ATP Cup – Jour 1 : L’Espagne lance son tournoi, la Serbie s’en sort, Tsitsipas fait son retour.

C’est parti pour l’ATP Cup 2022, premier rendez-vous de l’année en tennis masculin ! Pour cette première journée, quatre rencontres se disputaient sur les courts de Sydney.

Roberto Bautista Agut (Espagne). – EPA

L’Espagne tranquille, démonstration de l’Argentine


Clairement identifiée parmi les favoris du tournoi cette année, l’Espagne débute sereinement cet ATP Cup par un 3-0 face au Chili. Au cours d’une rencontre déséquilibrée, les Chiliens n’ont jamais été en mesure d’inquiéter les partenaires de Roberto Bautista Agut (19ème au classement ATP), net vainqueur d’un décevant Cristian Garin (17ème) en deux sets: 6-0, 6-3. Un succès qui vient succéder à celui de Pablo Carreno Busta (20eme) face à Alejandro Tabilo (139eme), 6-4, 7-6 ; et qui offre donc la victoire à la Team Espagne. Le double, accroché, basculera également en faveur de la paire espagnole au terme d’un super tie-break : 7-6, 4-6, 10-7.

Autre 3-0 du jour, celui de l’Argentine face à la Géorgie. Certainement le plus impressionnant, puisque les Argentins ont tout simplement remporté les trois oppositions sur les mêmes scores ! 6-1, 6-2 : c’est bien le score final de chaque match : une véritable claque. Delbonis (44eme) face à Metreveli (418eme) d’abord, puis l’inévitable Diego Schwartzman (13eme) face au numéro 1 géorgien Nikoloz Basilashvili (22eme). Le double accouche donc du même résultat, et permet aux Argentins de prendre solidement les commandes du groupe D.

La Serbie a bataillé face à la Norvège


Privée de Novak Djokovic, la Serbie a arraché la victoire au terme d’un double décisif face à des Norvégiens valeureux. Filip Krajinovic (42eme) avait pourtant bien lancé les siens en s’imposant 6-2, 7-5 face à Viktor Durasovic (345eme). Mais le second simple fut remporté par le numéro 8 mondial Casper Ruud face à Dusan Lajovic (33eme): 6-3, 7-5. Les deux Norvégiens ont rempilé pour le double face à une paire serbe composée de Krajinovic et de Cacic, qui lançait son tournoi. Un différentiel de fraicheur qui profita à la Team Serbie, 7-6, 6-3, et une première victoire qui ravira surement le Djoker derrière son écran.

Stefanos Tsitsipas s’est rassuré sur l’état de son coude droit, samedi, en double : « Je me suis bien senti en tout, mon docteur a fait un super travail ». (Asanka Brendon Ratnayake/Reuters). L’EQUIPE

Tsitsipas de retour pour sauver l’honneur des Grecs


A moins d’un mois du premier Grand Chelem, l’Open d’Australie, Stefanos Tsitsipas avait décidé de tirer un trait sur son simple par précaution après une gêne ressentie au coude droit. Le numéro 4 mondial n’a donc pu que constater, impuissant, la claque subit par ses coéquipiers face à la Pologne. Deux victoires en deux sets pour la Team Pologne emmenée par Hubert Hurkacz (9eme), vainqueur 6-1, 6-2 d’Aristotelis Thanos, classé au delà du top 1000, c’est dire l’écart entre les deux nations. Tsitsipas chaussera néanmoins les baskets pour un double sans grands enjeux, lui qui n’avait plus joué depuis les ATP Finals et sa défaite face à Rublev, le 15 novembre 2021. Aux côtés de Michail Pervolarakis (399eme), le grec va sortir un match solide pour permettre à la Grèce de sauver l’honneur face à la doublette polonaise d’Hurkacz et Zielinski, au bout d’un super tie-break: 6-4, 5-7, 10-8.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :