Open Sud de France 2022 : Un duel d’Alexander et une victoire tricolore.

Du dimanche 30 janvier au dimanche 6 février, la Sud de France Arena de Pérols a connu l’effervescence d’un ATP 250 au casting étoilé.

Alexander Bublik
Alexander Bublik victorieux à Montpellier ! ©JB Autissier

Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut invincibles

On commence à s’habituer aux victoires des deux Français. Le duo de choc nous avait manqué à l’Open d’Australie, et ils ont fait un retour tout en puissance pour l’ATP 250 du Sud de la France. A l’heure des retrouvailles, les deux compères n’ont laissé que peu d’espace à leurs rivaux pour s’octroyer un nouveau titre.

Pour leur septième année ensemble sur le court, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut se sont offert une victoire de choix de week-end. Plus tôt dans la semaine, ils n’ont fait qu’une bouché de Dustin Brown et Nikoloz Basilashvili en huitièmes de finale, pour un score en deux sets 6-2, 6-2. Aucun problème au niveau des balles de break, avec cinq balles sur cinq converties.

La paire n°1 du tournoie a récidivé face à deux autres tricolores ce vendredi. Luca Van Assche et Sascha Gueymard Wayenburg ont fait les frais du retour des deux vainqueurs de Roland-Garros et du Masters final. Exceptionnels au service (92% de succès sur leurs premières balles), l’Angevin et le Strasbourgeois ont conclut les quarts en deux sets, 6-3, 6-3.

Si les deux matchs précédents ne les ont pas déstabilisés, la demi-finale de ce samedi s’est avéré plus difficile. Opposé à son ancien partenaire, Nicolas Mahut a dû mettre les bouchées doubles face à Edouard Roger-Vasselin. Cette fois, c’est au terme d’une bataille en trois sets que les redoutables Herbert-Mahut s’imposent. Ils s’en sortent au super tie-break malgré une excellente défense de leurs adversaires du jour, 5-7, 7-5, 10-8.

Sur le court Patrice Dominguez, les Français ont bien failli voir la victoire leur échapper. Face au Britannique Lloyd Glasspool et au Finlandais Harri Heliövaara, le trophée s’est joué au super tie-break. Il était impossible de prédire le vainqueur du jour tant les scores étaient serrés. 7 aces et un premier set pour la paire Britanno-Finlandaise. Très efficaces au service (84% de succès sur les premières balles), ils ont poussé P2H et Nicolas Mahut dans leurs retranchements. Malgré tout, les deux frenchies s’imposent en trois manches, 4-6, 7-6, 12-10.


Alexander VS Alexander

En simples, les tricolores étaient nombreux au tableau. Mais on commence à connaître le refrain, car à la fin, il n’en resta aucun… Si on voyait venir une fin de tournoi sans les tricolores, l’issue de la finale était pour le moins surprenante.

Un premier duel franco-français attendait les locaux ce mardi pour les 16èmes de finale. Opposé à Lucas Pouille, Gilles Simon s’en sort en trois sets grâce notamment à un beau service. Seulement, le tennisman de 37 ans, d’intenses douleurs dans le haut de la cuisse et le bas du dos ont contraint Simon à déclarer forfait le lendemain face à Bautista Agut. Le même jour, Richard Gasquet se retrouve de nouveau face à Ugo Humbert, moins de deux semaines après leur affrontement à Melbourne. Et ce pour un résultat identique, soit la victoire de Gasquet sur son cadet.

Les huitièmes ont fait des ravages chez les Français. Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Pierre-Hugues Herbert sont éliminés, respectivement par Filip Krajinovic, Mikael Ymer et Alexander Bublik. En revanche, Gasquet et Mannarino laissaient présager une suite à la faveur des tricolores. C’était sans compter sur le rouleau compresseur allemand, Alexander Zverev.

Tandis que Gasquet tombe face à Mikael Ymer, la palme de la plus lourde défaite revient à… Adrian Mannarino. Opposé à Alexander Zverev en quarts de finale, le récent tombeur d’Hubert Hurkacz et d’Aslan Karatsev a pris un sacré revers après sa victoire face à David Goffin, tenant du titre.

5 doubles fautes, 57% de succès au premier et seulement 18% au second. Mannarino s’est très vite retrouvé en position de faiblesse face au n°3 mondial, en pleine forme malgré un Open d’Australie raccourci. Le choc était tel que même le champion olympique s’est senti désolé pour le Français. Et oui, 6-1, 6-0 en 50 minutes à domicile, ce n’est pas du tout bon pour le moral. A contrario, l’Allemand a parfaitement géré les balles rasantes du Français, pour se hisser en demi-finale.

Alexander Zverev n’était pas le seul à être en forme olympique cette semaine. Le Kazakhstanais Alexander Bublik a lui aussi répondu présent en s’offrant notamment Pierre-Hugues Herbert et Roberto Bautista-Agut. Mais après la claque monumentale infligée par l’Allemand, il était facile de placer Zverev en favori pour le titre. Sauf que…

Au court de la rencontre, Alexander Bublik a développé un jeu intelligent et a débordé d’idées pour déstabiliser le second Alexander. Entre deux frappes lourdes, le Kazakhstanais a enchaîné les amorties face à un Zverev dépassé. Score final : 6-4, 6-3. Alexander Bublik s’octroie donc son premier ATP 250 à Montpellier !

Alexander Bublik remporte son premier tournoi à Montpellier. ©JB Autissier

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :