ATP Cup – Jour 5 : L’Espagne et la Pologne qualifiées !

Les groupes A et D ont rendu leurs verdicts. L’Espagne et la Pologne poursuivent leurs sans-fautes et se qualifient pour les demi-finales. Les deux équipes s’y affronteront pour une place en finale de l’ATP Cup 2022.

Roberto Bautista Agut et l’Espagne filent en demi-finales. (A.B. Ratnayake/Reuters) L’EQUIPE

L’Espagne sans trembler


L’Espagne était déjà quasiment assurée d’accéder aux phases finales de la compétition. Avec deux 3-0 en deux matchs, la Team Spain faisait figure de favori. Statut confirmé ce mercredi contre la Serbie, emmenée par ses deux Top20 ATP. Carreno Busta n’a pas tremblé pour écarter en deux set le Serbe Krajinovic (6-3, 6-4). Même scénario pour Bautista Agut, qui écrase 6-1, 6-4 Dusan Lajovic et valide la qualification. Un début de saison canon pour l’Espagnol qui aura vaincu successivement Garin (17e), Ruud (8e) et Lajovic (33e) sans encaisser le moindre set. Le double, anecdotique, est remporté par la paire Serbe pour sauver l’honneur.

L’autre confrontation du groupe opposait le Chili à la Norvège. Une rencontre « pour du beurre » au classement, que les Sudaméricains ont remportés 2-1. Une deuxième place et quelques points ATP en plus pour les Chiliens.


Hubert Hurkacz qualifie la Pologne pour les demi-finales. Photo : @ATPCup

La Pologne remporte la « finale » du groupe D


Après avoir chacun leur tour étrillé la Géorgie et la Grèce, Polonais et Argentins s’affrontaient pour une place en demi-finales. Une affiche palpitante qui tourna largement en faveur des Européens, nets vainqueurs 3-0. Kamil Majchrzak (117e) a donné l’avantage aux siens, au terme d’une partie pleine de caractère face à Delbonis (44e). Facile vainqueur du premier set, il est poussé au tie-break dans le second, qu’il survole (6-3, 7-6 [3]). S’ensuit une affiche de gala entre Hubert Hurkacz (9e) et Diego Schwartzman (13e), dominé de la tête et des épaules par le Polonais. 6-1, 6-4 pour le champion en titre du Master de Miami, qui qualifie son pays pour la première phase finale de son histoire en ATP Cup.

Dans l’autre rencontre du groupe D, la Grèce est venue à bout de la Géorgie en remportant les deux simples (2-1). La belle affiche entre Tsitsipas et Basilashvili a tournée court, du fait de l’abandon de ce dernier.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :