Open d’Australie : Ce qu’il faut retenir du second tour chez les femmes

L’exploit de Cornet, la fin du rêve de Tan, des favorites expéditives et l’élimination des quelques têtes de série; retour sur ce deuxième tour de compétition dans le tableau féminin.

L’exploit d’Alizé, le crève-cœur d’Harmony


Alizé Cornet participe à son 60e Grand Chelem d’affilé. Elle n’a jamais dépassé les huitièmes. AFP

C’est LA performance du second tour, et elle est signée Alizée Cornet ! La Niçoise s’offre un succès de prestige face à la numéro 3 mondiale Garbiñe Muguruza, en deux sets (6-3, 6-3). Profitant du déchet technique de l’espagnole (33 fautes directs), la 61eme mondiale a récité un tennis impeccable. Impériale sur les points décisifs, pas la moindre balle de break à sauver, Cornet a maitrisé la rencontre de bout en bout et retrouve les seizièmes de finale du Majeur australien, qu’elle n’avait plus connu depuis 2018.

« Dans deux jours, c’est mon anniversaire, alors c’est le plus beau cadeau que je pouvais me faire« , a commenté la joueuse qui fêtera ses 32 ans.

Autre ambiance pour Harmony Tan. La 107eme mondiale s’était révélée aux yeux du grand public après sa victoire sur Putintseva (43e) au premier tour. Contre la 17eme mondiale, l’ukrainienne Svitolina, Tan n’a pas démérité. Après avoir concédé le premier set, elle remporte le second aux forceps et pousse donc son adversaire à une troisième manche décisif. Si l’envie était là, le corps n’a pas suivi. Blessée au mollet, la française n’a pas pu finir le match, arrêté par l’arbitre alors que la joueuse était menée 5-1. Sortie en pleures sur une chaise roulante, Tan aura malgré tout marqué les esprits, et on a déjà hâte de la voir revenir sur les courts.

Barty déroule, Osaka assure


L’Australienne Ashleigh Barty continue d’impressionner. Devant son public, elle inflige une nouvelle correction 6-1 6-1, cette fois à l’Italienne Bronzetti, issue des qualifications. La numéro 1 mondiale, en mode rouleau compresseur, s’impose comme la prétendante numéro 1 au titre.

Naomi Osaka continue son chemin vers un troisième sacre australien. Presse Sports

L’aventure continue également pour la japonaise Naomi Osaka. L’ex numéro 1 mondiale semble avoir retrouvé son tennis, remportant sans trembler sa confrontation contre l’Américaine Brengle 6-0, 6-4. Débarrassée de ses démons intérieurs, la Japonaise explique jouer désormais « pour s’amuser« , une mentalité qui lui réussie parfaitement pour le moment.

Parmi les autres têtes d’affiches : Krejcikova (4e), Badosa Gibert (6e), Sakkari (8e), ,Swiatek (9e), Pavlyuchenkova (11e) et Halep (15e) se sont toutes qualifiées en deux sets sans trop de difficultés. Numéro 2 mondiale, la Biélorusse Sabalenka a quant à elle dû s’employer face à Wang (100e), pour remporter un match mal engagé 1-6, 6-4, 6-2. Le tournoi reste encore très ouvert.

Raducanu au tapis


La Britannique Emma Raducanu lors du deuxième tour de l’Open d’Australie, le 20 janvier 2022, à Melbourne. (MARTIN KEEP / AFP)

Clap de fin pour la jeune Britannique. La lauréate de l’US Open 2021 s’est inclinée 4-6, 6-4, 3-6 contre Danka Kovinic, 98eme mondiale. Gênée par une main droite criblée d’ampoules, c’est un peu par miracle que la numéro 18 mondiale a remporté la seconde manche et poussé le match à un troisième set décisif, qui lui échappera finalement assez largement. Kovinic devient la première joueuse du Monténégro à atteindre le 3eme tour d’un grand Chelem.

Parmi les éliminations notables, on rappellera celle de la numéro 3 mondiale Muguruza contre Cornet. L’Estonienne Kontaveit, 7eme mondiale, a elle aussi dit adieu au Majeur australien après une défaite seiche face à la Danoise Tauson (33e). Enfin, Rybakina (12e) a décidé d’abandonner avant la fin de son affrontement contre Zhang (74e). La finaliste du tournoi d’Adélaïde début janvier (défaite par Barty) quitte l’Open d’Australie blessée.

Les affiches des seizièmes


L’étau se resserre et les affiches de plus en plus alléchantes. Voici quelques rendez-vous du troisième tour prometteuses :

  • Zidansek – Cornet : Après son exploit face à Muguruza, la dernière française en lice affrontera la numéro 29 mondiale, la slovène Zidansek.
  • Barty – Giorgi : Après Bronzetti, c’est une nouvelle italienne sur le chemin de la numéro 1 mondiale. Giorgi est 33eme.
  • Anisimova – Osaka : Duel intéressant entre la Japonaise et la lauréate de Melbourne 2. L’Américiane Anisimova a écarté Bencic (22e) au second tour.
  • Krejcikova – Ostapenko : La numéro 4 mondiale, championne 2021 de Roland Garros, sera opposé à celle qui a gagné le Majeur français en 2017, l’actuelle numéro 27 Ostapenko.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :