Récap NBA de la nuit du 16 au 17 février : Stupeur à Los Angeles, on n’arrête plus les Blazers.

Pas moins de 11 matchs étaient à l’affiche cette nuit en NBA et le spectacle n’a pas manqué. Entre records, games winners, surprises et dramaturgie, voici le récap du club 115 d’une nuit riche en émotion.

DeMar DeRozan a dépassé Wilt Chamberlain (crédits : NBC Sports)

MVP de la nuit : DeMar DeRozan

Wilt Chamberlain est connu en NBA pour détenir un bon nombre de records intouchables, notamment au scoring. Cette nuit, DeMar DeRozan a réussi à en lui voler un en enchaînant un 7ème match consécutif à 35 points ou plus et à au moins 50% au tir. Une performance d’autant plus remarquable au vu du style de jeu du joueur des Bulls, loin d’être un pivot enchaînant dunks et lay-ups. Face aux Kings de Sacramento, il a validé ce record en inscrivant 38 points à 16/27 au tir, le tout accompagné de 6 passes et 6 rebonds. Une performance historique accompagnée d’une victoire des siens. La grande classe.

Magic vs Hawks : 109-130

Dans un classique duel d’équipes de l’Est pour ouvrir le bal, Atalanta n’a pas fait durer le suspens en ne laissant aucun espoir au Magic d’Orlando. Les 19 points d’écarts à la mi-temps n’ont jamais pu être comblé par les joueurs de Jamahl Mosley. C’est une 4ème défaite de suite pour le Magic qui pourra tout de même retenir les belles prestations de Cole d’Anthony (23 points, 5 passes, 7 rebonds) et Jalen Suggs (19 points, 4 passes, 4 rebonds). Atlanta a pu compter sur Bogdan Bogdanovic (23 points, 6 passes), excellent dans son nouveau rôle en sortie de banc après avoir été poussé hors du cinq majeur pour Kevin Huerter. Trae Young s’est montré maladroit à deux points (1/8) mais a tout de même contribué à la victoire de son équipe avec une belle ligne statistique (22 points, 6 passes, 1 interception). Atlanta reste 10ème, Orlando rechute à la dernière place.

Bogdanovic, nouveau 6ème homme des Hawks (crédits : Orlando Pinstriped Post)

Celtics vs Pistons : 111-112

Si le Magic est repassé dernier à l’Est, c’est à cause de la victoire surprise des Pistons sur le terrain des Celtics. Les dynamiques ne pouvaient être plus inversées avant le match et rien ne pouvait donner Détroit gagnant si ce n’est l’absence du pivot de Boston Robert Williams. La match aura été serré jusqu’au bout pour nous offrir un finish sous tension comme on les aime. Jerami Grant (24 points, 2 interceptions) a réalisé un bon match ponctué du tir de la gagne, suivi d’un contre dévastateur de Stewart sur Jaylen Brown (31 points, 6 passes) pour clôturer définitivement la rencontre). Cunningham (20 points, 6 passes 8 rebonds) et Bey (20 points, 6 passes, 11 rebonds) ont très bien contribué à la victoire collective. Boston pourra s’en vouloir de mettre fin à sa série de neuf victoires dans un match à priori abordable, mais les Pistons ont eu le mérite de se battre jusqu’au bout ce soir. Les Celtics sont 6ème à l’Est, Détroit grimpe à la 14ème place.

Pacers vs Wizards : 113-108

Indiana est récemment devenu une équipe agréable à regarder et commence même à se mettre à gagner des matchs. L’équipe de Rick Carlisle s’est imposé sans trembler face à des Wizards semblant abandonner petit à petit dans cette saison. Les nouveaux ont une nouvelle fois brillés, Tyrese Haliburton (21 points, 14 passes, 5 rebonds) a d’ores et déjà pris en main les rennes de cette équipe et a été le grand artisan de cette victoire et Buddy Hield a réalisé un match complet (15 points, 7 passes, 5 rebonds). Pourtant en face, Kyle Kuzma (26 points, 6 passes, 15 rebonds à 9/27 au tir) et Caldwell Pope (27 point) ont fait leur match sans parvenir à mener Washington à la victoire. Indiana est 13ème à l’Est, Washington est 11ème.

Haliburton est en train de gagner le coeur des fans des Pacers (crédits : IndyStar)

Knicks vs Nets : 106-111

Les Nets ont remporté une deuxième victoire consécutive lors de ce derby New-Yorkais, menés par leur nouveau franchise player Seth Curry. L’ancien arrière des Sixers a encore fait preuve d’une grande précision de loin (6/9 à 3 points) en portant l’attaque de Brooklyn (20 points, 6 passes). Le rookie Cam Thomas a également été impressionnant avec ses 21 points et des promesses de plus en plus importantes pour le futur. Les Knicks menaient pourtant de 20 points à l’issue du premier quart temps et ont gardé un écart significatif tout au long du match avant d’encaisser un 38-19 dans les 12 dernières minutes. Comme à son habitude depuis un certain temps, Julius Randle a été excellent (31 points, 10 rebonds) mais les Knicks ont perdu pour la 8ème fois en 10 matchs. Brooklyn est 8ème à l’Est, les Knicks sont 12ème.

Thunder vs Spurs : 106-114

Dans ce duel de la jeunesse, c’est l’équipe de Gregg Popovich qui s’est imposé sans trop trembler. L’entraineur légendaire de San Antonio n’est désormais plus qu’à trois longueurs du record de victoires en saison régulière de Don Nelson. Le fait est que ces Spurs ci jouent bien et cette bande de jeunes espoirs semble prendre du plaisir sur le terrain. Dejounte Murray a été complet (18 points, 8 passes, 7 rebonds) et Keldon Johnson a assuré au scoring. Le Thunder ne manque pas non plus de talents avec le nouveau triple double de Josh Giddey (17 points, 10 passes, 10 rebonds) et la grosse performance de Tre Mann (24 points, 6 rebonds), véritable révélation cette saison. Les Spurs sont 12ème de l’Ouest, le Thunder est 14ème.

Popovich devrait dépasser Don Nelson pour sa dernière saison (crédits : Sportsnaut)

Grizzlies vs Blazers : 119-123

Portland est inarrêtable depuis la trade deadline et la perte de ses joueurs majeurs. Quatre matchs, quatre victoires pour les coéquipiers d’Anfernee Simons qui exploite pleinement son potentiel maintenant qu’il a les clés de l’équipe (31 points, 6 passes). Pourtant, les Grizzlies restaient sur six victoires consécutives et Ja Morant a réalisé l’une de ses plus grosses performances de la saison. Les 44 points, 11 passes et 5 rebonds du meneur n’ont pas suffit à battre Portland, même avec la belle assistance de son lieutenant Desmond Bane (30 points, 5 rebonds). En feu durant toute la rencontre, les Blazers ont également pu compter sur Josh Hart (22 points, 6 passes, 7 rebonds) et un Jusuf Nurkic des grands soirs (32 points, 8 rebonds). Portland est 10ème à l’Ouest, Memphis reste 3ème.

Timberwolves vs Raptors : 91-103

Les Raptors repartent de l’avant suite à leurs deux défaite consécutives suite à leur victoire contre des Timberwolves en back to back. Fred Van Vleet étant absent, Gary Trent (30 points) a encore une fois pris ses responsabilités au scoring pour porter Toronto vers la victoire. Pascal Siakam (17 points, 9 passes, 9 rebonds), bien qu’imprécis, a apporté beaucoup d’activité dans la raquette de Minnesota. De leur côté les Wolves ont une nouvelle fois pu compté sur un bon Karl-Anthony Towns (24 points, 11 rebonds) en manque de soutien de la part de ses lieutenants Russel et Edwards (2/19 en cumulé). Toronto est 7ème de l’Est, Minnesota reste 7ème à l’Ouest.

Gary Trent Jr et Patrick Beverley se sont chamaillés avant même l’entre deux (crédits : Reddit)

Bulls vs Kings : 125-118

La hype autour des Kings version Domantas Sabonis avait pris un coup lors de la récente défaite face aux Nets, du mieux a été proposé face aux Chicago Bulls malgré le résultat négatif. Le duo Fox (33 points, 9 passes, 6 rebonds) et Sabonis (22 points, 8 passes, 12 rebonds) a performé et montre des signes de compatibilité sur le long terme. Dans un match marqué par le record de DeMar DeRozan, les Bulls ont également pu s’appuyer sur un excellent Coby White (31 points, 6 passes, 5 rebonds) et un bon Vucevic (21 points, 10 rebonds). L’absence de Zach Lavine semble pour l’instant gérable pour Chicago qui semble difficilement pouvoir se trouver en manque d’options. Les Kings sont 13ème à l’Ouest, les Bulls reprennent la couronne de l’Est.  

Suns vs Rockets : 124-121

Les Suns n’ont pas connu une soirée facile face à une surprenante équipe des Rockets mais ça n’est pas demain la veille que Phoenix craquera dans le money time. Tout les titulaires de Houston on inscrit 17 points au minimum et le rookie Alperen Sengun a une nouvelle fois brillé (19 points, 14 rebonds, 3 passes). Les Suns ont pu compter sur un Devin Booker (24 points, 8 passes) et un Ayton (23 points, 9 rebonds) solides. Chris Paul n’a joué que 20 minutes suite à son expulsion pour avoir bousculé un arbitre de façon plus ou moins volontaire (on vous laissera juger) mais cela n’a pas semblé déranger Phoenix pour exécuter en fin de match, preuve de la stabilité de l’effectif de Monty Williams. Les Suns sont toujours leader de la NBA tandis que les Rockets stagnent à la dernière position à l’Ouest.

Warriors vs Nuggets : 116-117

L’un des matchs les plus spectaculaires de la nuit nous a été offert les Warriors et les Nuggets. Le suspens a duré jusqu’au bout pour un dénouement des plus inattendus. Golden State a dominé la rencontre emmené par un Curry précis au cercle mais maladroit de loin (25 points, 6 passes). Les Warriors ont dominé collectivement avant de se faire rejoindre dans le dernier quart temps et se retrouver mené d’un points à 20 secondes du terme. Baby face a alors pris les choses en main en inscrivant un and one à mi-distance donnant deux points d’avance à Golden State à 10 secondes restantes sur l’horloge. Pour la dernière possession, Nikola Jokic (35 points, 8 passes, 17 rebonds) s’est immédiatement fait doubler et a fait preuve du sang froid et de l’altruisme qui le caractérisent en décalant Monte Morris à 3 points pour le tir de la victoire. 4ème défaite en 5 matchs des Warriors qui restent 2ème à l’Ouest, Denver est 6ème.  

Lakers vs Jazz : 106-101

Les Lakers ont proposé du beau Basket, les Lakers ont battu le Jazz et pourtant une grande inquiétude règne ce matin au sein de la fanbase des jaunes et pourpres. La victoire est pourtant belle, acquise dans le money time d’un trois points assassin du jeune Austin Reaves (son seul du match). Lebron James a fait du Lebron James avec 33 points, 6 passes et 8 rebonds et Russel Westbrook a même inscrit les deux lancers francs déterminants dans les dernières secondes. Malheureusement, au milieu de tout ce positif, Anthony Davis a lourdement chuté sur sa cheville gauche qui s’est tordu à 90° pour une image insoutenable. Les premiers résultats annonce une entorse plutôt qu’une fracture, il ne reste plus qu’à prier pour le revoir au plus vite sur les parquets. Côté Jazz, Donovan Mitchell a fait un gros match (37 points, 5 passes) bien que trop seul. Les Lakers sont 9ème de l’Ouest, le Jazz reste 4ème.  

La douleur d’Anthony Davis (crédits : TrashTalk)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro