L’ASSE vers la pire saison de son histoire ?

Avant le derby fatidique de ce week-end, l’AS Saint-Étienne reste sur six défaites consécutives en Ligue 1. Le spectre de la relégation se dessine pour ce géant du football français, qui vit peut-être la pire saison de son histoire.

L’ASSE reléguée en 2001

Décrochée au classement, à cinq points de Lorient (18ème, 17 pts), premier barragiste, l’ASSE (20ème, 12 pts) sombre à la dernière place du classement de Ligue 1. Une position historique pour les Verts, qui n’ont encore jamais terminé un championnat en tant que lanterne rouge. Alors que le derby approche à grands pas, et que l’OL se fera un plaisir de tenter d’enfoncer un peu plus son rival de toujours, le moment était opportun pour ressortir les livres d’histoire.


Quatre relégations dans son histoire

Avec dix titres de champions de France et une finale de C1, la formation du Forez a connu plus de grandes heures que de périodes sombres, depuis sa première saison avec le statut professionnel en 1933. Mais comme dans tous les clubs, des trous d’air ont aussi marqué les esprits des supporters stéphanois. Jamais descendu depuis son accession en D1 en 1938, l’AS Saint-Étienne connaissait la première relégation de son histoire à l’issue de la saison 1961-1962. Entraînés par Hervé Guérin, puis François Wicart, les Stéphanois terminaient à la 17ème place (10v, 10n, 18d) qui était alors synonyme de relégation. La douleur était néanmoins amoindrie par la victoire en Coupe de France, premier grand trophée de l’histoire du club.

Les Verts relégués en 1962 (www.asse-stats.com)

En 1984, la glorieuse période des Verts se termine définitivement, avec la relégation de l’équipe entraînée par Jean Djorkaeff puis Robert Philippe (18ème, 11v 8n 19d). Pire classement à ce jour, « Sainté » prendra la 19ème place de D1 en 1996 sous le commandement d’Élie Baup (6v, 16n, 16d). Cinq ans plus tard l’histoire se répète, quatre entraîneurs successifs ne peuvent sauver une ASSE engloutie dans l’histoire des faux-passeports de prendre l’avant-dernière place d’un championnat à 18 équipes (17ème, 8v 10n 16d).


2022, la pire saison ?

L’incertitude sportive étant ce qu’elle est, il ne faut pas enterrer les joueurs désormais entraînés par Pascal Dupraz trop hâtivement. Néanmoins, avec deux victoires, pour six matchs nuls et 12 défaites, l’affaire s’engage très mal. Au regard de leur nombre de victoires sur les saisons ou ils ont été relégués, les Verts sont en train de réaliser le pire exercice de l’histoire du club. Toujours engagé en Coupe de France, il apparaît plus qu’improbable que la saison soit sauvée par un titre, comme ce fut le cas en 1962.

Depuis 60 ans, Saint-Étienne a connu la souffrance de la relégation tous les 15-20 ans. 21 ans après la dernière descente à l’échelon inférieur, un nouveau cycle va-t-il se terminer dans l’histoire stéphanoise ? L’équipe peut se saisir du destin et renverser l’OL dans le derby, vendredi soir, pour interdire l’inéluctable. Mais plus que valeureux, il faudra être héroïque…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro