LeBron James crée le club du 30k/10k/10k en carrière : une étape de plus dans sa quête du GOAT.

Il y a deux jours LeBron James jouait contre les Suns dans une énième défaite des Lakers. Mais le principal fait à retenir de ce match n’est pas la nouvelle grosse performance du King, mais bien son entrée dans le cercle des 10 000 passes en carrière. Retour sur une nouvelle preuve de la greatness de LBJ.

Mais jusqu’où ira-t-il?

La barre des 10 000 passes, un sacré exploit.

LeBron est donc entré encore un peu plus dans l’histoire de la NBA en devenant le 7ème joueur à dépasser la barre symbolique des 10 000 passes décisive en carrière. Une performance qu’on a tendance à sous-estimer tant le QI basket du natif d’Akron est impressionnant et pris pour acquis. En effet, pour la petite anecdote LeBron est le seul joueur qui n’est pas meneur à figurer dans ce classement, et même dans le top 30. Kobe Bryant est l’autre joueur le mieux placé dans ce classement all-time, à la 32ème place. Un meneur dans un corps d’ailier cyborg, l’archétype même du joueur complet et une arme offensive des plus compliquée à gérer pour une défense.

Aussi fort à la passe qu’au scoring, LeBron est-il devenu le joueur parfait? (Glenn James)

Mais ce genre d’évènement n’est pas nouveau pour LeBron, qui tout au long de sa carrière a jalonné sa carrière d’accomplissements dans ce genre. Des records de précocité, de triple-double (avant que la vague de rookies de ces dernières années viennent exploser ces records de précocité), le pallier des 10 000 passes semblait logique pour lui. Au fil des années il a su évoluer dans son approche du basket-ball pour avoir encore plus d’emprise sur le déroulé du match. Capable de jouer à tous les postes mais considéré maintenant comme le porteur de balle n°1 de n’importe quelle équipe, ses statistiques montrent un joueur extrêmement complet. Etre aussi fort dans plusieurs compartiments du jeu, pouvoir constamment évoluer et comprendre le jeu mieux que quiconque, LeBron se transforme peu à peu en une arme ultime. La prise à deux est impossible sous peine de s’exposer à une passe dans le bon rythme, très capable à trois points, toujours aussi puissant en pénétration… trop fort le King.

« Bordel, quand on rentre dans le club.. »

La barre symbolique des 10 000 passes en carrière donc, mais aussi l’arrivée dans un club très fermé des joueurs ayant marqué plus de 30 000 points, pris plus de 10 000 rebonds et donc servi 10 000 passes tout au long de sa formidable carrière. Un club tellement fermé que c’est le seul membre. Mais ce qui est impressionnant avec ce qu’est en train de réaliser le numéro 6 des Lakers, c’est que le club des 35k/10k/10k a été créé en même temps puisqu’il pointe désormais à 36 854 points marqués. Et si on se projette un peu, le cap des 40 000 points sera surement franchi avant la fin de sa carrière. LBJ explose tous les records de précocité, le plus jeune a atteindre tous les paliers symboliques au scoring.

Source : NBA

Des chiffres impressionnants qui donnent le tournis. Mais c’est aussi ça qui permet de bien apprécier l’immensité de ce qu’est en train de réaliser LeBron James, des accomplissements jamais vus auparavant, et l’impression que comme le bon vin, le temps ne fait que le bonifier. D’abord très scoreur, LeBron a diversifié son jeu sans pour autant baisser le pied en scoring. Une attitude couplée à une hygiène de vie nécessaire pour tenir aussi longtemps avec autant de régularité dans une ligue aussi exigeante que la NBA. 37 ans et toujours aussi fort pour porter une équipe des Lakers bien mal en point, les épaules sont vieilles mais toujours aussi solides.

LeBron continue donc toujours de nous épater avec la création de ce nouveau club dans l’histoire, dans la continuité de ce que le King fait depuis des années en NBA, la quête de ce qui n’a jamais été fait.

LeBron, en quête du « never been done before ».

L’ambition est à peine cachée maintenant, les médias s’en empare régulièrement, la question du meilleur joueur de tous les temps se pose et LeBron s’assoie tranquillement à la table des négociations. Mais le principal obstacle pour que le King se transforme en GOAT, c’est l’incapacité qu’il aura à briser certaines barrières établies auparavant. Les 6 bagues en 6 finales de Michael Jordan? Impossible maintenant, malgré un nombre impressionnant de 10 finales. Les records de Wilt, de Curry, de Klay Thompson à trois points, tout cela n’est pas à sa portée pour inscrire durablement son nom dans les livres d’histoire.

Alors pour remédier à cela, la quête d’accomplissements qui n’ont jamais été fait avant a été lancée. Remonter un déficit de 3-1 en Finales NBA, qui plus est contre l’équipe avec le meilleur bilan de saison régulière de l’histoire, c’est fait. Remporter un troisième titre avec une troisième équipe différente, en ajoutant à cela un titre de MVP des Finales? Check. Et enfin la création de ce club extrêmement select avant peut-être de s’emparer du record de points marqués en saison régulière. Nous précisons la saison régulière puisque LeBron s’est déjà emparé du record de point cumulés entre saison régulière et playoffs, le cyborg est intenable, signe d’une domination complète sur la ligue. C’est aussi ça la définition de la carrière de LeBron James : quand tu ne peux pas briser des barrières, tu crées ces barrières.

En plus du palmarès, LeBron impressionne par sa longévité et cela se voit dans les classements au scoring cette saison. A quelques dixièmes de points d’être le meilleur scoreur de la saison, le faire à 37 ans serait un accomplissement majeur de plus pour lui. Au même âge voire plus vieux, les meilleures performances sur une saison tournaient plus autour des 22/23 points par match (Kareem Abdul-Jabbar, Karl Malone et Michael Jordan notamment) lorsque LeBron tourne actuellement autour des 30 points par match cette saison. Et si en plus de cela il ajoute une autre bague à son actif, et qu’il soit le premier à jouer avec son fils en NBA, le CV sera impressionnant pour avoir une vraie discussion pour le titre de meilleur joueur de l’histoire de la ligue.

LeBron et Bronny bientôt réunis en NBA? (Getty Images)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro