Serie A : Salernitana, et maintenant ?

À la recherche d’un repreneur avant le 1er janvier sous peine d’une descente en Serie B, le club a enfin trouvé un repreneur dans la soirée du 31 décembre. La relégation économique est évitée, il faut dorénavant se concentrer sur le sportif.

Les supporters sont heureux, leur club finira la saison en Serie A (© Reuters)

La signature des derniers instants


Passé un peu inaperçu depuis le début de saison, le club de Franck Ribéry devait retrouver un repreneur pour éviter d’être exclu de la Serie A. Un repreneur du nom de Daniele Iervolino a signé les papiers dans les dernières minutes de cette ultime journée du 31 décembre. Dans la Gazzetta Dello Sport, l’Italien a affirmé ceci « C’est avec une grande émotion que j’annonce avoir fait l’acquisition de la Salernitana 1919 ». Maintenant que les papiers sont signés, il lui reste maintenant 45 jours pour finaliser le rachat du club.

Voici le nouveau propriétaire de Salernitana, Daniele Iervolino (© SportPress24)

Sportivement, Salernitana n’y est pas


Les soucis sont loins d’être finis pour le club. Malgré le rachat, les joueurs de Stefano Colantuono ont de grandes chances de descendre en Serie B. À l’heure actuelle, le club possède un bilan de 2 victoires, 2 nuls et 14 défaites. Avec 42 buts encaissés en 18 matchs soit 2,3 buts/match, le club possède la pire défense du championnat. Toujours dépassés sur le terrain quelque soit l’adversaire, les coéquipiers de Milan Djuric n’arrivent pas à relever la tête de l’eau. Leur meilleur buteur actuel Federico Bonazzoli a seulement planté 3 buts depuis le début du championnat sur les 11 buts marqués. Suite à leur huit points glanés, les Granata sont bon dernier du classement à huit points du premier non relégable, Spezia avec un match en moins.

Rien n’est encore perdu pour Salernitana (© Getty Images)

Qu’espérer pour la suite ?


Il est difficile de trouver de la positivité sur le début de saison du club tant il a été difficile. On peut tout de même penser qu’avec les affaires économiques réglées, les joueurs de Salernitana pourront vraiment se concentrer sur l’aspect sportif. Les joueurs devront montrer les crocs pour sortir de la zone de relégation à la fin de la saison. Tout le monde semble être d’accord sur le fait que le maintien serait synonyme de fête. Franck Ribéry a déclaré ceci : « Un maintien, ce serait comme un nouveau trophée. » Après les paroles, place aux actes.

Le joueur français compte bien être plus décisif dans cette deuxième partie de saison (© Imago)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :