NBA All-Star Week-end : Chronique d’un samedi soir chaotique.

Après une première soirée de très bonne facture avec l’adoption réussie d’une nouvelle formule, cette deuxième nuit donnait la part belle aux concours, moment toujours très attendu par les fans. Seulement, tout n’a pas été rose, loin de là.

Le Skills Challenge, un joyeux bordel.

Dans la lignée du Rising Stars du jour précédent, le Skills Challenge a lui aussi présenté ses modifications dans sa formule. Alors que les formules précédentes voyaient s’affronter des guards et des big men dans un enchainement d’épreuves qui étaient plutôt bien accueillies par les fans, cette nouvelle formule a été largement critiquée sur les réseaux sociaux, à juste titre.

Finie l’opposition entre types de joueurs, 3 équipes de 3 joueurs s’affrontent dans plusieurs épreuves. L’équipe des Cavs était constituée d’Evan Mobley, Darius Garland et Jarrett Allen, l’équipe Antetokounmpo voyait les trois frère Thanasis, Giannis et Alex représenter la famille grecque la plus connue de NBA et les Rookies formaient la dernière équipe avec Cade Cunningham, Josh Giddey et Scottie Barnes. En soi l’idée de trois équipes s’affrontant n’est pas stupide, loin de là, mais les épreuves et le déroulement de ce concours n’a pas été à la hauteur de l’évènement

Des épreuves extrêmement longues, manquant cruellement de rythme et bien souvent ressemblant plus à la kermesse du village qu’à un concours du All-Star week-end. Et si les tirs semblaient constituer une idée correcte, l’épreuve des passes était horrible à regarder puisque les trois participants de chaque équipes enchainaient les passes dans les cibles (mouvantes ou non) en même temps. Impossible donc de se fixer un point de vue pour suivre l’épreuve, l’impression de suivre un joyeux bordel où des enfants de 10 ans s’amusaient à la mi-temps d’un match de Betclic Elite. Voyez plutôt :

Et la soirée continue avec une troisième épreuve de relais, basée sur le parcours de l’ancienne version, encore très long à regarder et peu intéressante, l’équipes Antetokounmpo et l’équipe des Cavs n’arrivant même pas à finir le parcours. ET C’EST PAS FINI ! Il nous reste cette finale entre les Cavs et les Rookies, dans une épreuve vraiment destinée à vraiment tester l’habileté des participants… un shoot du milieu du terrain. Une première équipe qui enchainait les shoots pour établir un temps à battre, et la deuxième équipe qui tente de le battre, passionnant et pertinent n’est ce pas? Rien de tel pour mesurer la technique d’un joueur que de les faire balancer des parpaing depuis le milieu de terrain à la suite. Et à ce petit jeu ce sont les joueurs des Cavs qui battent le temps établit par Cade Cunningham, Evan Mobley sur sa première tentative mettant en plein dedans. Après 50 minutes de basket-ball Circus, c’est enfin fini.

Au moins un titre pour les Cavs cette année !

Peut-être aurait-il fallu tirer au sort un participant pour chaque épreuve, cela nous aurait permis d’économiser une bonne partie du temps et de rajouter un facteur aléatoire dans cette épreuve qui aurait pu amener de la fraicheur dans cette première heure. Une modification de ce Skills Challenge ratée qui contraste avec la réussite de la veille, on ne peut pas tout réussir, même en NBA.

Les Z’amours en NBA, vraiment ?

A peine sorti de ce cauchemar, on pensait pouvoir enchainer avec les concours à 3pts et le concours de dunks, mais on a eu le droit à des petites sessions promos bien mal senties pour nous faire patienter. Une session de petit jeu de couple pour faire la promotion du nouveau show HBO du couple Curry façon « Les Z’amours » qui a fait halluciner toute la planète NBA. Sommes nous vraiment devant ce qui devrait être la fête du basket-ball? Plus si sûr.

Steph, t’en penses quoi du spectacle pour le moment?

Un petit jeu sympathique à n’en pas douter, le couple Curry faisant face à 2 Chainz et Kesha Ward en devant décider quelle personne du couple était susceptible de faire telle action, etc. Un moment digne des meilleurs « qui de nous deux » sur Youtube en 2017 qui nous fait douter entre le café et le Whiskey. Allez hop, encore 15 minutes de perdues pour nous, finalement nous prendrons le café.

Mais les concours arrivent pour sauver la soirée?

Le pire concours de dunks de l’Histoire

Le concours à 3 points promettait un peu plus de qualité au vu des participants, et le concours a été fidèle à ce qu’on peut attendre de cet évènement. Des passages individuels plutôt bons, avec un Luke Kennard qui a pris feu lors de son premier tour pour mettre la barre très haut et se placer comme l’un des favoris. Karl Anthony Towns remporte finalement l’épreuve en établissant un record de points en finale (29), effaçant la marque établie par Stephen Curry l’année dernière qui était de 28 et devient ainsi le premier pivot de l’histoire NBA à remporter le concours de tirs à 3pts. Le niveau était là, et l’espoir revient pour tous les téléspectateurs qui bravent la nuit pour assister à cette deuxième nuit pour le moment décevante.

Mais avant d’aller sur le concours de dunks, l’intermède musical assuré par DJ Khaled a au moins eu le mérite de réveiller les foules, avec pléthore d’invités comme Lil Wayne, Ludacris ou les Migos. Une prestation aboutie aussi bien au niveau des musiques choisie que de la scénographie, et l’impression que cette deuxième partie de samedi soir peut vraiment élever le niveau.

Et soudain, catastrophe. Le concours de dunks.

L’affiche était prometteuse, avec 4 gros dunkers qui s’illustrent généralement beaucoup en match, ça ne peut pas mal se passer n’est-ce pas ? Et pourtant si, ce concours est d’ores et déjà considéré comme un des pires de l’histoire, entre malaises et gène, le public a même fini par lâcher des sifflets tant ce qu’il voyait n’était pas à la hauteur.

Un premier tour catastrophique avec Jalen Green, pourtant le favori de beaucoup, qui a du s’y prendre à 9 fois (alors que seulement trois tentatives sont normalement accordées) pour réaliser correctement son dunk. Ironie de l’histoire, lors de sa dernière tentative il s’est même résigné à changer de dunk, à quoi bon insister 8 fois avant alors? Une petite auto-promo pour un NFT juste avant suivi de cette catastrophe, un passage qui restera pour de mauvaises raisons dans les annales.

Mais si seulement il n’y avait eu que Green, ce sont les 4 participants qui n’ont pas été à la hauteur. Seulement un dunk passé au premier essai, aucun 50 donné par les juges, des essais à rallonge qui ont éteint le public, l’impression de voir un concours amateur plus qu’une compétition du All-Star Game. Pour illustrer le propos, la statistique sortie par StatMuse est terrible: si les dunks étaient considérés comme des tirs, les 4 hommes seraient à 7/25 lors du premier tour, avec un joli 1/9 pour le seul Jalen Green. Des jeunes joueurs qui se sont vus peut-être trop beaux pour tenter des dunks très compliqués, parfois la sobriété est la meilleure des armes sur ce genre de compétition.

Tant bien que mal Obi Toppin et Juan Toscano-Anderson accèdent à la finale, mais cela ne change rien. Encore des loupés viennent ternir le concours, des dunks banals pour le joueur des Warriors et tout de même un dunk assez spectaculaire du joueurs des Knicks pour s’assurer le titre, loin d’être une réussite. Devant autant de médiocrité, difficile de ne pas se souvenir du concours de 2016 légendaire qui voyait Aaron Gordon et Zach LaVine s’échanger des 50 au premier essai comme des sucettes. Peut-être que les deux joueurs ont mis la barre trop haute pour la dépasser, mais nous ne demandons pas un spectacle de ce calibre tout les ans, juste des dunks réussis, et ce n’était pas le cas la nuit dernière.

Le réveil est dur pour ceux (moi y compris) qui se sont levés pour assister à ce spectacle médiocre, l’impression d’avoir touché le fond pour encore creuser, espérons que la NBA modifiera ses règles du dunk contest pour éviter ce genre de malaises en direct, qu’ils reviennent à un système plus simple de skills challenge et surtout que le All-Star week-end ne devienne pas majoritairement un encart publicitaire géant, que cela reste du sort s’il vous plait Adam Silver.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro