Récap’ NBA de la nuit du 7 au 8 février : Toronto ne s’arrête plus, Devin Booker a pris feu.

Petit programme pour cette nuit de NBA avec seulement 5 matchs à l’affiche. Les favoris ont répondu présent même si tout n’a pas été facile. Voici un résumé pour ceux ayant profité d’une bonne nuit de sommeil.

Pascal Siakam retrouve son niveau de 2019 ( crédits : The Globe and Mail )

Le MVP de la nuit : Devin Booker.

Face au Bulls, la star des Suns a réalisé une performance extrêmement propre. Sa première mi-temps a été somptueuse, composée de 22 points avec un impressionnant 8/10 aux tirs. Indéfendable en un contre un, il a enchaîné les tirs difficiles tout en donnant l’impression de le faire sans efforts. Finalement auteur de 38 points, 5 passes et 4 rebonds avec plus de 60% de réussite au tir et une petite perte de balle, il a été le principal artisan de la victoire des siens.

Booker était indéfendable face aux Bulls ( crédits : Yahoo ! Sports )

Hornets vs Raptors : 101-116

Les Raptors semblent enfin avoir lancé leur saison et enchaînent donc une 6ème victoire de rang. Encore une fois irréprochables dans l’investissement et la combativité, ils ont nettement dominé une équipe de Charlotte qui les avaient défait la semaine passée. Quatre des cinq titulaires ont fini au-dessus des 20 points et Paskal Siakam (24 points, 8 passes, 11 rebonds) confirme son retour à son meilleur niveau, semblant enfin en pleine confiance. Les Hornets n’ont eux pas pesé bien lourd malgré les 25 points de Bridges. Toronto occupe une superbe 6ème place à l’est, Charlotte est 9ème.

Wizards vs Heat : 100-121

Tout semble plus facile pour le Heat lorsque les 5 titulaires de l’équipe sont présents sur le parquet. Miami a une nouvelle fois réalisé une performance solide une fois son infirmerie vidée. Etouffant défensivement, ils n’ont accordé que 17 points aux Wizards sur le 3ème quart-temps. Adebayo (21 points, 7 rebonds, 4 passes) a fini meilleur marqueur du match. Washington, toujours amputé de Bradley Beal, a manqué de consistance et poursuit sa saison en dents de scie. Le Heat est sur le toit de la conférence est, Washington est au pied des play-in.

Le retour de Kyle Lowry fait du bien au Heat ( crédits : Bullets Forever )

Thunder vs Warriors : 98-110

Et de 9 pour les Warriors ! Golden State est irrésistible depuis deux semaines et ont glané une nouvelle victoire cette nuit face au Thunder toujours privé de sa star Gilgeous-Alexander. Oklahoma n’est malheureusement pas en mesure de lutter contre les tops équipes de la ligue la faute à un effectif trop limité mais des satisfactions sont tout de même présentes. Luguentz Dort (26 points) a une nouvelle fois sorti une grande performance offensive et semble être devenu plus qu’un défenseur d’élite. Le rookie Josh Giddey (16 points, 7 passes, 11 rebonds) a frôlé le triple double et semble vraiment à l’aise au sein de l’équipe. Côté Warriors, Thompson a fini meilleur scoreur avec 21 points à côté d’un Curry (18 points à 50% au tir, 10 passes, 9 rebonds) plus porté vers la distribution. Golden State reste 2ème de l’Ouest, Oklahoma est 14ème.

Bulls vs Suns : 124-127

Le choc de la nuit opposait les leaders de la ligue aux Chicago Bulls. Les 3 premiers quart-temps ont été un récital proposé par les joueurs de l’Arizona avec un avantage montant jusqu’au 27 points. En plus d’un Booker en fusion, l’attaque des Suns s’est mué en véritable spectacle de part une circulation de balle et une adresse pouvant ravir n’importe quel fan de basket ball. Pourtant, les stars de Bulls ont répondu présent avec les prestations de DeRozan (38 points, 4 passes, 5 rebonds) et Lavine (32 points, 8 passes, 6 rebonds). Chicago a même faillit revenir en fin de match avec un dernier quart-temps qu’ils ont remporté 41 à 25. Cela n’a cependant pas été suffisant pour renverser une équipe de Phoenix si sûre de ses forces. Les Suns sont premiers de l’Ouest, Chicago occupe la dernière marche du podium à l’Est.

Jazz vs Knicks : 113-104

Depuis l’absence de Rudy Gobert, Utah démontre de réelles difficultés dans le jeu mais s’est tout de même imposé cette nuit face à des Knicks toujours aussi décevants. Dans un match globalement serré, Julius Randle (30 points, 5 passes, 6 rebonds) a participé au duel de star l’opposant à Donovan Mitchell (32 points, 6 passes, 7 rebonds). RJ Barrett (23 points, 6 passes, 7 rebonds) a une nouvelle fois montré de belles choses malgré une certaine maladresse. Il apparaît comme l’une des rares satisfactions de la saison du côté de New-York. Le Jazz est 4ème de l’Ouest, les Knicks sont 12ème à l’Est.

Michell a porté les siens cette nuit ( crédits : ABS-CBN News )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :