Qui est Ricardo Pepi, la pépite acheté à prix d’or par le FC Augsburg ?

Ce week-end, Ricardo Pepi disputait son deuxième match sous les couleurs du FC Augsburg face à l’Eintracht Frankfurt (1-1). Une rencontre pleine de promesses du jeune attaquant américain pour lequel la formation bavaroise a cassé sa tirelire.

Le jeune international américain effectue ses premiers pas en Europe (imagoimages)

C’est le transfert qui a fait le plus de bruit lors de ce mercato d’hiver en Allemagne. Le 2 janvier dernier, le FC Augsburg, modeste 15ème de Bundesliga, s’attachait les services de Ricardo Pepi pour 16 millions d’euros (selon Kicker). Une somme exceptionnelle pour un club de ce niveau, qui prend une dimension encore supérieure quand on pense que l’Américain n’a que 19 ans et arrive du FC Dallas.

Un transfert trop risqué ?

Si les jeunes joueurs sont désormais acheté à prix d’or par les meilleurs clubs européens, qui payent leur potentiel, le montant du transfert a tout même surpris plus d’un observateur outre-Rhin. 16 millions d’euros, plus des bonus éventuels, ce n’est pas rien pour un club qui n’avait jusque là dépassé qu’une seule fois la barre des 7 millions avec l’arrivée de Martin Hinteregger en 2016 (10,5 M€). Ricardo Pepi n’a encore rien prouvé en Europe, et reste sur 16 buts en 55 rencontres de MLS. Pas de quoi faire soulever les foules sur le papier. À une ère ou le Covid impacte les finances des clubs, et ou la prudence est de mise, y compris chez certains grands d’Europe, ce petit craquage du FC Augsburg a donc surpris à juste titre.

De bons débuts

Avant de le juger sur le plan sportif, la grosse performance du FC Augsburg a été de verrouiller le contrat du joueur jusqu’en 2026. Bien sûr, il est probable que l’international US (7 sélections, 3 buts) d’origine mexicaine suscite les convoitises avant l’expiration de son engagement avec la formation de Bundesliga. Mais le FCA pourrait obtenir une indemnité de transfert en conséquence. Sur le plan sportif, Pepi réussit d’ailleurs bien ses premiers pas dans le championnat d’Allemagne.

S’il est entré à 30 minutes de la fin sur la pelouse d’Hoffenheim, pour sa première apparition la semaine dernière, la défaite (1-3) ne lui a pas permis de se mettre en évidence. En revanche, sa performance fut beaucoup plus intéressante ce week-end, en étant aligné d’entrée face à l’Eintracht. De la percussion et des occasions créées, Ricardo Pepi a clairement été le joueur du FCA le plus menaçant. S’il n’a pas encore trouvé le chemin des filets, son attitude devrait bientôt payer.

Robert Lewandowski comme modèle

En signant en Bundesliga, le natif d’El Paso (Texas) débarque dans le championnat des deux titans Robert Lewandowski et Erling Haaland. Des modèles pour Ricardo Pepi, qui a déjà reconnu s’inspirer et s’être comparé à l’international polonais. Avec 46% de tirs cadrés en MLS, l’attaquant d’1m85 se montre particulièrement adroit et est capable d’utiliser ses deux pieds avec beaucoup de précision. Son potentiel est indéniable, ce sera donc sa capacité de travail qui décidera de sa carrière, lui qui rêve de porter un jour la tunique du Real Madrid. En choisissant de s’engager avec la formation souabe, Pepi arrive dans un environnement serin pour décoller en Europe. C’est en tout cas tout ce que l’on souhaite à ce jeune joueur et à son nouveau club !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :