Open d’Australie 2022 : L’exploit pour Paire et Mannarino, quelques (petites) frayeurs chez les favoris

Le 2nd tour de l’Open d’Autralie est terminé. Chez les hommes, entre surprises et intensités on ne s’est pas ennuyé bien au contraire.

Sinner est le dernier joueur à s’être qualifié pour le 3ème tour (© Getty Images)

Adrian Mannarino- Hubert Hurkacz

On ne l’attendait sans doute pas là mais Adrian Mannarino sera bien au rendez-vous au 3ème tour. Après s’être défait difficilement de l’Australien James Duckworth en 5 sets, cette fois-ci c’est le géant polonais qui s’est incliné en 3 sets.

En mars 2021, les deux joueurs s’étaient déjà affrontés et c’était le 11ème mondial qui en était sorti vainqueur. Malgré un désavantage psychologique, le Français a remporté le premier set 6-4 en 44 minutes. Il a notamment excellé sur sa première balle avec 80% de points gagnés contre 64% pour son adversaire. Il a impeccablement sauvé la seule balle de break qu’il a concédé dans le set. Un premier set équilibré mais qui a souri au Français.

Le second acte a été plus décousu. Avec 7 balles de break sauvés, Mannarino a fait fort. Toujours impeccable sur son premier service (73% de points gagnés), il a écœuré le Polonais qui n’a pas vu le jour et s’incline 6-2. Le troisième et dernier set a vu le Polonais prendre le service du Français pour la première fois du match. Mais avec 3 jeux de service perdus, il cède sur le score de 6-3 et quitte prématurément l’Open d’Australie. Mannarino quant à lui affrontera un autre gros morceau, Stefano Tsitsipas.

Le Français peut exulter après sa victoire (© Brandon MALONE / AFP)

Impressionnant Benoît

On le sait, Benoît Paire est capable du meilleur comme du pire. Aujourd’hui coup de bol, il a réussi son match.

Performant dans tous les domaines dans le premier set, le Français s’impose 6-4 dans le premier acte. Durant la deuxième manche, il a pu compter sur les 5 doubles fautes de son adversaire pour s’adjuger le second acte. Ses premières balles ont tourné aux alentours des 72% de réussite dans les deux premiers sets. Vu la difficulté de Grigor Dimitrov, la victoire 3 sets à 0 lui tendait les bras. Et pourtant…

La troisième manche fut un peu plus équilibrée. La Français a été auteur de 4 doubles fautes et a gagné 48% de points derrière sa seconde balle contre 54% pour le Bulgare, Benoît Paire s’est alors vu amener dans un tie-break. Avant cela il a dû sauvé 2 balles de set sur son service. Lors du tie-break très décousu, Grigor Dimitrov parvient à l’emporter 7 points à 4 et propulse le match dans un quatrième set. Étrangement cette dernière manche a souri à Benoît Paire alors qu’il a concédé un débreak en milieu de set. Plus à l’aise sur son service que lors de la manche précédente, il aura quand même concédé 16 fautes directs, son pire total dans une manche lors de ce match. Encore une fois lance dans un jeu décisif, le Français a été sans pitié face au 28ème mondial pour l’emporter 7-2. Le match se termine enfin au bout de 3h22 de jeu.

Deuxième cri de joie pour Benoît Paire dans cet OA (© Michael Errey / AFP)

Un sans faute pour Nadal et Zverev.

Parmi les favoris, Rafael Nada s’est facilement imposé 6-2/6-3/6-4 face à Yannick Hanfmann. L’Espagnol n’a perdu que 21 points sur sa mise en jeu en 2h43 de jeu. Simple et efficace. Il affrontera un autre type de joueur en la personne de Karen Kachanov qui a éliminé le français Benjamais Bonzi en trois sets.

Quelques heures plus tard c’est Alexander Zverev qui l’a imité. L’Allemand est venu à bout de l’Australien John Millman. Une cocotte acquise sur le score de 6-4/6-4/6-0 en 1h57. Il a laissé que 15 petits points derrière sa mise en jeu dont 7 doubles fautes. Un second tour incroyable de maîtrise qu’il devra confirmer au tour prochain face à Radu Albot.

Stefano Tsitsipas et Daniil Medvedev respectivement opposés à Sebastian Baez et au showman Nick Kyrgios, ont laissé un set en cours de route. Rien de bien méchant pour les deux joueurs qui ont assuré dans la globalité de leur match. Au prochain tour, Medvedev sera opposé à Van De Zandschulp qui a profité de l’abandon de Richard Gasquet. On en a parlé juste avant, le Grec Stefano Tsitsipas affrontera… Benoît Paire.

Le numéro 4 mondial sera bien au rendez-vous face à Benoît Paire (© M. Sette / Reuters)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :