Mercato d’hiver : Quels gagnants et quels perdants en Premier League?

Hier soir à minuit s’est achevé le mercato d’hiver en Angleterre et comme à chaque fois, beaucoup de mouvements se sont décidés lors de la dernière journée. Alors quel club sort renforcé de ce mois de négociations ? Quels clubs n’ont pas fait le job ?

Van de Beek à Everton, l’un des gros mouvement de la journée d’hier.

Les Gagnants :

Everton

En difficulté en championnat, les Toffees ont été très actif sur ce mercato avec 6 arrivées marquantes, 5 joueurs et Frank Lampard qui vient prendre la succession de Duncan Ferguson, entraineur par interim après le licenciement de Rafael Benitez. Et parmi ces joueurs, nous retrouvons des noms connus de la Premier League et du football en général, qui viennent renforcer considérablement l’effectif d’Everton : Mykolenko (libre), Nathan Patterson (16M£), Anwar El Ghazi (Prêt), Donny Van De Beek (Prêt) et Dele Alli (40M£).

En difficulté dans la création au milieu de terrain, les arrivées de Dele Alli et Donny Van de Beek sont l’occasion pour Everton de relancer ces deux joueurs en perte de vitesse dans leur club respectif. Ces arrivées seront suffisantes pour relancer la machine et se maintenir en Premier League? Premiers éléments de réponse face à Brentford samedi en FA Cup.

Aston Villa

Encore une équipe en difficulté qui a beaucoup bougé durant ce mercato pour se renforcer et éviter la relégation. Avec une équipe plutôt intéressante à la base, les Villans ont ajouté Philippe Coutinho (prêt) pour ajouter de la création à l’équipe, ainsi que Lucas Digne (25M£) et Calum Chambers (Libre) pour renforcer la défense. Pour le moment les deux premières arrivées ont été concluantes, reste à voir comment l’ancien défenseur d’Arsenal va s’intégrer dans la rotation défensive.

Après un nul contre Manchester United et une victoire à Everton, les hommes de Steven Gerrard devront enchainer mercredi 9 février face à Leeds à Goodison Park dans un duel d’équipe de bas de tableau.

Coutinho, à peine arrivé et déjà décisif (Getty Images)

Newcastle

On les attendait au tournant lors de ce mercato, le premier depuis leur rachat par le fond d’investissement venant d’Arabie Saoudite, et les Magpies ont répondu présents avec 5 arrivées très judicieuses. Cependant les dirigeants de Newcastle n’ont pas flambé dans leurs dépenses comme ont pouvait le craindre avec un tel budget, ils ont ciblé les manques de l’équipe et ont pu faire signer des joueurs qui les comblent.

Des recrues à toutes les lignes avec Trippier (15M£), Matt Targett (Prêt) et Dan Burn (13M£) qui viennent renforcer la défense, Bruno Guimarães (40M£) qui deviendra rapidement le leader du milieu de terrain, et Chris Wood (25M£) qui s’installera à la pointe de l’attaque. Cette dernière arrivée est d’autant plus maline qu’elle affaiblit un concurrent direct, Burnley, après avoir payé le montant de sa clause libératoire. Des défenseurs et un attaquant qui connaissent la Premier League, un milieu de terrain jeune est talentueux, Newcastle s’est bien renforcé cet hiver pour atteindre son objectif : la survie en championnat.

Des lyonnais en pleurs, Newcastle aux anges.

Tottenham

Last but not least, Tottenham est considéré comme un gagnant de ce mercato d’hiver, mais d’une manière bien différente des trois autres équipes que nous venons de citer. Avec seulement deux arrivées (Betancur pour 21.5M£ et Kulusevski en prêt), le bilan n’est pas des plus impressionnant, mais Antonio Conte connait les deux joueurs puisqu’il les a entrainer à la Juventus, nous pouvons donc penser que ces arrivées rentrent dans le projet de jeu de l’entraineur italien.

Mais là ou le club de Londres s’est distingué, c’est dans le sens des départs. Englués dans une situation financière compliquée, les Spurs ont beaucoup dégraissé en laissant partir des joueurs sur lesquels Conte ne semblait pas compter. Ndombele (prêt avec option d’achat de 65M€), Bryan Gil (Prêt), Giovanni Lo Celso (Prêt) et surtout l’enfant du club Dele Alli, qui rejoint Everton pour 40M£. Du dégraissage et des joueurs qui peuvent se relancer en obtenant du temps de jeu en prêt pour mieux les vendre ensuite ou les intégrer dans l’équipe, c’est une bonne stratégie en vu du mercato d’été qui sera bien plus décisif pour Tottenham dans le sens des arrivées.

Les Perdants :

Arsenal

Vlahovic, Isak, Jonathan David, Arthur Melo, etc… Une fois de plus les Gunners ont été associés à de nombreux noms lors de ce mercato, mais au final le club du nord de Londres n’enregistre aucune arrivée notable si ce n’est Auston Trusty, défenseur des Colorado Rapids qui ne rejoindra l’Emirates que cet été.

Toujours dans un processus de reconstruction, Arsenal s’est attelé à dégraisser une nouvelle fois l’effectif et la grille salarial en libérant des joueurs sur lesquels Mikel Arteta ne comptait pas. Beaucoup de prêts de jeunes joueurs, mais aussi des départs libres comme Kolasinac à Marseille ou Chambers à Aston Villa. Certains joueurs de l’équipe première sont aussi partis en prêt : Pablo Marí à l’Udinese (sans option d’achat), Maitland-Niles à la Roma (Prêt payant de 2M£ sans option d’achat) ou encore Balogun qui essaiera de trouver du temps de jeu du coté de Middlesbrough.

Mais le départ le plus important est évidemment celui de Pierre-Emerick Aubameyang, qui part gratuitement au FC Barcelone. On ne sait pas encore s’il s’agit d’un prêt de 18 mois ou d’un départ libre suite à une rupture de contrat comme ça a déjà été fait avec Mustafi, Sokratis ou Özil, mais l’attaquant gabonais va signer un contrat de 18 mois qui devrait être officialisé aujourd’hui.

Beaucoup de départs donc et peu d’arrivées pour un club qui est juste au niveau de la profondeur d’effectif et qui joue une qualification pour les prochaines Coupes d’Europe.

Une sortie par la petite porte pour celui qui à marqué 68 buts en 128 matchs de Premier League

Burnley

Ce mercato se finit sur gout amer pour Burnley, qui a perdu son attaquant vedette Chris Wood parti renforcer un concurrent direct, et qui n’a pas pu non plus se renforcer quantitativement avec pour seule arrivée l’attaquant de Wolfsburg, Wout Weghorst pour 12M£. L’attaquant aux 6 buts en 18 matchs cette saison en Bundesliga vient remplacer numériquement Wood mais le temps d’adaptation au jeu de la Premier League et l’incertitude sur sa capacité à performer au sein de club sont de vraies interrogations. Dans une course au maintien, les clubs n’ont pas de temps à perdre, est ce que Weghorst sera le bon coup, ou un flop retentissant? Les prochaines semaines nous le diront.

Weghorst arrivera t-il à sauver Burnley? (site officiel de Burley)

Norwich

Les canaries sont sur une bonne dynamique depuis quelques semaines, mais l’inquiétude est toujours de mise concernant la course au maintien, et le moins qu’on puisse dire c’est que ce mercato n’a pas rassuré les fans ! Des départs de jeunes en prêt, et surtout aucune arrivée, Dean Smith le coach de Norwich compte sur la continuité d’un groupe pour se sauver, est ce que ce sera la meilleure solution? Dans tous les cas les prochaines semaines seront compliquées en championnat avec la réception de Crystal Palace et de Manchester City avant de se déplacer à Anfield pour affronter Liverpool.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro