Les Hawks perdent à New-York (87-101) : L’absence de Trae Young aura trop pesé.

Il devait être celui qui devait apporter la clim’ au Madison Square Garden et s’attirer les sifflets de toute une ville. Malheureusement le protocole COVID aura eu raison de notre plaisir et les Hawks ont beaucoup souffert de l’absence du meneur. Retour sur un match difficile pour Atlanta.


Sans son chef d’orchestre, une attaque désorganisée.

Celui qui tourne à plus de 27 points et ç passes par match cette saison a beaucoup manqué à son équipe donc, qui était pourtant opposée à une des pires défense de la ligue. Pas assez de mouvement de balle, et surtout beaucoup de maladresse au tir ont eu raison du match des Hawks. Et le ton a été donné dès le début du match avec un horrible 7/29 au tir après le premier quart, match sponsorisé par la compagnie du BTP de l’Etat de Géorgie. Un Bogdan Bogdanovic qui ne trouve jamais le rythme, John Collins bien gêné par la longueur de bras dans la raquette des Knicks et les Hawks ne marquent que 87 points dans le match à 35% au tir dont 32% à trois points. On connaissait l’influence des matchs à 12h sur l’adresse des joueurs, cela c’est encore vérifié sur ce match.

En plus de ses carences offensives, la défense n’était pas au pied du sapin pour Bog Bog

Nate McMillan n’a pas su diversifier son attaque et s’est enfoncé dans son schéma au lieu d’essayer de reprendre de la confiance en attaquant la raquette en pénétration. Et c’est dans ces situations que Young a manqué, ses aptitudes d’organisation auraient fait beaucoup de bien à l’attaque des Hawks. 3ème match de suite sous les 100 points marqués pour Atlanta, une panne offensive correspondant avec l’absence du meneur.

La capacité qu’a Trae Young à attirer les défense et surtout à imposer un rythme effréné en contre-attaque a empêché les Hawks de réaliser les bons runs pour recoller au score. Avec toujours presque 10 points d’écart durant le match, dès que les Hawks semblait revenir à la faveur d’un regain d’adresse, les Knicks accéléraient pour reprendre une avance confortable. Ce schéma de jeu continuera jusqu’au 4ème quart temps durant lequel les Hawks ne reviendront jamais, l’écart allait même jusqu’aux 20 points alors qu’il restait 6 minutes à jouer.


Une défaite inquiétante pour la suite ?

Même si les hommes de McMillan sont sur une pente descendante pour le moment, il ne faut tout de même pas s’inquiéter pour eux. Très durement touchés par la crise sanitaire et les forfaits, difficile de retrouver le rythme des Playoffs 2021 pour la franchise de Géorgie. Avec les retours de Hunter, Huerter, Young, Gallinari ou Lou Williams début janvier, on pourra tirer plus de conclusions en analysant les résultats d’une équipe avec tout ses moyens.

Les Hawks restent pour le moment hors des places de play-in, à la 11ème place. De plus ils voient revenir les Knicks à une seule défaite, juste derrière eux à la 12ème place. Des classements pas du tout dans ce dont on pouvait espérer pour les deux franchises, il faudra faire un point aux alentours du All-Star Game pour tabler sur les ambitions des Hawks.

Trae Young, le retour du sauveur pour les Hawks?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :