Récap’ NBA de la nuit du 5 au 6 février : Beaucoup de blowout mais un duel Knicks – Lakers de feu !

6 matchs au programme la nuit dernière avec des affiches intéressantes sur le papier, qui se sont vite transformées en rencontres déséquilibrées pour la plupart. Pour ceux qui ont dormi, session de rattrapage.

Le MVP de la nuit : LeBron James

Les Lakers étaient très attendus cette nuit, et le King a répondu présent face à des Knicks qui montraient un bien meilleur visage. Après un début de match timide, LeBron a chauffé la machine, et s’est occupé de tout sur le terrain pour ramener les siens à hauteur dans un premier temps, puis pour gagner ce match. Il enregistre un triple double, et signe là son 19ème match consécutif en marquant au moins 25 points, sa deuxième plus longue série.

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur celui qui dispute sa 19ème saison et qui porte à bout de bras des Lakers toujours sur le fil. 29-13-10-1 à 51% au tir, une grosse performance pour aller arracher une victoire précieuse pour la suite de la saison des Angelinos.

Encore une fois, heureusement que LeBron était là (AP)

Grizzlies @ Magic : 135 – 115

Morant s’est encore amusé dans la raquette du Magic cette nuit

Pour ce premier match de la nuit, il n’y avait guère de suspense entre des Grizzlies en pleine forme et Orlando qui attend patiemment la Draft, et il n’y a pas eu de surprises. L’écart était déjà fait à la fin du premier quart avec 13 points d’avance, et les coéquipiers de Ja n’ont pas desserré l’étreinte. Le jeu collectif huilé des oursons a totalement surpassé le Magic, qui a eu beaucoup de mal à développer son attaque (43% au tir, 35% de loin).

Morant termine avec une ligne de stat bien fournie encore (33-5-7 à 14/21 au tir) accompagné d’un Jaren Jackson Jr maladroit au tir ( 21-6 à 6/19) mais précieux des deux cotés du terrain. Pour le Magic, Cole Anthony s’est plutôt bien débrouillé, mais le jeu d’Orlando était trop désorganisé pour espérer quoique ce soit.

Orlando reste bon dernier de la Conférence Est, les Grizzlies confortent leur troisième place.

Suns @ Wizards : 95-80

Ne vous fiez pas au score qui semble serré, il n’y pas eu photo non plus entre les deux équipes. Portés par un Ayton en feu, les Suns ont déroulé leur basket pour mettre un écart conséquent dès le début du match, et rejoindre les vestiaire avec 27 points d’avance (59-32). Une petit temps de jeu au retour des vestiaires et les titulaires vont se reposer jusqu’à la fin du match, avec la victoire assurée.

Match catastrophique des Wizards cette nuit en shootant à 35% au tir dont 20% de loin, seul Aaron Holiday a mis plus de 10 points dans le 5 majeur. Mention spéciale pour Dinwiddie qui n’inscrit que 4 petits points, pas ce qu’on espère de l’ancien de Brooklyn.

Les Suns avancent donc tranquillement en tête de la NBA, les Wizards sortent des place qualificatives pour le play-in.

Heat @ Hornets : 104-86

Jamais deux sans trois, et on enchaine avec un autre blow-out ! La partie était pourtant serrée entre els deux équipes (51-46 pour les Hornets), mais les hommes d’Erik Spoelstra ont mis un énorme coup d’accélérateur pour creuser l’écart et plier le match en 12 minutes. Un 35-8 infligé au retour des vestiaires, impressionnant de laisser si peu de points à une équipe des Hornets pourtant réputée pour leur bonne attaque. Hayward (0/7), Oubre Jr (3/15) et Bridges (6/14) ont envoyer assez de briques pour reconstruire toute la Caroline du Nord, étouffés par la couverture défensive incessante du Heat.

Grâce à ce succès le Hat reste deuxième dans la roue des Bulls, tandis que Charlotte glisse dangereusement au classement et se retrouve menacée par les Hawks, à seulement 1 défaite d’écart.

Knicks @ Lakers : 115 – 122 (OT)

On pensait partir sur un énième blowout ce soir, mais il n’en à rien était ! Complétements dépassés durant la première période (71-56 pour les Knicks à la mi-temps), les Lakers se sont ressaisis en revenant des vestiaires avec beaucoup plus de détermination, emmenés par un Malik Monk en feu (18 points à lui seul dans le 3QT, plus que toute l’équipe de New-York réunie (13)) et un duo AD – LeBron en mission. Le premier termine le match en posant un 28-17-3-3-4 à 13/19 au tir, tandis que le second s’offre un triple double en 29-13-10 à 13/24 au tir. Encore une fois Russell Westbrook n’a pas été bon, mis sur le banc pendant toute la prolongation.

Coté Knicks il y aura des regrets surtout après la première mi-temps, mais le réveil et la force de caractère d’un RJ Barrett impérial cette nuit (36-8-5) suffira à donner de l’espoir. Julius Randle a lui retrouvé son niveau qu’on lui connaissait l’année dernière, en faisant preuve de beaucoup d’activité des deux cotés du terrain. Offensivement il était injouable durant les 2 premiers quart temps alternant pénétration et sanctions à distance, il finit à 32 points 16 rebonds et 7 passes, mais cela n’a pas suffit.

Les Lakers obtiennent une belle victoire et s’éloigne de la 10ème place, revenant à 1 défaite des Clippers. Les Knicks vont accuser le coup et se retrouvent 12èmes de l’Est, décidément même en faisant le meilleur match de leur saison, ça ne veut pas aller dans leur sens.

LeBron trop fort pour les Knicks hier soir (AP Photo/Mark J. Terrill)

Bucks @ Blazers : 137 – 108

Sans Damian Lillard, toujours blessé, et sans toutes les recrues du trade de milieu de semaine, les Balzers n’étaient pas attendus dans ce match et le scénario a confirmé nos craintes d’avant match. Les Bucks se sont baladés dans l’Oregon à l’image d’un Giannis Antetokounmpo qui s’est permis de mettre 29 points en 12 tirs tentés. Mais l’homme de cette partie n’est autre que Bobby Portis, auteur de 30 points 4 rebonds et 5 passes. L’intérieur était possédé, et n’a fait qu’une bouchée de Portland. 16 points d’écart à la mi-temps, 29 à la fin du match, terrible pour des Blazers au fond du trou depuis quelques semaines.

Après cette défait Portland voient les Pelicans se rapprocher dangereusement de leur 10ème place et laissent filer les équipes de devant par la même occasion. Milwaukee résiste aux assauts des équipes du haut de l’Est et restent 3ème de la Conférence Est, à deux petites défaites des Bulls.

Portis et Giannis, grands artisans de la victoire de Milwaukee la nuit dernière (AP)

Thunder @ Kings : 103 – 113

Qui aurait cru que ce duel d’équipes qui jouent la lottery de la Draft serait le deuxième match le plus intéressant de la nuit ? Au bout de la nuit, Thunder et Kings nous ont offert un beau duel, avec des attaques en feu dès le début du match. Harrison Barnes sonne la charge du haut de ses 12 points et 6 rebonds à la fin du premier quart. Au final le match sera serré jusqu’au bout, mais ce sont les Kings qui s’en sortent avec tous les joueurs du 5 majeur qui marquent 13 points ou plus, et surtout un Tyrese Haliburton record avec un total de 17 passes décisives distribuées.

Pour le Thunder Giddey a effectué un beau match (24-4-8), mais les absences de SGA et de Dort ont fait trop de mal offensivement. Grâce à cette victoire les Kings repassent devant le Thunder et se positionnent à la 13ème place de l’Est, OKC est 14ème.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :