Juventus- Naples : Une rivalité à l’italienne

Aujourd’hui, la Vieille Dame reçoit les Napolitains pour le compte de la 20ème journée du championnat italien. L’occasion pour le Club 115 de retracer l’histoire de cette rivalité qui est né grâce à deux stars du ballon rond.

Deux joueurs symbole de la rivalité (© Old School Panini)

Platini- Maradona : Un duel de numéro 10


Le 5 juillet 1984, alors que la Juventus de Platini régnait sur la Serie A, une petite star du ballon prénommée Maradona débarque en Italie. Le club napolitain a réussi à arracher l’argentin au club blaugrana. Le numéro 10 permettra au Napoli d’atteindre son âge d’or. La bataille entre les deux clubs fut coriace.

Nous sommes le 3 novembre 1985, cela fait un peu plus d’un an que Diego Maradona est arrivé. Son Napoli affronte la Juventus de Platini. Les Napolitains s’imposent 1-0 grâce à un merveilleux coup-franc de l’inévitable numéro 10 argentin. Juste histoire de montrer sa présence. Ce superbe but est aujourd’hui considéré comme l’un des plus beaux coup-franc de sa longue carrière. C’est la naissance de la rivalité Juventus- Naples. Durant de nombreuses années, ces deux clubs se sont rendus coup pour coup.

Deux numéros 10 de légende en Italie (© Old School Panini)

Saison 1986/1987 : Naples dompte enfin la Vieille Dame


Alors que la rivalité bat son plein depuis quelques années déjà. Cette fameuse saison 86/87 marque un tournant. Alors que les Azzuri cherche leur premier Scudetto, la Juventus quant à elle marche sur la Serie A. Mais cette saison là, Naples s’est rebellé.

Un jour de 9 novembre 1986, à l’occasion de la huitième journée de championnat, le Napoli se déplace à Turin. Deux équipes qui jusque là étaient invaincues en championnat. Lors de ce match, les Bianconerri ouvrent le score pr l’intermédiaire de Michael Laudrup à la 50ème minute. Mais remonté à bloc, les coéquipiers de Maradona finissent par s’imposer 3-1 avec des buts de Moreno Ferrario, Bruno Giordano et Polpecina. Une victoire sur les terres turinoises attendue depuis 29 ans.

Lors de la même saison, le 29 mars 1987 lors de la 24ème journée, l’heure de la revanche a sonné. Ce sont cette fois ci les Turinois qui se déplacent à Naples. Un match qui pouvait voir les coéquipiers de Platini prendre la tête de la Serie A. Les Napolitains ouvrent le score à la 14ème minute grâce à un but d’Alessandro Renica sur une passe décisive de Diego Maradona. Peu après le retour des vestiaires, c’est Aldo Serena qui égalise à la 50ème minute pour les Bianconerri qui aura vu Platini répondre au numéro 10 du Napoli par une passe décisive également. Piqué au vif, le petit argentin délivre une nouvelle passe décisive à la 54ème, permettant à Francesco Romano d’inscrire le second but pour le Napoli et de leur offrir la victoire.

Diego Maradona permet à Naples de remporter le Scudetto en 1987 (© So Foot)

Les années 90 et 2000, l’enfer des Napolitains


Ces années-là, ne sont pas très glorieuses pour les Napolitains. Suite au départ de Maradona en 1991, le club sort complètement de son âge d’or. Avec une relegation en Serie B en 1998 puis la faillite du club qui rétrograde les Napolitains en Serie C lors de l’année 2004.

De 1986 à 2009, les Napolitains n’ont jamais gagné sur le terrain des Bianconerri, le club reste impuissant face à l’armada de la Vieille Dame. Malgré le rachat du club par Aurelio de Laurentiis en 2004, il faudra attendre six années supplémentaires pour voir les deux clubs se battre pour les premières places de la Serie A.

Alessandro Del Piero (1993-2012) a rarement connu la défaite face à Naples (© AFP)

La rivalité reboosté dans les années 2010


Le match qui a relancé ce choc entre Bianconerri et Azzuri date de 2009. On est précisément le 31 octobre et on dispute la 11ème journée. Les coéquipiers de la David Trezeguet, auteur du deuxième but, mène 2-0 à la mi-temps. Mais ce diable de Marek Hamsik âgé de 22 ans à l’époque et au tuer d’un doublé, permet aux Napolitains de s’imposer 3-2. Ce match marque le renouveau de cette rivalité.

De nombreux matchs ont marqué ces différentes années. Par exemple le 29 octobre 2016 lorsque la Juventus s’impose 2-1 et que ce soit Gonzalo Higuain, fraîchement débarqué de… Naples qui inscrit le but de la victoire. Le 1er décembre 2017, même scénario la Vieille Dame s’impose cette fois-ci 1-0 avec un but inscrit à par Gonzalo Higuain encore lui. La pilule ne passe pas, les supporters s’embrasent.

Depuis le 31 octobre 2009, Bianconerri et Azzuri se sont affrontés à 33 reprises pour un bilan de 15 victoires pour la Juve, 7 nuls et donc 11 victoires du Napoli. La dernière en date le 11 septembre dernier et une victoire 2-1 grâce à Kalidou Koulibaly auteur du but victorieux.

La Napoli compte bien refaire le coup du début de saison (© Icon Sport)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro