Open d’Australie 2022 : Un premier tour validé pour les Français, raté pour Cameron Norrie et Lorenzo Musetti.

Le premier tour de l’Open d’Australie est désormais passé. S’il n’y a eu aucune surprise en ce qui concerne les têtes de série, toutes qualifiées pour le second tour, les issues de certains matchs étaient pour le moins inattendues. Entre succès pour les Français et désillusions pour d’autres, bilan et analyse de cette première étape du tournoi.


Pas de surprise chez les têtes de série


En grand favori pour le titre, le Russe Daniil Medvedev commence très bien son tournoi. Il l’emporte en trois sets face au Suisse Henri Laaksonen. Pas vraiment étonnant. Tête de série n°3, Alexander Zverev n’a pas laissé beaucoup plus d’espace à son compatriote. Opposé à Daniel Altmaier, il clôt l’affaire en trois sets, 7-6, 6-1, 7-6.

On continue la série avec Stefanos Tsitsipas. Récemment affaibli au coude, ce n’est pas Mikael Ymer qui en a bénéficié. Trois sets plus tard, le Grec obtient son ticket pour le deuxième tour. Bis repetita pour Matteo Berrettini, un poil plus long puisqu’il termine en quatre sets. Idem pour Andrey Rublev opposé à Gianluca Mager.


Les Français solides au premier tour


Les tricolores sont nombreux à l’affiche, et le premier tour leur a plutôt bien réussi.


Arthur Rinderknech VS Alexei Popyrin

Malgré un public particulièrement désagréable à son égard, le Français Arthur Rinderknech a très bien géré la pression pour sortir vainqueur de sa rencontre face à l’Australien. 5-7, 6-4, 2-6, 6-3, 3-6. Finaliste à Adélaïde, le Français a montré un service redoutable en collant 16 aces, en plus d’une défense en béton armé et d’un jeu très varié. Néanmoins, son prochain adversaire sera une tout autre affaire. Rinderknech affrontera Daniel Evans au second tour.

Le Français Arthur Rinderknech gagne son match
Arthur Rinderknech. ©AFP

Ugo Humbert VS Richard Gasquet

Un duel Franco-français de 3h23 remporté par l’expérience de Gasquet, 6-3, 6-7, 6-7, 3-6. Même en ayant perdu le premier set, Gasquet a su compter sur son mental qui fait tant défaut aux Français habituellement. Sa férocité lui a permis de venir à bout du prometteur Ugo Humbert, celui même qui avait vaincu Daniil Medvdev deux semaines plus tôt.

Richard Gasquet. ©Getty

Gaël Monfils VS Federico Coria

Expéditif. Tel Buzz L’Eclair, Monfils achève le match en 1h30 pour un score final de 6-1, 6-1, 6-3. Le Français est particulièrement en forme en ce début de saison, comme il l’a démontré en triomphant à Adélaïde. Il s’est tout de même fait une frayeur dans le troisième set (vraiment petite), mais est parvenu à écarter trois balles de break. Prochain adversaire : Alexander Bublik. Monfils va devoir garder le rythme face à ce rival imprévisible.

Gaël Monfils. ©Getty

Benoît Paire VS Thiago Monteiro

A lui seul, Benoît Paire bat toutes les statistiques. Avec 76 coups gagnants et malgré 73 fautes directes, il sort victorieux face au Brésilien 6-4, 3-6, 7-5, 2-6, 7-5. Paire a quand même claqué 30 aces dans ce match. Bon, il a aussi fait 13 doubles fautes. Benoît s’en tire très bien avec 85% de succès au premier service. Mais vous allez comprendre l’importance de bien analyser les chiffres. 85% oui, sauf qu’il faut préciser que 53% de ses premières balles ont atteint l’autre moitié du court. Fidèle à lui-même, le Français a célébré cette victoire en criant. Nous sommes certains que vous l’avez entendu. Il a rendez-vous avec Grigor Dimitrov ce jeudi 20 janvier.

Benoît Paire, vous aussi vous l’entendez ? ©Getty

Corentin Moutet VS Lucas Pouille

Décidément, ils avaient besoin de faire un tri dans le clan tricolore ? Ce nouveau duel Franco-français s’est soldé par la victoire de Corentin Moutet. Il a notamment sauvé 8 balles de break sur 11 au total. Moutet a un jeu très régulier ces derniers temps, tandis qu’à l’inverse, Lucas Pouille n’est pas encore rentré dans sa saison. Corentin signe une victoire en quatre sets, 3-6, 6-3, 6-4, 6-3. Quant à son prochain rival, il est du genre coriace. Le Français devra se défaire de Sebastian Korda, tombeur inattendu de Cameron Norrie.

Corentin Moutet. ©Getty

Adrian Mannarino VS James Duckworth

Deuxième affrontement Franco-Australien, deuxième victoire bleue. Cinq sets pour un score de 6-4, 2-6, 3-6, 6-2, 6-1. Si Duckworth parvient à breaker le Français assez rapidement, Mannarino ne lâche rien et se bat jusqu’à la victoire de la première manche. Et il semblerait que cela n’ait pas plu à l’Australien, qui déroule dans les deux sets suivant. Mais c’est sans compter sur le beau jeu de gaucher du tricolore. Mannarino a franchi le premier escalier du tournoi. Néanmoins, une véritable montagne l’attend ce mercredi en la personne d’Hubert Hurkacz. Rien que ça.

Adrian Mannarino. ©Getty

Duels prometteurs à l’issue imprévisible


Deux duels sortaient du lot dans l’affiche de ce premier tour. Dans les deux cas, la surprise était au rendez-vous.


Andy Murray VS Nikoloz Basilashvili

Près de quatre heures de jeu s’achèvent sur une victoire d’Andy Murray, 1-6, 6-3, 4-6, 7-6, 4-6. Puissant au service, le Britannique a imposé la cadence dès le départ. Sa précision lui a donné l’avantage face à Bailashvili. Après 3 années calmes pour Murray, le voilà de retour. Pour notre plus grand bonheur, il ne s’est pas encore retiré et compte bien prouver qu’il a toujours sa place sur le circuit.

Andy Murray, de retour à Melbourne. ©William West/AFP/Getty Images

Alex De Minaur VS Lorenzo Musetti

La frustration est de mise pour ce match. Révélation du dernier Roland Garros, Lorenzo Musetti avait fait rêver grâce à son jeu audacieux et ses coups improbables face à Marco Cecchinato sur le court parisien. Opposé à Alex De Minaur à Melbourne, il renoue avec l’audace en première partie. Si les revers long de ligne de l’Italien ont eu raison du local en début de match, la suite a donné l’avantage à De Minaur. Musetti perd la seconde manche, puis la suivante en 23 min et 6-0. Le Transalpin fait venir le médecin pour un problème aux pieds, bien que l’intervention ne soit inefficace dans le quatrième set. Musetti s’incline face à l’Australien, solide, en 6-3, 3-6, 0-6, 3-6.

Alex De Minaur accède donc à la manche suivante, et ce, même avec une basket en moins.

On est mieux en chaussettes, on le sait tous. Alex De Minaur. ©Getty

Cameron Norrie VS Sebastian Korda

Qu’arrive-t-il au Britannique ? Mené par le bout du nez tout au long du match, il offre à Sebastian Korda son ticket pour le deuxième tour. 6-0 dans le second set avec seulement 1 point marqué contre 10 fautes directes. Cameron Norrie était déjà en difficultés lors de l’ATP Cup, avec 3 défaites en trois matchs. Il va devoir trouver trouver la solution pour sortir de cette mauvaise passe. La victoire revient donc à l’Américain, 6-3, 6-0, 6-4. En revanche, Sebastian Korda trace sa route et pourrait s’avérer plus qu’intéressant à l’avenir. Affaire à suivre…

Sebastian Korda. ©Andrew Patron

En bref, nous verrons les Français un tour de plus dans ce Grand Chelem. Jusqu’où iront-ils ? Pour le savoir, rendez-vous à partir de ce mercredi 19 janvier !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :