ST-UBB (12-11) : les tops et les flops du derby de la Garonne !

Ce dimanche soir, le Stade Toulousain s’est imposé d’un cheveux face à l’Union Bordeaux-Bègles (12-11), pour mettre fin à une série de six défaites de rang. Voici les tops et les flops de la rencontre.

Rémi Lamerat et l’UBB n’ont pas réussi à percer le rideau toulousain (© Crédit photo : Laurent Theillet/SUD OUEST)

LES TOPS


Selevasio Tolofua à la pointe du combat

Dans un match cadenassé, marqué par de nombreuses approximations de part et d’autre, Selevasio Tolofua a tiré son épingle du jeu. Sans être sensationnel, le numéro 8 toulousain a relevé le défi du combat. Sa puissance a permis à Toulouse de se mettre dans l’avancée, notamment en première période. En défense, il a réussi quelques plaquages positifs qui ont coupé les offensives bordelaises.

Santiago Cordero alias Flash McQueen

S’ił n’a pas trouvé la faille, dans ce qui n’était définitivement pas la rencontre de l’année, Santiago Cordero nous aura au moins fait profiter de ses qualités de vitesse. Sur un jeu au pied à suivre en direction de l’en-but toulousain, Santiago Cordero a foudroyé Dimitri Delibes par sa vitesse de pointe exceptionnelle. L’ailier argentin a été repris par les briscards toulousain en couverture, Maxime Médard et Zach Holmes notamment.

Toulouse a su l’emporter

Malgré un manque de confiance accumulé par ses dernières sorties, le Stade Toulousain a su faire pencher la balance en sa faveur. La défense des joueurs d’Ugo Mola a réussi à contenir un adversaire brouillon, et la botte de Zack Holmes a fait le reste. Peu de jeu à se mettre sous la dent, mais l’essentiel était bien ailleurs pour Toulouse, qui tente de se maintenir à la sixième place le temps que ses internationaux reviennent.

LES FLOPS


La cagade de Maxime Médard

S’il a réalisé une performance correcte, Maxime Médard s’est rendu coupable du premier essai bordelais. Une incroyable tergiversation, suivie d’une glissade malencontreuse, pour permettre à Jean-Baptiste Dubié d’inscrire le seul essai de la rencontre (6′). Une boulette finalement sans incidence, mais dont ses partenaires déjà en manque de confiance se seraient bien passés.

Bordeaux-Bègles inoffensif et indiscipliné

Privée de Matthieu Jalibert, Yoram Moefana, Cameron Woki ou encore Uini Seuteni, l’attaque de l’UBB s’est montrée inoffensive. Les Girondins ont tenté d’enchaîner sur quelques séquences, mais un jeu trop latéral les empêchaient de prendre à revers la défense adverse. Comme la semaine dernière contre le Racing 92, Bordeaux-Bègles a aussi fait preuve de beaucoup d’indiscipline. 14 pénalités concédées, contre 7 pour Toulouse : beaucoup trop pour espérer mieux, malgré un match équilibré.

Lucas Tauzin en difficulté

Très prometteur il y a quelques mois, Lucas Tauzin peine toujours autant depuis le retour de sa longue blessure. Peu en vue, le premier centre toulousain n’a pratiquement rien fait lors de cette rencontre. Très loin du niveau qui devrait être le sien, il a notamment tenté un petit jeu au pied rasant sans conviction qui ne passerait même pas pour un coach de Fédérale !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro