Cyclisme – Le début de saison stratosphérique de Nairo Quintana !

A l’issue d’un numéro de soliste époustouflant, Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) a remporté aujourd’hui la dernière étape du Tour des Alpes Maritimes et du Var, chipant au passage la tunique de leader à Tim Wellens (Lotto-Soudal). Une victoire qui confirme son excellent début de saison.


Nairo Quintana a fait coup double sur la 3ème étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var : victoire d’étape et maillot jaune ! (E.Garnier – L’Equipe)

Un homme du début de saison


Et de quatre ! En remportant le Tour des Alpes Maritimes et du Var, Nairo Quintana décroche déjà sa quatrième victoire de la saison en seulement sept jours de compétition. A 32 ans, celui qui rêve encore de remporter le Tour de France débute donc son année 2022 de la plus belle des manières !

Pas vraiment une surprise, puisque ce n’est pas la première fois que Quintana se distingue très tôt dans la saison. Souvent à son aise par le passé sur Paris-Nice (2ème en 2019) et sur Tirreno-Adriatico (vainqueur en 2015 et 2017), les deux premières courses par étapes d’envergure, celui qui réside à Monaco a pris l’habitude depuis trois ans d’inaugurer son calendrier par des courses qui lui sont familières.


Toujours aussi impassible même en plein effort, Nairo Quintana avait explosé les compteurs sur les pentes du Ventoux en février 2020 ! (Velonews)

Comme en 2020, c’est donc sur les routes escarpées du sud de la France que l’élégant grimpeur colombien s’est illustré dès ses premiers coups de pédales au sein du peloton. Il y a deux ans, fraichement débarqué au sein de l’équipe Arkéa-Samsic, Quintana avait impressionné en remportant déjà coup sur coup le Tour de la Provence et le Tour des Alpes Maritimes et du Var, avec une facilité déconcertante en montagne.

En Provence, son numéro sur les pentes du Ventoux est d’ailleurs resté dans les mémoires. Aérien, en sept kilomètres il avait collé 1’28’’ à ses premiers poursuivants après un démarrage incisif, explosant au passage le record d’ascension détenu par un certain Marco Pantani.

Après un mois de février plus difficile en 2021, à l’image de l’entièreté de sa saison, « Nairoman » a donc fait du copier-coller pour sa reprise en 2022. Il a remporté à nouveau les deux courses par étapes françaises, avec à chaque fois une victoire d’étape à la clé.

Tour de la Provence : une victoire pleine de maitrise


Nouvelle démonstration de Nairo Quintana sur les pentes de la Montagne de Lure : en altitude le frêle escaladeur a cette capacité à changer de rythme soudainement, plusieurs fois, avant de maintenir un rythme élevé. (S.Mantey – L’Equipe)

Pour sa reprise le 10 février en Provence, Nairo Quintana souhaitait se rassurer sur son niveau, satisfaire la confiance de tout un collectif et débuter idéalement sa longue préparation pour le Tour de France. Une mission accomplie sans le moindre accroc. Quatre jours durant, le Colombien a su faire preuve d’une grande maitrise. Il a même joué placé dans le final tendu des deux premières étapes, remportées par les sprinters Elia Viviani et Bryan Coquard, qu’il est venu frotter (13ème et 6ème).

Le dernier jour, il a retrouvé le terrain qu’il affectionne tant : une étape montagneuse en forme de course de côte, avec l’ascension de la Montagne de Lure en guise de juge de paix. Comme sur le Ventoux en 2020, Quintana n’a laissé aucune chance à ses adversaires, impuissants face à ses relances répétées dans les trois derniers kilomètres. Trop prompt à essayer de suivre sa cadence infernale, Julian Alaphilippe l’a payé cash, concédant 47 secondes sur la ligne au vainqueur du jour qui a fait coup double : étape et classement général.


Chez Arkéa-Samsic, Nairo Quintana peut compter sur un effectif entièrement à son service ! (Alice Donckele – France TV)

Bien lancé par Nicolas Edet et Maxime Bouet, Quintana n’a pas manqué de dédier ce premier succès à toute son équipe : « Je suis très heureux de pouvoir gagner ici. Tout le monde travaille bien dans l’équipe. On a fait une bonne préparation et on voit que les résultats suivent. On dédicace cette victoire à Manu (Emmanuel Hubert). Ça va nous donner confiance pour la suite ».

Tour des Alpes Maritimes et du Var : une victoire pleine de panache !


Déception pour Nairo Quintana hier : après être passé à l’offensive dès le pied du Col d’Eze, il s’est fait reprendre par Tim Wellens, plus rapide au sprint… (D.R.)

Confiant, Nairo Quintana peut l’être en effet. Clairement revenu à son meilleur niveau après une année 2021 tronquée par une opération aux genoux, celui qui a parfois été tant décrié pour son manque de panache a doublé la mise aujourd’hui sur le Tour des Alpes Maritimes.

Une nouvelle fois très attentif dans le final de la première étape gagnée par Caleb Ewan (Lotto-Soudal), il a dû s’avouer vaincu hier face à Tim Wellens (Lotto-Soudal), plus rapide au sprint à La Turbie. Sur les pentes du Col d’Eze, ascension bien connue des coureurs de Paris-Nice, Quintana avait pourtant fait le ménage en dispersant ses concurrents façon puzzle à 12km de l’arrivée. Même Guillaume Martin (Cofidis) n’était pas parvenu à lui emboiter le pas, asphyxié.

Profitant d’un final moins difficile et plus à son avantage, le puncheur Tim Wellens est cependant parvenu à effectuer la jonction dans les trois derniers kilomètres, pour battre sur le fil le sautillant colombien, privé de maillot jaune par la même occasion. A son grand regret : « cette défaite a été douloureuse, j’étais vraiment déçu de ne pas gagner ».


Thibaut Pinot s’est rassuré aujourd’hui : troisième de l’étape, il a dynamité l’échappée avant d’accompagner Nairo Quintana, trop rapide pour lui dans la descente. (Dylan Meiffret)

C’est donc un Nairo Quintana revanchard qui s’est présenté ce matin au départ de la dernière étape, courte (seulement 113km), nerveuse et agrémentée d’un final scabreux propice aux coups de Trafalgar. D’abord en retrait sur les premières pentes du Col de Saint-Roch, c’est tout en sérénité et avec une bonne dose de classe que Nairo Quintana a pris les choses en main à 35km du but.

Placé sur orbite par un Nicolas Edet de gala, l’ancien vainqueur du Giro et de la Vuelta a distancé le maillot jaune Tim Wellens pour revenir successivement sur Guillaume Martin, le premier à mettre le feu aux poudres, puis sur Michael Storer (Groupama-FDJ) et Alexis Vuillermoz (TotalEnergies), rescapés de l’échappée. Mais le plus impressionnant restait encore à venir.

On savait Quintana très à l’aise lorsque la route se cabre. Mais cette fois, le Colombien a aussi démontré tout son talent sur l’autre versant : lancé à tombeau ouvert dans la descente, il a distancé ses compagnons avant de fondre sur l’homme de tête, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), qui s’était isolé à proximité du sommet. Dans un exercice d’équilibriste parfaitement maitrisé et grâce à une prise de risque maximale, Quintana écœure Pinot, à chaque fois décollé en sortie de virage. Il creuse aussi l’écart avec Tim Wellens, revenu à la hauteur de Martin, Vuillermoz et Storer.


Nairo Quintana, maillot jaune du Tour des Alpes Maritimes et du Var… un avant goût de mois de juillet ? (Alice Donckele – France TV)

C’est bien simple, quelque soit le terrain, Quintana était tout simplement irrésistible aujourd’hui et c’est même avec une marge très confortable qu’il triomphe au classement général final : Tim Wellens est rejeté à 1’30’’ tandis que Guillaume Martin, troisième, pointe à 1’49’’ !

Des écarts dignes d’une course de trois semaines, illustrant la flagrante différence de niveau entre Quintana et ses adversaires en ce début de saison. Dans une forme étincelante, Nairo doit maintenant réussir à gérer sa préparation pour atteindre son meilleur niveau sur le Tour de France, son principal objectif en 2022. Pour cela, il effectuera probablement une coupure dans son calendrier de courses au printemps. Déchargé de la pression de gagner, le leader d’Arkéa-Samsic a en tout cas envoyé un message clair à tous ses adversaires en ce mois de février : à 32 ans passés, il faudra encore compter sur lui en juillet !


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro