ATP Dubaï : Un tournoi haut en couleurs.

Du 12 au 26 février, 32 joueurs se sont affrontés sur le court. Si le tournoi a été marqué par le retour de Novak Djokovic, le Tchèque Jiri Vesely lui a volé la vedette. Entre révélations et éliminations déconcertantes, retour sur cette édition 2022.

Andrey Rublev vainqueur à Dubaï
Andrey Rublev s’offre un dixième titre à Dubaï, mettant fin à l’incroyable série de Jiri Vesely. ©DFTennis

Jiri Vesely, enchaîne les exploits à Dubaï

Tout droit sorti des qualifications, le Tchèque Jiri Vesely a annoncé la couleur en éliminant Marin Cilic dès le premier tour en deux sets, 6-4, 7-6. Le 24ème joueur mondial s’est fait surprendre par un Vesely en grande forme, contrairement au Croate. Visiblement agacé par son jeu bancal du début de tournoi, le trentenaire a concédé 12 balles au break à son rival qui a sauté sur l’occasion. Et les 17 aces de Marin Cilic ne l’ont pas arrêté. Alors à la 123ème place du classement mondial, Vesely se qualifie donc sans grande difficulté pour la suite du tournoi.

Au tour suivant, c’est l’Espagnol Roberto Bautista Agut qui a fait les frais du jeu de Vesely. La tête de série n°8 n’a pas résisté au Tchèque. Auteur de 10 aces face à l’Espagnol, Jiri Vesely a dominé son adversaire pour une victoire en deux petits sets, 6-2, 6-4. En même temps, avec 90% de succès sur ses premières balles, le Tchèque était particulièrement difficile à déborder et a imposé son rythme tout du long. Mais là n’est pas sa plus belle victoire.

En effet, Jiri Vesely a retrouvé la tête de série n°1 Novak Djokovic en quarts de finale. Mais si le ticket pour les demies semblait tendre les bars au Serbe, l’issue en a surpris plus d’un. Le mètre 98 du Tchèque lui a permis de tenir la cadence imposée par Djokovic à Dubaï. Bien qu’il ait rencontré quelques difficultés dans le premier set, ses longues frappes et des amorties parfaitement calculées lui ont offert une seconde victoire face à Novak Djokovic, sept ans après leur premier affrontement. En 4-6, 6-7, Vesely offre par la même occasion la place de n°1 mondial au Russe Daniil Medvedev.

Toutefois, le Tchèque ne s’est pas arrêté là. Car après avoir décroché sa place pour les demi-finales, Jiri Vesely est venu à bout du Canadien Denis Shapovalov au terme d’un match à haute intensité. Trois sets achevés au tie break pour une nouvelle victoire tchèque. Et pourtant, Shapovalov a bien failli l’emporter. Les occasions manquées par Jiri Vesely ont permis au Canadien de reprendre l’avantage en troisième manche. Très puissant sur ses coups droits, il a frôlé la victoire. Mais Vesely ne s’est pas démonté et est revenu en force pour s’octroyer la victoire 6-7, 7-6, 7-6.

« C’était ma première demie d’un ATP 500, alors je suis super heureux, a-t-il confié. Parfois, les choses arrivent sans que vous sachiez pourquoi. Ces derniers mois, ça n’allait pas fort et tout à coup… Parfois, il faut rester patient, continuer à bosser et attendre sa chance. »

Jiri Vesely après sa victoire face à Denis Shapovalov à Dubaï

Nouveau titre pour Andrey Rublev à Dubaï

Il fallait bien que quelqu’un mette un terme à la série de victoires de Jiri Vesely. Et après quatre duels de haut vol, le Tchèque est tombé sur un os face au Russe Andrey Rublev.

Une semaine seulement après son doublé à Marseille, Rublev remet ça et remporte un nouveau trophée à Dubaï, le dixième de sa carrière. Son parcours a commencé face au Britannique Daniel Evans. Et Rublev ne s’est pas attardé plus que nécessaire sur le court. 8 aces, 77% de succès au premier service et deux sets, 4-6, 5-7 pour une qualification en huitièmes de finale.

Opposé à Kwon Soon-Woo, le Russe a mis un peu de temps à se réveiller et a perdu la première manche 6 jeux à 4. Rublev a réappuyé sur la pédale d’accélérateur dans le second set, au point de mettre une claque de 6-0 au Su-Coréen. La dernière manche n’était pas plus glorieuse pour Soon-Woo, puisqu’il s’est incliné 3-6 face à Andrey Rublev. Son quart de finale face à Mackenzie McDonald s’est révélé être une copie du duel précédent. Rublev s’y est imposé en 6-2, 3-6, 1-6.

En revanche, le service surpuissant d’Hubert Hurkacz a failli avoir raison du Russe. 27 aces au court du match de la part du tennisman polonais, contre seulement 9 pour Rublev. Là aussi, la victoire semblait être garantie pour Hurkacz, d’autant plus après sa victoire en première manche. Mais c’était sans compter sur la ténacité de son rival du jour. Andrey Rublev s’est procuré quelques balles de break dans l’ultime set, mais n’a pu en convertir qu’une seule au tie-break. Probablement la plus importante d’ailleurs, puisqu’elle a changé l’issue du match. Le natif de Moscou obtient sa place en finale en 3-6, 7-5, 7-6 après deux heures et vingt-cinq minutes de lutte.

Mais ce n’est pas tout. Habituellement très discret dans ses prises de parole, le Russe a défendu sa vision du monde, qui devrait être bien plus respectueux et pacifique.

Pour la finale de l’ATP de Dubaï, Andrey Rublev a défié la surprise de ce tournoi, Jiri Vesely. Et le Russe a profité de l’inconstance de son adversaire au service pour dominer le match. Bien que le Tchèque soit parvenu à breaker le tennisman de 24 ans, il n’a pas su saisir sa chance et a enchaîné les doubles fautes. Jiri Vesely a paru moins en forme que pour ses précédentes rencontres. A contrario, Rublev a une nouvelle fois démontré ses capacités pour remporter son deuxième titre de l’année, et son dixième sur le circuit ATP sur un score final de 3-6, 4-6.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro