Les tops et flops de la victoire de La Rochelle sur Clermont (31-27) !

Au terme d’un match qu’il ne fallait absolument pas perdre pour ces deux équipes, La Rochelle a pris le meilleur sur Clermont (31-27) qui a réussi à prendre un bonus défensif sur la sirène.

Paul Boudehent a inscrit le premier essai rochelais en force (@IconSport)

LES TOPS


La Rochelle en puissance

Comme souvent à Marcel-Deflandre, le Stade Rochelais a remporté le défi physique face à son adversaire du soir. Animé d’une farouche volonté de frapper un gros coup à l’extérieur, Clermont a progressivement craqué sous les coups de boutoir des Maritimes. Avant la pause, c’est Paul Boudehent qui franchissait la ligne en force (40′), avant que Levani Botia ne limite (51′) et que Tawera Kerr-Barlow profite du travail de ses « gros » (69′). Mention à Facundo Bosch, Will Skelton et Wiaan Liebenberg qui ont réalisé une belle partie.

Morgan Parra malgré la cagade

Même s’il aurait pu offrir l’essai du bonus offensif à Thomas Berjon, Morgan Parra a réussi son match. Adroit face aux perches (5/6), il marque la transformation du bonus offensif en coin sur la sirène. Au pied, il a trouvé un très beau 50/22 et a envoyé Thomas Rozière marquer le deuxième essai de son équipe et relancer Clermont. Positionné en demi d’ouverture, Parra n’a pas eu un match facile dans une équipe globalement dominée, mais a su la tirer vers le haut.

Pierre Popelin décisif

Incisif, Pierre Popelin est l’initiateur de deux essais maritimes. Bien en cannes, il a d’abord réussi une belle percée qui a abouti à l’essai de Levani Botia. C’est ensuite son très bon jeu au pied qui a poussé Morgan Parra à la faute devant Berjon. Un bon 5/6 devant les poteaux a donné de l’air à ses partenaires dans une rencontre qui a mis du temps à choisir son vainqueur.

Clermont a du caractère…

Menée 31 à 10 à cinq minutes de la fin, l’ASM a su relever la tête en inscrivant deux essais dans les derniers instants. Thomas Rozière (78′) et Jean-Pascal Barraque ont plongé en terre promise pour permettre aux Jaunards de prendre un point de bonus défensif précieux, tout en enlevant le bonus offensif aux Rochelais. Malgré de gros temps faibles, Clermont s’est accroché en défense et voit son courage récompensé après deux déplacements à zéro point.

LES FLOPS


… Mais ne gagne pas la ligne d’avantage

Match douloureux pour l’attaque clermontoise. Au-delà d’un money time exceptionnel, les Auvergnats n’ont jamais su percer la défense rochelaise. Malgré les tentatives de Nacalevu ou Matsushima, les trois-quarts visiteurs n’ont pas apporté de danger durant cette rencontre. La plupart des offensives clermontoises ont abouti à des pertes de balle ou à des pénalités en faveur de La Rochelle. Ce constat est cependant à nuancer en raison de la belle prestation défensive du rideau rochelais.

La Rochelle perd son bonus avant de l’offrir

En arrêtant de jouer après l’essai de Thomas Berjon, La Rochelle a d’abord perdu son point de bonus offensif, qui était bien payé au regard de cette partie serrée. Elle a ensuite permis à Clermont de prendre son point défensif après la sirène, sur une passe de Brice Dulin interceptée. Un différentiel de deux points au final, qui pourrait valoir cher face à un concurrent direct aux six premières places, dans un Top 14 encore très homogène. Le Stade Rochelais (8ème, 41 points) aurait pu compter huit points d’avance sur Clermont (10ème, 35 points) ce soir, mais il n’en comptera que six.

One thought on “Les tops et flops de la victoire de La Rochelle sur Clermont (31-27) !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :