Transfert de l’année : Quel serait le club parfait pour Erling Haaland ?

Avec ses 76 buts en 76 rencontres pour le Borussia Dortmund depuis son arrivée en janvier 2020, Erling Haaland déchaîne les passions et suscite les convoitises des plus grands clubs européens pour la saison prochaine.

Erling Haaland dispose-t-il d’une clause à 75 millions comme le prétend SportBild ?

Quel prix pour Erling Haaland ?


Depuis plusieurs mois, la presse allemande, puis la presse européenne, ont affirmé qu’Erling Haaland disposait d’une clause libératoire de 75 millions d’euros dans son contrat. L’accord aurait été passé entre le Borussia Dortmund, son père Alf-Inge Haaland et son agent Mino Raiola. Une clause qui n’a toujours pas été confirmée par le président du BVB Hans-Joachim Watzke. Le montant du transfert pourrait à priori varier entre 75 et 100 millions d’euros, sans compter les primes à la signature pour le joueur et son agent bien gourmand.

Le Norvégien a cependant rappelé que son choix ne dépendrait pas que de l’argent, mais aussi du projet que le club acquéreur aurait à lui offrir. Pour s’attacher les services du monstre Haaland, il faudrait donc être capable de s’aligner financièrement sur les exigences des différentes parties (indemnité, primes, salaire) tout en étant compétitif sur le plan sportif, ce qui réduit le nombre d’options possibles.

Peut-il rester en Allemagne ? (10%)


Erling Haaland en jaune et noir… Pour combien de temps encore ? (Getty Image)

Annoncé chez un cadors européen, Erling Haaland peut encore rester en Bundesliga. Rien ne garantit un départ dès cet été du Norvégien, surtout si la clause de 75 millions d’euros venait à ne pas exister. Le montant du transfert pourrait alors s’envoler et peu de club seraient capables de signer le gros coup. Pour Rémi Tricault, l’un de nos rédacteurs Bundesliga, un départ du BVB n’est pas encore acté : « Si les rumeurs plus folles circulent concernant l’avenir d’Erling Haaland, le board de Dortmund ne semble pas avoir définitivement tiré un trait sur une éventuelle prolongation. Sebastian Kehl, directeur sportif du club, considère cette possibilité. Un départ cet hiver n’a jamais été envisagé, et un ultimatum pèse sur l’attaquant norvégien : une décision courant février serait souhaitable. » Les résultats sportifs actuels de Dortmund étant assez décevants, Erling Haaland pourrait tout de même être tenté par une aventure dans la cour des plus grands.

PROBABILITÉ D’UNE PROLONGATION À DORTMUND : 5%

Un Bayern galactique avec Haaland ? (Chosen11)

Est-ce que cela passerait automatiquement par un départ à l’étranger ? Le Bayern Munich suit la situation de près, en dépit de ce que la communication interne du club laisse entendre. Bien qu’encore monstrueux, Robert Lewandowski (33 ans) ne sera pas éternel. Le jeune norvégien apparaît comme le successeur idéal du Polonais, et sa rage de vaincre passe parfaitement avec la mentalité Bayern. Mais une telle opération n’est-elle pas trop coûteuse financièrement pour le club le plus sein d’Europe sur le plan économique ? Si le duo d’attaque Haaland-Lewandowski fait rêver, la probabilité de le voir évoluer un jour reste faible. Le Bayern a des joueurs de couloir de très haut niveau, comme Serge Gnabry, Leroy Sané, Kingsley Coman, voire Alphonso Davies en piston. Il faudrait nécessairement sacrifier un nouveau joueur, pour faire cohabiter les deux buteurs en attendant la retraite de Lewandowski. Il existe malgré tout des chances pour qu’Erling Haaland soit intéressé par le Bayern, plus que par n’importe quel autre club, au regard de la dynamique sportive exceptionnelle du FCB, et de sa régularité inégalable.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT AU BAYERN : 5%

Espagne (40%) : Le Real en pôle position ?


Haaland a profité de ses vacances en Espagne pour y aller de ses confidences (AS)

C’est une bombe lâchée par le quotidien sportif espagnol « AS » à la fin du mois de décembre. A l’occasion de ses vacances à Marbella, Erling Haaland aurait affirmé à des fans qu’il jouerait en Espagne la saison prochaine. Une sortie rapportée par ce quotidien particulièrement proche du Real Madrid (mais aussi de l’Atlético) qui a enflammé la planète football. Simple rumeur ou véritable information ? La réponse pourrait se trouver entre les deux.

Alors que le transfert de Kylian Mbappé vers le Real Madrid la saison prochaine semble inéluctable, quel club ibérique pourrait faire sauter la banque pour le Norvégien ? Un transfert vers la capitale espagnole, dans le plus grand club du monde, est loin d’être à exclure. Le Real a déjà prouvé qu’il pouvait réaliser des mercato galactiques, comme lorsque Cristiano Ronaldo et Kaka, qui étaient les deux derniers Ballon d’Or, signaient dans la capitale espagnole en 2009. Pour Timothé Piette, notre rédacteur Liga, un tel accord paraît improbable : « Je n’ai pas trop de doutes sur la signature de Mbappé au Real, mais il voudra probablement être la star du projet. L’arrivée de Haaland lui mettrait donc une autre star en concurrence et n’aurait pas trop de sens sur le plan tactique avec une attaque Benzema-Mbappé-Haaland. Quid de Vinicius qui explose cette saison ? »

Benzema en faux 9 pour soutenir un duo terrible ? (Chosen11)

Face à ces doutes, le Real Madrid peut se prévaloir d’un pouvoir d’attraction exceptionnel, en réussissant à attirer les meilleurs joueurs de la planète. Les stars mettent souvent leur égo de côté, et n’y signent pas pour être la tête d’affiche, mais pour porter le maillot Merengue. Ce fut le cas avec la signature de Gareth Bale en 2013, mais surtout avec celle de Cristiano la même année que Kaka, ou de Ronaldo (R9) pour rejoindre Zinédine Zidane, Luis Figo et Raul en 2002. Sur le déclin depuis 2018, le Real Madrid pourrait faire un retour fracassant sur le devant de la scène en faisant signer les deux monstres en devenir : Kylian Mbappé et Erling Haaland. En dépit des considérations tactiques, le club madrilène sait qu’il peut s’assurer un avenir radieux pour les dix prochaines années, et anticiper du même coup l’après Karim Benzema. Si Vinicius devrait pâtir temporairement de la venue du Norvégien, l’attaque Mbappé-Benzema-Haaland pourrait être complémentaire, bien que difficile à transcrire sur une feuille de match. La capacité de ces joueurs à occuper les espaces et à dézoner ne laissent que peu de doute sur leur capacité à jouer ensemble, soutenus par un milieu de terrain de qualité.

Les relations tendues entre Mino Raiola et Florentino Perez pourraient être un frein à ce transfert. Mais les intérêts financiers et sportifs peuvent primer sur n’importe quelles querelles dans le monde des affaires. Pour cela, il faudrait que le Real Madrid réussisse un montage financier de haut vol pour renouer avec ses bonnes vieilles traditions.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT AU REAL MADRID : 30%

Et si le club espagnol capable d’attirer Erling Haaland ne se situait pas dans la capitale, mais en Catalogne ? Au fond du trou, le FC Barcelone va tout faire pour remonter la pente sur le plan économique et sportif lors des prochaines années. « En allégeant sa masse salariale, puis en empochant quelques indemnités de transfert, le club Blaugrana pourrait profiter des bonnes relations entre Mino Raiolo et le Président Joan Laporta pour réaliser un mini ‘braquage’. Lors de son premier mandat en 2003, Laporta avait réussi à replacer le Barça sur le devant de la scène en recrutant Ronaldinho », analyse Maxime Verhille, co-rédacteur en chef du Club 115. Alors que les quintuples vainqueurs de la C1 sont orphelins d’un numéro 9 d’exception, Laporta pourrait-il répéter l’histoire 19 ans plus tard ?

Joan Laporta et Ronaldinho lors de la signature du Brésilien en 2003

La situation financière du FC Barcelone reste le principal obstacle à un tel accord. Malgré l’arrivée de Ferran Torres cet hiver pour 55 millions d’euros, il ne faudrait pas oublier qu’il y a encore quelques mois, le FCB était contraint de se séparer de Lionel Messi et d’Antoine Griezmann, pour récupérer Luuk De Jong. Et si le club ne jouait pas la Ligue des Champions la saison prochaine, Erling Haaland considèrerait-il ce transfert comme une option viable ? Beaucoup de questions auxquelles il est difficile de répondre. Un duel Haaland (Barcelone ?) contre Mbappé (Real Madrid ?) en forme de remake de la rivalité entre Leo Messi et Cristiano fait saliver de nombreux fans de football, dans une ère qui fait primer les individualités sur le collectif.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT AU FC BARCELONE : 10%

L’Angleterre : le plus grand nombre d’options ? (45%)


Sur le plan économique, il apparaît clair comme de l’eau de roche que de nombreux clubs anglais pourraient faire l’effort pour s’attacher les services d’Erling Haaland : on pense aux deux Manchester, à Chelsea, à Liverpool voire même à Arsenal. Sur le plan sportif, les caractéristiques du Norvégien, véritable monstre de puissance, semblent plus cohérentes avec le style de jeu de la Premier League qu’avec celui de la Liga. Quelle crédibilité accorder aux différentes options qu’offre le Royaume de sa Majesté ?

Le club le plus riche, qui rêve de remporter la Ligue des Champions, et qui récolte le plus de titres nationaux est bien sûr Manchester City. Les planètes semblent donc potentiellement s’aligner pour un transfert d’Erling Haaland. Surtout si l’on ajoute à ce constat le manque d’un numéro 9 d’envergure dans la formation de Pep Guardiola, et le fait que le père de Haaland a évolué chez les Citizens entre 2000 et 2003. Lors du dernier mercato, les Sky Blues ont renoncé à recruter Harry Kane, et avaient opté pour le milieu offensif Jack Grealish. L’heure pourrait donc venir à point pour frapper un immense coup sur le marché des transferts. Imaginer Haaland dans la même écurie que Pep Guardiola peut faire frissonner n’importe quel amateur du ballon rond.

Alf-Inge Haaland sous les couleurs de Manchester City

« Finalement l’enjeu d’un transfert à City pourrait être la volonté du joueur », reconnaît Timothé Piette. « On sait que dans un registre relativement similaire, Guardiola avait recruté Zlatan Ibrahimovic à Barcelone. Mais le Suédois s’était montré incompatible dans le système du technicien catalan. Pas sûr que Pep refasse la même erreur qu’il y a dix ans », tempère aussi Maxime Verhille. Le club géré par les EAU pourrait aussi reprendre la piste Kane, ou bien miser sur le développement de Gabriel Jesus. Alors, un transfert de Haaland à City, option en trompe l’oeil ou véritable sujet ?

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT À CITY : 20%

Pour Maxime Verhille, c’est l’option Chelsea qui pourrait finalement tenir la corde : « Chelsea peut être un choix venu de nulle part, mais il ne faut pas sous-estimer Abramovitch et ses millions », pose d’abord notre spécialiste Premier League. « Depuis Didier Drogba, les Blues peinent à trouver leur grand attaquant. Werner ne donne pas satisfaction, et Lukaku s’est récemment retrouvé dans une tornade médiatique après ses propos indiquant un mal-être dans le club et des dissensions avec son entraineur », poursuit-il, en utilisant un autre argument de poids : « Le poste de numéro 9 est donc peut-être le seul où le titulaire n’est pas indiscutable. En gagnant la Ligue des Champions la saison dernière, Chelsea est revenu sur le devant de la scène et il faut maintenant passer un nouveau cap. Haaland peut permettre de retrouver le sommet de la PL. »

La récente arrivée de Romelu Lukaku pour un montant faramineux (115 millions d’euros) et un profil similaire à celui d’Erling Haaland sera tout de même un obstacle à une telle opération. La vie à Londres, l’attractivité du club, ses bonnes relations avec Raiola, et un potentiel trajet inverse vers Dortmund pour Timo Werner sont en revanche des arguments indéniables en faveur d’un transfert chez les Blues.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT À CHELSEA : 10%

A Londres, d’autres supporters osent rêver de l’international norvégiens : ceux d’Arsenal. « L’équipe du nord de Londres cherche à se reconstruire et présente depuis quelques mois un visage beaucoup plus séduisant. Elle a réussi son mercato sur les lignes défensives et au milieu avec le retour de Martin Odegaard. Une nouvelle philosophie qui se traduit par un effectif jeune, le plus jeune du championnat », estime dans un premier temps Maxime Verhille.

« Le poste d’avant-centre est aussi clairement le moins fourni chez les Gunners, la voie serait libre pour Haaland qui pourrait être le patron de l’attaque d’une équipe de nouveau ambitieuse. Dans les autres équipes il devra partager l’affiche avec d’autres superstars, sur ce point Arsenal peut promettre ce statut de patron », note-t-il aussi, tout en évoquant la complémentarité avec les profils plus vifs et dribleurs qui animent le système offensif d’Arsenal.

Et si Martin Odegaard réussissait à convaincre son compatriote de signer chez les Gunners ? (AS)

Mais face à l’intérêt des cadors du continent, que pèserait celui de Mikel Arteta pour Haaland ? Un tel transfert pourrait relancer la compétitivité d’Arsenal, et nous ramener aux grandes heures du club. Mais l’histoire ne semble pas être en marche en ce sens. « Arsenal semble d’ailleurs intéressé par Dusan Vlahovic de la Fiorentina. Le fit avec Haaland serait incroyable mais ça ne se fera sûrement pas », reconnaît notre rédacteur.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT A ARSENAL : 1%

Plus envisageable, un transfert à Liverpool aurait du sens sur le plan sportif. « Le prochain grand chantier du club se situe sur le front de l’attaque. Mohamed Salah est toujours aussi fort et Diogo Jota monte en puissance. En revanche, Sadio Mané est moins prolifique qu’il ne l’a été par le passé », décrypte John Abott, rédacteur Premier League du Club 115. « Ce serait possible de voir Jota décalé sur l’aile gauche pour faire la part belle au Norvégien en pointe. Liverpool a peu dépensé cet été donc il y a de l’argent en réserve pour réaliser un gros coup », envisage-t-il aussi.

Top club de Premier League, candidat évident à la victoire finale en Ligue des Champions, et mythe du football, Liverpool offre une magnifique option à Erling Haaland sur le papier. Mais les Reds iront-ils casser la tirelire pour l’attaquant du BVB ? Ce dernier se voit-il sur les bords de la Mersey ? Une nouvelle fois, beaucoup de doutes entourent la question.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT À LIVERPOOL : 9%

Club comptant parmi les plus riches du monde, capable de faire des craquages énormes sur le marché de transfert, Manchester United n’est bien sûr pas à exclure de la course. Les Red Devils sont en difficulté sportivement depuis plusieurs années mais possèdent toujours une forte aura, notamment pour les footballeurs actuels qui ont grandi avec l’empire Sir Alex. Malgré les nombreux joueurs déjà présents dans le secteur offensif, rien est à exclure au regard du manque de cohérence de la politique de recrutement de Man Utd sur cette dernière décennie. En revanche, quel serait l’intérêt d’un tel transfert pour le Norvégien ? Si la piste Arsenal n’est pas très crédible, celle le menant à Old Trafford ne peut pas l’être beaucoup plus d’un point de vue sportif. « Cristiano Ronaldo partagerait-il la vedette ? », s’interroge enfin Maxime Verhille.

PROBABILITÉ D’UN TRANSFERT À UNITED : 5%

Paris peut-il rafler la mise ? (5%)


Erling Haaland sous le maillot parisien la saison prochaine ? (montage 90min.com)

Il n’y a peu (si ce n’est aucune) de chance de retrouver Erling Haaland sous le maillot d’un club italien, de Newcastle, ou de l’Atlético Madrid la saison prochaine. Une seule destination non évoquée reste possible : le Paris SG. Le club de la capitale a déjà montré son pouvoir d’attraction extraordinaire en attirant à lui Kylian Mbappé, Neymar et bien sûr Lionel Messi. S’il ne part pas favori dans les négociations, il pourrait tout mettre en oeuvre pour recruter le Norvégien, alors que Mbappé devrait quitter le club. Le départ de l’international français serait ainsi plus facile à digérer. En ajoutant le fait que Paris aura besoin d’un attaquant de pointe de très haut niveau pour remplacer sa star en partance pour le Real.

Ceci étant dit, l’attractivité de la Ligue 1 reste relativement faible. Si Paris dispose de la manne financière pour réaliser un énorme coup sur le dossier Haaland, le Norvégien n’étudiera pas la situation qu’en fonction de l’argent. Le niveau de jeu du PSG interroge aussi : le manque de continuité dans les résultats, ainsi qu’un plan de jeu bancal peuvent-ils faire fuir un jeune joueur de la trempe de Haaland ? Le départ de Kylian Mbappé est un début de réponse. « Les très mauvaises relations entre le Président Watzke et le Paris SG peuvent aussi avoir une influence sur la décision du Norvégien », se méfie aussi Timothée Piette.

Alors, quel club pour Haaland ? Désigné avec Kylian Mbappé pour être l’un des deux plus grands footballeurs de la décennie à venir, le choix du Norvégien pourrait décider d’une partie de l’avenir du football européen ? Si le joueur et son agent devraient toucher le gros lot avec ce transfert, le club qui s’attachera ses services aura son mot à dire au plus haut niveau pendant de très longues années. Un été décisif s’offre à nous, et nous avons déjà hâte d’y être…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro