[Serie A] La lutte pour le maintien (3) : De l’espoir mais beaucoup de déceptions.

La 23ème journée du championnat italien s’est terminée avec le match Milan AC- Juventus (0-0). Le course au maintien n’a pas réellement changer, mais une équipe surfe sur une bonne dynamique.

La bonne opération de Spezia face à la Sampdoria (© Getty Images)

Le bonheur des uns fait le malheur des autres

Cette phrase résume parfaitement le match entre la Sampdoria et Spezia. Un choc décisif pour se libérer du fin fond du classement. C’est le club de la Spezia qui a remporté ce choc.

Ce match était particulièrement accroché, avec pas mal d’actions des deux côtés. Ces dernières ont donné lieu seulement à deux tirs cadrés. Assez pour permettre aux coéquipiers de Daniele Verde d’inscrire un but et d’assurer la victoire. Une victoire qui permet à Spezia d’enchaîner un troisième succès de suite et de compter 5 points d’avance sur leur adversaire. Pour la Sampdoria, il sont dorénavant sur une série de cinq défaites consécutives toutes compétions confondues.

De l’air pour Spezia (© Iconsports)

Le Genoa et Cagliari accrochent le nul

Le maintien se joue à des détails et le Genoa pourrait en faire les frais. Opposé à l’Udinese, le club n’a pas pu faire mieux qu’un match nul.

Avant ce match, les deux équipes restaient sur 3 défaites consécutives toutes compétions confondues. Une confrontation idéal pour l’Udinese pour s’éloigner de la zone rouge. Malheureusement c’est le Genoa qui a dominé la partie sans pour autant concrétiser les actions. La première période a été largement en faveur du Genoa avec 5 tirs dont 2 cadrés contre 2 tirs et aucun cadré en face.

Les coéquipiers de Mattia Destro ont pêché dans la finition et ont encaissé un match nul et vierge. Une bien mauvaise opération pour le club qui continue à s’engluer dans cette zone de relégation.

Du côté de Cagliari, c’était la Viola qui était au programme. Un match marqué par deux penaltys ratés (un de chaque côté). Ce sont Biraghi et João Pedro qui sont les auteurs de ces échecs. En l’absence de Vlahovic qui était en instance de transfert, la Viola s’est heurté aux hommes de Walter Mazzarri qui n’ont pas à rougir de leur prestation. Un match nul bien mérité pour le 19ème de Serie A qui comptera certainement sur cette rencontre pour démarrer une série sans défaite en championnat.

L’Italien en est à 10 buts en championnat (© Getty Images)

Salernitana et Venezia, deux défaites aux goûts différents

Lors de cette 23ème journée, les Granata et les Vénitiens étaient opposés à des montagnes, respectivement Naples et l’Inter. Les deux clubs se sont inclinés mais le constat est différent.

On le répète à chaque journée mais le club de Franck Ribéry, actuellement blessé, n’y arrive pas. Face à Naples, ils se sont fait marchés dessus pour s’incliner 4-1. Seul motif de satisfaction, le but marqué par Bonazzoli qui lui permet d’inscrire son 4ème but de la saison soit 28% des buts de son équipe. Le club qui a relooké son équipe durant le mercato hivernal espère changer de dynamique et accrocher le maintien.

Pour Venezia, le résultat est plus frustrant que consternant. Après l’ouverture du score de Thomas Henry contre le cours du jeu, le club entraîné par Paolo Zanetti y croyait. Pourtant à cinq minutes de la mi-temps, Nicolo Barella égalise sur une situation litigieuse où la VAR a encore fait parler d’elle. Au fil du match, le nul se profilait mais c’était sans compter sur l’inévitable Edin Dzeko, toujours là quand il faut. D’un but de la tête il inscrit le but de la victoire et assomme l’équipe visiteuse. Malgré ce match, le nouveau club de Nani peut être confiant, ils sont sur la bonne voie.

La lutte est serrée pour le maintien

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :