrait leur passer devant. Dans le même temps, l’Inter a pris de l’avance avec 6 points d’avance sur eux.

Prochaine journée : La Roma recevra la Samp, la Dea ira au Genoa


Pour la dernière journée avant la trêve, la Louve affrontera la Sampdoria au Stadio Olimpico. Un adversaire qui stagne dans la deuxième partie de tableau mais qui reste sur une qualification en huitième de finale de la coupe d’Italie acquise face au Torino. Les Romains devraient néanmoins réussir à s’imposer.

Pour la Dea, elle ira affronter le Genoa, un club relégable comme Salernitana et Cagliari et qui reste sur 15 matchs sans victoire dans le championnat italien. Un adversaire idéal pour tenter de faire oublier cette énorme défaite et partir passer des fêtes sereinement.

Mardi prochain, l’Atalanta devra montrer un autre visage (© AFP)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page