Coupe Davis 2022 : Première étape, les barrages.

Les qualifications de la Coupe Davis 2022 se sont tenues ce week-end, les vendredi 4 et samedi 5 mars. Et si elles ont été marquées par le retour d’Alexander Zverev après son coup de sang à Acapulco, c’est surtout la Russie, tenante du titre qui manque à l’appel.

Herbert Mahut Coupe Davis 2022
Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut vainqueurs en qualifications de la Coupe Davis 2022. ©Imago

Et oui, grande gagnante de la Coupe Davis 2021, la Russie de Daniil Medvedev et d’Andrey Rublev s’est vue exclue de la compétition cette année. La guerre en Ukraine a fait réagir et trembler le monde du sport. Peu avant l’annonce de l’annulation du contrat de Nikita Mazepin en Formule 1, l’ITF ( International Tennis Federation) a officialisé le ban de la Russie de tous ses tournois, allant jusqu’à annuler celui de Moscou en octobre 2022.

Toutefois, les joueurs de nationalité russe seront autorisés à participer aux Grands Chelems et autres tournois du calendrier à une condition : ils devront le faire sous bannière neutre. Ce n’est pas une première, car les tennismen russes ne jouaient déjà pas sous drapeau russe lors des derniers Jeux Olympiques.

Une série de victoires indiscutables

Au total, ils étaient 24 pays à se disputer une place pour la dernière étape de cette Coupe Davis 2022, du 14 septembre au 27 novembre. Pour ces qualifications, nos Tricolores ont affronté l’Équateur. Ils sont apparus très en forme ces Français. Arthur Rinderknech, Adrian Mannarino et Benjamin Bonzi ont défendu nos couleurs en simples, quand Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut les ont défendues en doubles. Et les duels sont assez simples à résumer : quatre matchs, quatre victoires.

Si Mannarino s’est tiré en trois manches face à Quiroz ce vendredi, Bonzi était bien plus pressé d’en finir. En effet, étonnant depuis ce début de saison, il a déroulé pour conclure en 6-0, 6-2 et expédier Antonio Cayetano March. Vous l’aurez compris, la France a décroché son ticket pour l’étape finale.

Les Pays-Bas ont suivi le même modèle que les Français. Privé d’Auger-Aliassime et de Shapovalov, le Canada a essayé quatre défaites face aux Néerlandais. Van de Zandschulp, Griekspoor, Haas et la paire Koolhof / Middelkoop en doubles ont mis une correction aux Canadiens, qui sont désormais hors jeu pour la suite de la Coupe Davis.

Toujours sur le même schéma, la Colombie s’est incliné quatre défaites à zéro. Les États-Unis, portés par Taylor Fritz et Sebastian Korda sont venus à bout des Colombiens Et la présence de Juan Sebastian Cabal en doubles n’a pas sauvé la Colombie de l’élimination. En revanche, l’Américain Taylor Fritz n’a fait qu’une bouchée de son adversaire de ce samedi 5 mars. 86% points remportés au premier service contre 40% pour Alejandro Gonzalez. Score finale de ce duel ? 6-1, 6-0. Aïe.

La série des 4-0 se poursuit avec l’Argentine. Opposée à la République tchèque (ou Tchéquie) a envoyé ses meilleurs éléments sur le court. Ainsi, Sebastian Baez, Diego Schwartzman et Federico Coria ont vaincu respectivement Jiri Lehecka, Tomas Machac et Vit Kopriva non sans difficultés pour la plupart. Quant aux doubles, Jiri Lehecka et Tomas Machac n’avaient que très peu de chances de s’en sortir indemnes contre Maximo Gonzalez et Horacio Zeballos. Hélas pour les Tchèques, leur parcours s’arrête ici pour la Coupe Davis 2022.


Un retour en demi-teinte pour Zverev

Et oui, ce tournoi marquait également le retour de l’Allemand Alexander Zverev sur le court. Opposé au Brésilien Thiago Monteiro au lendemain d’une victoire sur son compatriote Seyboth Wild, Zverev a montré un jeu redoutablement efficace. Seulement, joueur contre un Brésilien à Rio n’a pas été si simple pour le champion olympique. Après avoir frappé à plusieurs reprises la chaise de l’arbitre avec sa raquette à Acapulco suite à une défaite en doubles, les sanctions sont tombées pour l’Allemand. Une éviction immédiate du tournoi et une annulation des points engrangés ainsi que des gains refusés. Personne n’a été en mesure d’expliquer ce geste extrême de la part du tennisman et ses excuses ne se sont pas fait attendre.

Si certains estiment que les sanctions auraient dû être plus lourdes après un tel coup de sang, le public de Rio ne semble pas non plus avoir apprécié ses victoires sur les joueurs locaux, allant jusqu’à insulter les proches de l’Allemand. C’est donc dans des conditions très particulières qu’Alexander Zverev revient défendre sa place de n°3 mondial.

Toutefois, l’Allemagne devait être ravie de retrouver son joueur phare qui boycottait la nouvelle version de la Coupe Davis. Car grâce à ses deux victoires, il a offert sa place à son pays pour les phases finales. En doubles, la paire Krawietz / Puetz a une nouvelle fois montré l’étendue de son talent, face aux redoutables Meligeni / Soares en trois manches relativement disputées. En revanche, Jan-Lennard Struff s’est incliné face à Thiago Monteiro en trois sets. Les Allemands sont donc qualifiés avec trois victoires à une pour le Brésil.

Alexander Zverev sur la terre battue de Rio. ©Getty Images

Certains sauvent l’honneur…

Sur le modèle Allemand, les Espagnols se sont imposés grâce à Roberto Bautista Agut et Carlos Alcaraz, de plus en plus performant. Toutefois, la défaite en doubles a étonné. En effet, Davidovich Fokina et Martinez se sont inclinés après un premier set au tie break et un second en 6-4. La Roumanie de Copil / Tecau sauve les meubles avec une victoire mais n’accède pas à la suite de la Coupe Davis.

Idem pour la Norvège de Casper Ruud. Un match remporté par le jeune tennisman alors opposé à Kukushkin. S’il a expédié le Kazakhstanais en 6-1, 6-4, il est tombé face à Alexander Bublik. Deux gains pour Bublik et un double remporté par la paire Golubev / Nedovyesov offrent donc le ticket pour les phases finales au Kazakhstan.

Toujours privée de Dominic Thiem, l’Autriche doit de nouveau faire une croix sur l’ultime étape de la Coupe Davis, vaincue trois à un par la Corée du Sud de Kwon, Nam / Song. Seul Dennis Novak est parvenu à remporter son duel face à Nam Ji-sung.

Carlos Alcaraz. ©Getty

quand d’autres se font peur

Si certains se sont qualifiés sans encombres pour les phases finales, ce n’est pas le cas pour tous les pays. La Belgique de David Goffin s’est fait une frayeur face à la Finlande de Ruusuvuori. Tandis que le premier remporte ses deux matchs en simples, le second gagne une de ses deux rencontres, tout en contribuant à la victoire finlandaise en doubles. Les Belges s’en sortent donc de justesse.

Le duel opposant la Slovaquie à l’Italie a lui aussi amené sa dose de suspens. Malgré tout, l’Italie a pu compter sur un Jannik Sinner en pleine forme. Il a remis son pays sur les rails après deux défaites consécutives, dont une en doubles (Bolelli / Sinner vaincus). C’est finalement le talentueux Lorenzo Musetti qui offre la victoire à l’Italie après sa victoire sur le Slovaque Gombos.

De la même façon, l’Australie a trébuché face aux Hongrois. Si Alex de Minaur est venu à bout de Piros en deux sets, Kokkinakis s’est incliné face à Marton Fucsovics. Mais la véritable surprise de ce duel, c’est sans nul la défaite de la paire australienne composée de John Peers et Luke Saville en deux manches, 6-4, 6-4. Ce samedi, les réussites de De Minaur et Kokkinakis ont offert leur place pour la suite du tournoi à l’Australie.

Bis repentira pour la Suède des frères Ymer. Et apparemment, avoir au moins l’un des deux frères dans l’équipes porte chance, puisqu’Elias Ymer remporte ses trois rencontres, deux en simples et une en doubles aux côtés de Goransson. Le Japon n’est donc pas qualifié pour les phases finales.

Alex de Minaur ©Getty

Sont donc qualifiés pour les phases finale de la Coupe Davis 2022 :

  • La Croatie
  • La Grande-Bretagne
  • La Serbie
  • La Corée du Sud
  • L’Australie
  • Les Pays-Bas
  • L’Espagne
  • L’Argentine
  • La France
  • La Belgique
  • Le Kazakhstan
  • La Suède
  • L’Allemagne
  • Les Etats-Unis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro