La Russie remporte un relais mouvementé devant l’Allemagne et la Biélorussie

L’avant-dernier relais avant les Jeux Olympiques a été marqué par de nombreux rebondissements et des faits de courses. Mais c’est finalement les russes qui l’emportent. La France seulement cinquième.

Après un relais très costaud, les russes prennent le meilleur avec Maxim Tsvetkov auteur d’un magnifique dernier tir pour conclure le travail de ses coéquipiers. A l’inverse le biélorusse Anton Smolski craque un peu et laisse filer la première puis la deuxième place. C’est l’allemand Philipp Nawrath qui profite des erreurs de son adversaire pour s’emparer de la seconde place.

Déception pour les français

On retrouve ensuite l’Italie et la France. Les bleus n’ont jamais été dans le bon rythme. Fabien Claude, le premier relayeur, a été en difficulté sur le pas de tir avec un tour de pénalité qui a tout de suite placé les français loin du podium. On a commencé à y croire de nouveau avec un relais exceptionnel de Emilien Jacquelin. Le tricolore, auteur d’un 10/10 au tir donne le relais en troisième position à seulement 8 secondes du leader. Eric Perrot pour son premier relais a assuré l’essentiel. Le jeune biathlète a fait deux pioches lors des deux passages sur le pas de tir, qui l’ont éloigné du podium. Derrière Quentin Fillon-Maillet n’a rien pu faire. Les écarts étaient trop importants pour espérer revenir sur le podium. A moins d’un mois des Jeux Olympiques, les français doivent encore trouver des ajustements s’ ils veulent ramener une médaille de Pékin.

Les suédois se trompent… de cible.

Le malheureux Andersen a été déconcentré sur son tir debout par le suédois Femling qui a tiré sur la même cible que lui. Photo DR

Scène improbable sur le pas de tir. Lors du deuxième tir, debout, le suédois Peppe Femling s’est trompé de cible et a tiré sur celle du Norvégien. Gros moment de doute et d’incompréhension pour Aleksander Andersen. Le norvégien a perdu gros sur cette histoire, puisque ils ne reverront jamais la tête de course. Pareil pour la Suède qui a été contrainte avec cette erreur d’effectuer deux tours de pénalités. La Norvège se verra tout de même enlevée deux minutes sur leur temps final. Pas suffisant. Ils termineront septième et huitième.

Aymeric Moulin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro