Manchester United : Les 3 stats symboliques du match nul contre Watford.

Manchester United arrivait en début de saison avec des prétention de lutte pour le titre, appuyée par un mercato qui a vu arriver Raphaël Varane, Jadon Sancho et surtout Cristiano Ronaldo du coté d’Old Trafford. Mais les Red Devils déçoivent, et le match nul contre Watford a illustré les problèmes offensifs cette saison.

A l’image de son équipe, Cristiano a déçu contre Watford. (AP)

1) 67% de possession de balle, 4 corners.

Bien évidemment lorsqu’on se penche sur le match de samedi dernier, la domination de United ne fait pas de doute. Les hommes de Rangnick ont mis à mal la formation de Watford qui s’est contenté très volontiers de ce point du match nul précieux dans la course au maintien. Une domination qui s’est vue dans le jeu, avec une formation de United qui a très vite pris possession du ballon et qui a voulu jouer haut pour asphyxier Watford. Une possession qui se traduit dans les chiffres avec 67% de possession, le contrat est rempli.

Seulement, la possession ne sert à rien si elle est stérile. Et pour vérifier cela le nombre de corner vient appuyer l’impression visuelle laissée par les Red Devils samedi dernier. 4 petits corners durant tout le match, c’est trop peu pour une équipe qui joue le haut de tableau à domicile face à une équipe de la zone rouge. Ce petit nombre illustre un manque de créativité criant dans les 30 derniers mètres et trop peu de réel danger mis sur le but de Foster. Une possession de balle qui n’aboutit pas à des situations chaudes sur les buts adverses, c’est dommage sachant que Manchester possède plusieurs joueurs très bons de la tête dans son effectif (Varane, Maguire, Ronaldo…). Ne pas appuyer dans ce sens, c’est se priver d’une des forces de frappe de l’équipe.

Maguire – Varane, une charnière inoffensive sur coup de pied arrêté

2) 22 tirs, 3 cadrés.

Nous parlions de possession stérile juste avant, mais ce n’est pas forcément vrai. En effet les Red Devils ont beaucoup tenté samedi, sans pour autant trouver la faille dans la défense des Hornets. 22 tirs en tout, c’est beaucoup mais contrairement à la statistique de corners, cela ne reflète pas toujours la domination ou la dangerosité mise sur le but adverse. Beaucoup de tirs donc, mais énormément de tirs non-cadrés aussi. Seulement 3 tirs en direction de la cage de Foster, le ratio n’est vraiment pas à l’avantage du secteur offensif de Manchester United.

Une défaillance offensive illustrée par la performance en demi-teinte de Cristiano Ronaldo, coupable de nombreux ratés près du but adverse. Bruno Fernandes a lui aussi été discret durant ce match, et a gâché plusieurs situation chaude par une maladresse technique dans la passe ou dans le dernier geste. Ajoutez à cela un Sancho et un Rashford toujours aussi moroses et la force de frappe de United devient bien moins menaçante. 12 tirs hors cadre, 7 tirs contrés par les défenseurs, au final le gardien de Watford n’a pas eu beaucoup d’arrêts à effectuer.

En parlant d’arrêt, si on se penche sur le statistiques qui viennent corroborer notre impression visuelle, David de Gea a effectué deux arrêts durant cette partie, seulement un de moins que son homologue anglais! Et sans ces arrêts, Manchester United aurait pu perdre ce match puisque Watford a eu les occasion de faire le hold-up en contre dans les dernières minutes du match. Une inefficacité offensive qui a fait du mal aux Red Devils, et qui n’a pas permis de ramener les trois points.

3) La HeatMap des RedDevils.

Dernier élément d’analyse de cette partie, la HeatMap de l’équipe confirme tout ce qu’on a dit précédemment. Manchester a effectivement eu le contrôle du ballon, la majorité du temps dans le camp de Watford, mais cette occupation du terrain na pas été assez franche, mais plutôt que des mots, laissons l’image parler :

Ce qui saute aux yeux lorsqu’on analyse cette carte, c’est le manque de présence dans l’axe du terrain. Cette illustration confirme les difficultés qu’a eu Bruno Fernandes dans ce match, son influence était limitée par l’occupation sur le terrain. Le jeu de United s’est concentré sur les coté, à plus de 30 mètres du but de Watford. Une possession globalement dans le camp adverse oui, mais une possession qui n’inquiète pas la défense très bien regroupée dans l’axe de sa défense.

Cette occupation de l’axe par Watford peut-elle expliquer le manque de jeu dans l’axe? Oui, en partie. En partie seulement puisque des joueurs du niveau de Fernandes, Ronaldo ou même Pogba doivent être capable d’imposer leur jeu et de dicter le rythme d’un match. Mais ce qui est accablant avec cette image, c’est l’utilisation des cotés. Si l’axe est bouché, autant le contourner en jouant sur les cotés en profitant des qualités de centres des latéraux. Mais il n’en a rien été, Manchester s’est contenté de faire tourner, sans créer de décalages.

Un manque de créativité qui laisse l’équipe loin des cages adverses, et force les ballons longs, ou les frappes de loin qui n’inquiètent pas Ben Foster et qui explique donc cette difficulté à attaquer et à concrétiser la domination territorial de Manchester United. Ralf Rangnick a besoin aussi du réveil de joueurs tels que Marcus Rashford ou Jadon Sancho pour insuffler une nouvelle dynamique, et ne plus dépendre uniquement de Cristiano Ronaldo. Pour le moment le jeu offensif est trop stéréotypé, le match nl contre Watford en est le symbole.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro