Everton – Newcastle (1-0) : Une victoire de dernière minute pour Everton

Avec sa deuxième victoire en 10 matchs de Premier League, Everton peut espérer s’éloigner de la zone de relégation. Newcastle de leur côté espère que cette deuxième défaite d’affilée n’est pas le début d’une période compliquée.

Victoire tardive grâce au but d’Alex Iwobi
(Via Squawka Football)

Une équipe d’Everton qui ne lâche rien :

Le match s’est déroulé en deux mi-temps bien distinctes. La première était fortement dominée par Newcastle qui, grâce à son pressing haut, remportée la majorité des duels et dominer la possession. Les milieux des magpies étaient séparés en 3 rôles. La présence physique de Joelington, le pressing et l’explosivité de Willock, et la vision du jeu de Guimarães. Les absents du côté d’Éverton ont aussi été importants dans la tactique de Newcastle. La suspension de Jonjoe Kenny et la blessure de Fabian Delph ont forcé Frank Lampard à positionner Ben Godfrey en latéral gauche, un poste qu’il joue très rarement. Les hommes d’Eddie Howe ont donc accentué le jeu sur les deux ailes grâce aux appels en profondeur de Fraser et d’Almiron. 

Du côté des Toffees, la tactique de Frank Lampard était simple: un bloc bas et des longs ballons vers l’avant. Leur manque de réussite peut être expliqué par le match désastreux de Gray et les déchets techniques d’Iwobi. Les deux ailiers n’ont touché quasiment aucun ballon pendant la première période. Seul Anthony Gordon et Michael Keane ont montré du courage et de l’engagement. Ce n’est qu’en seconde période qu’Everton s’est réveillé. Un pressing beaucoup plus engagé, une transition entre les milieux et les attaquants plus fluides et l’entrée de Calvert-Lewin leur ont permis de rééquilibrer le jeu. Et c’est Iwobi, invisible durant tout le match, qui ouvre enfin le score à la 99e minute après un une-deux avec Calvert-Lewin qui lui permet d’être en 1 contre 1 avec le goal de Newcastle. Un bon tir croisé au ras du sol qui donne l’avantage à Everton.

Le duel Anthony Gordon – Bruno Guimarães

Une rencontre controversée :


Dès la première minute, le match était d’une intensité folle. Énormément de faute et de tacle appuyé ont vu les joueurs des deux côtés s’énervait rapidement. On peut citer la confrontation entre Gordon et Guimarães à la 8e minute comme exemple. Cette frustration montante, c’est exprimé de nouveau à la 83e minute quand le carton jaune d’Allan a été changé en carton rouge par la VAR. Hormis ces exemples de frustration entre les joueurs, c’est du côté des fans que l’affiche s’est montrée controversée. En effet à la 49e minute un militant écologiste s’est attaché à l’un des poteaux de but pour revendiquer l’arrêt de l’exploration des énergies fossiles au Royaume-Uni. L’altercation a interrompu la rencontre pendant sept minutes. L’utilisation de la VAR et l’entrée sur le terrain du supporter ont incité l’arbitre à rajouter 14 minutes de temps additionnel. 

Un supporter d’Everton portant un T-Shirt « Just Stop Oil » (arrêté le pétrole)

L’importance au classement :

Un match à enjeux important pour les deux équipes qui ont tous les deux connu des hauts et des bats pendant la saison. Everton risque la relégation en Championship pour la première fois depuis 1951 et Newcastle doit s’assurer de rester en Premier League s’ils veulent profiter de leur nouvelle richesse. L’arrivée de Frank Lampard chez les toffees n’a pour l’instant pas marché, mais cette victoire contre les magpies est de toute importance. Everton a deux matchs de retard sur le reste du championnat, mais va enchaîner des confrontations contre West Ham (6ème), Manchester United (5ème), Liverpool (2ème), Chelsea (3ème) et Arsenal (4ème). Obtenir au minimum un match nul contre Leicester et une victoire contre Burnley et Brentford est crucial à leur survie.

Newcastle en revanche peut être déçus par cette défaite. Mais l’équipe d’Eddie Howe a un calendrier beaucoup plus facile, et devrait s’en sortir sans trop de soucis jusqu’à la fin de la saison. 2 défaites en 10 matches est un bilan positif qui reflète les progrès sous leur nouvel entraîneur.

Everton 17ème (2 match de retard) et Newcastle 14ème

Les Tops & Flops :

Les Tops

  • Le match impressionnant du jeune Anthony Gordon, la présence défensive de Micheal Keane et le retour de Dominic Calvert-Lewin
  • L’arbitrage : Craig Pawson et son équipe ont été un des points fort de cette rencontre. Dans un match avec beaucoup d’intensité et de gros tacles, l’arbitre Anglais a su gérer la situation comme il le fallait. 

Les Flops

  • La première mi-temps de Frank Lampard : un bloc beaucoup trop bas et pas assez d’ambition offensive ont permis à Newcastle de dominer la 1re mi-temps. Dans les premières 45 minutes Everton avait un XG de 0.03 seulement.
  • Le match de Chris Wood. L’attaquant néo-zélandais n’a touché quasiment aucun ballon a part pour une tête bien placée en première période.
  • Le tacle d’Allan : Le Brésilien ce fait exclure à la 83e pour un tacle glissé sur Allan Saint-Maximin. Il arrête une contre-attaque et ne touche en aucun cas le ballon. Carton rouge mérité.

Le carton rouge de Allan (via ESPN UK)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :