Indian Wells 2022 : L’exploit de Gaël Monfils !

Enorme performance du Français ! Opposé à Daniil Medvedev au troisième tour du Masters d’Indian Wells, Monfils a livré une performance XXL pour s’offrir une victoire de prestige face au numéro 1 mondial (4-6, 6-3, 6-1).

Plus d’un mois après son dernier match à Montpellier, Gaël Monfils est de retour en pleine forme. AFP

Après avoir écarté le Serbe Krajinovic (40e) au second tour, c’était une autre paire de manche qui attendait Gaël Monfils : Daniil Medvedev, récent numéro 1 mondial, et logique favori à la victoire finale. Le Russe, qui concourait sous bannière neutre suite aux évènements actuels en Ukraine, a fait l’étalage de ses qualités lors du premier set, avant de basculer dans son côté obscure, laissant échapper la victoire au Français, et la place de numéro 1 à Djokovic.

Monfils renversant

S’il a tenu la dragée haute face au Russe durant les huit premiers jeux (4-4), le Français se manquait complètement sur sa cinquième mise en jeu, commettant deux double-fautes, et encaissait logiquement un break blanc. Medvedev finissait le travail pour remporter le premier set, et se procurait même une balle de break dès l’entame de la seconde manche. Rare sont ceux qui, à ce moment là, auraient parié sur un retournement de situation.

Services cuillères, courses effrénées, passings de grande classe… Monfils a fait le show à Indian Wells. @allosport.net

Mais une partie de tennis est rarement un long fleuve tranquille. Les dynamiques changent comme les vents, la stabilité laisse place au basculement. C’est pourquoi on aime ce sport, encore plus lorsque le courant est en faveur d’un Français ! Sauvant cette balle de break, Monfils se remettait dans le match. Trouvant plus de régularité en fond de court, rivalisant avec l’un des tout meilleurs du circuit sur ce plan, « La Monf » redoublait d’agressivité dans les échanges. Des efforts récompensés par un break dans le quatrième jeu (3-1).

Deux nouvelles double-fautes, un jeu de service concédé malgré quatre balles de break sauvées, et Monfils remettait directement son adversaire à 3-3. Mais alors qu’il semblait avoir retrouvé son tennis, Medvedev s’écroula complètement. A nouveau dépassé par la qualité de jeu du Français en fond de court, le numéro 1 mondial souffrait également de la variation dictée par son adversaire. A l’image de sa finale échappée en Australie face à Nadal, le Russe se montra inoffensif sur ses montées au filet, bafouillant complètement son jeu court. Monfils s’appuya largement sur cette faiblesse pour breaker à nouveau, et cette fois-ci confirmer sur son ultime mise en jeu. Cerise sur le gâteau : un service à la cuillère victorieux pour conclure cette deuxième manche.

Le calvaire de Medvedev continua dans le troisième set. Sept jeux de rang pour Monfils, deux breaks d’avance dans l’ultime manche, un récital qui fit exploser le Russe, fracassant sa raquette sur le sol, hué par un public acquit à la cause du Parisien. N’est pas Nadal qui veut. Medvedev fut incapable de se remettre dans la partie, et s’il sauva cinq balles de match sur son ultime mise en jeu, la sixième fut la bonne pour Monfils. 4-6, 6-3, 6-1 score final.

Une victoire qui fera date

Gaël Monfils se qualifie pour les huitièmes de finale d’Indian Wells grâce au second succès contre un numéro 1 mondial de sa carrière, après Rafael Nadal en 2009 à l’Open de Doha. A 35ans, il signe la 25eme victoire française face à un top 1, la première depuis 2014. Dans l’obligation d’atteindre les quarts pour conserver la tête du classement ATP, Daniil Medvedev verra Djokovic lui repasser devant lors de l’actualisation lundi prochain. Il n’aura passé que deux semaines au sommet.

Poignée de main fair-play entre les deux joueurs. AFP

Quelle suite ?

Pas le temps de savourer pour Gaël Monfils, qui retrouvera le prodige espagnol Carlos Alcaraz demain aux alentours de 19h pour une place en quart. Lauréat de l’ATP 500 de Rio, le jeune ibérique de 18 ans est la star montante du tennis mondial, et est déjà comparé à Rafael Nadal. Lors du troisième tour, il n’a fait qu’une bouchée de son compatriote Bautista Agut : 6-2, 6-0. Monfils devra stopper l’ascension fulgurante de l’Espagnol afin de poursuivre le rêve californien.

Carlos Alcaraz, 18ans, a fait son entrée dans le top 20 ATP cette année. AFP

Un rêve qui, après avoir éliminé le numéro 1 mondial, semble légitime. Surtout qu’autour de Medvedev, c’est toutes les têtes de séries qui tombent comme des mouches. Défait par Tommy Paul, le numéro 3 mondial Alexander Zverev a prit la porte au second tour, tandis que Tsitsipas (5e) s’est vu sortir par un autre américain, le prometteur Jenson Brooksby. Ruud (8e) et Auger-Aliassime (9e) sont également éliminés. Fort de son succès 7-5, 6-3 face à Evans, Rafael Nadal (4e) est lui toujours là. Il affrontera le géant Reilly Opelka au prochaine tour, tombeur du Canadien Shapovalov. Numéro 10 mondial, Sinner a écarté l’autre français en lice Benjamin Bonzi en trois sets pour rejoindre les huitièmes. Berrettini (6e), Rublev (7e) et Hurkacz (11e) tenteront cette nuit de l’imiter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :