Récap NBA de la nuit du 21 au 22 mars : Kevin Durant s’occupe du Jazz, les Mavericks au bout du suspens

9 matchs étaient à l’affiche cette nuit en NBA et quelques gros chocs avaient d’ores et déjà des allures de play-offs. Entre duels au sommet de l’Est, bataille à l’Ouest pour éviter le play-in et performances étonnantes, la nuit n’a pas manqué de rebondissements. Voici le récap du club 115 pour ceux n’ayant pas eu la chance d’observer Lebron James à son prime (le même depuis 20 ans) cette nuit.

Objectif play-offs pour Durant (crédits : Basket USA)

MVP de la nuit : Lebron James

On entend depuis le début de la saison que le niveau de jeu de Lebron James à 37 ans est surhumain. Il a prouvé une fois de plus ce soir qu’il mérite ce crédit, encore auteur d’une performance monstrueuse face aux Cavs. Il a mené des Lakers bien mal embarqués à la victoire en réalisant son 105ème triple double en carrière (5ème joueur de l’histoire dans ce domaine), et pas sur la plus petite des marges. 38 points, 12 passes, 11 rebonds, une ligne statistiques complète montrant son omniprésence dans un jeu des Lakers qui ne serait rien sans lui. Impliqué, auteur de nombreux dunks accompagné de sa légendaire mean face, Lebron James n’a pas abandonné cette saison et gare à ceux qui croiseront son chemin en post-season car rien ne sera donné d’avance.

Lebron James dunkant sur son ancien coéquipier Kevin Love (crédits : NBA.com)

Hornets vs Pelicans : 106-103

Charlotte est allé chercher une cinquième victoire consécutive au finish face aux Pelicans dans ce duels d’équipes de play-in. Dans un match plutôt équilibré, Lamelo Ball est venu offrir la victoire aux siens à 8 secondes du terme d’un floater en déséquilibre dont lui seul a le secret après un match honorable (17 points, 9 passes, 4 rebonds). Toujours privés de Gordon Hayward, les Hornets essayent de s’accrocher à leur 9ème place devant les Hawks et pourquoi pas venir chercher les Nets à quelques encablures devant. Les Pelicans, eux, sont au bord du précipices à la 10ème place et doivent se méfier du retour des Spurs afin de ne pas voir leur saison se finir prématurément. 

Lakers vs Cavaliers : 120-131

Les Cavaliers ont commencé sur les chapeaux de roues face à des Lakers semblant aussi désorganisé qu’a leur habitude, de quoi faire penser à un blow-out assuré dès la mi-temps. Au lieu de cela, Los Angeles a montré une belle force de caractère derrière Lebron James (voir MVP de la nuit), bien accompagné par des role players importants (DJ Augustin a inscrit 20 points à 100% au tir, Malik Monk et Austin Reaves ont été bons). Russel Westbrook (20 points, 11 passes) a également été plutôt adroit, en profitant pour chambrer Isaac Okoro au passage. Les Cavs n’ont pu contenir cette marée jaune défensivement et ont craqué malgré la nouvelle performance magnifique de Darius Garland (29 points, 17 passes, 1 seul ballon perdu). Cleveland devra soigner sa fin de saison afin d’éviter le play-in, les Raptors étant en grande forme et à portée de tir à la 7ème place de l’Est. Pour les Lakers, le play-in sera un passage obligatoire mais il va encore quelques victoires pour assurer leur participation (9ème).

Sixers vs Heat : 113-106

La surprise fut de taille à Philadelphie à la découverte du cinq de départ marqué par l’absence de James Harden et Joel Embiid pour aller défier l’équipe numéro 1 à l’Est. Est-ce dû à du simple load management (étrange pour un match de calibre) ou de réels soucis physiques pour le duo de stars des Sixers ? Nous ne le saurons certainement jamais mais il sera impossible de critiquer Doc Rivers car Philadelphie a malgré tout réussi à s’imposer face a Heat. L’équipe de Miami était pourtant au complet et cette défaite fait un peu tâche dans leur beau parcours de saison régulière. Dans un match serré jusqu’au bout, Tyrese Maxey a été superbe dans le money time pour permettre à Philadelphie de sceller l’issue. En face, le big 3 de Miami est au-dessus des 20 points chacun mais cela n’a pas suffit à compenser une défense en deçà des standards. Le Heat voit son adversaire du soir dangereusement se rapprocher de la place de numéro 1 à l’Est tandis que Philadelphie revient à auteur de Milwaukee, deuxième.

Tyrese Maxey, pépite des Sixers (crédits : The San Diego Union-Tribune)

Pistons vs Blazers : 115-119

Toujours armés d’une équipe pouvant se fondre dans le milieu en G-League, les Blazers ont une nouvelle fois surpris leur monde en s’imposant face à Détroit, pourtant en forme ces derniers temps. Le retour de Cunningham (25 points, 7 passes) n’aura pas suffit à passer outre une entame de match ratée (15 points de retard à la mi-temps). Saddiq Bey a également été bon (25 points, 6 rebonds), fait plus important que la défaite en elle-même rapprochant un peu plus Détroit d’une position favorable à la loterie pour la draft 2022. De leur côté, les Blazers continuent leur bonhomme de chemin entre les bas-fonds de l’Ouest et la course au play-in (12ème), ne sachant plus vraiment à quels saints se vouer.

Nets vs Jazz : 114-106

Malgré une déconvenue sur leur parquet contre Dallas, les Nets confirment que leur processus de remontée à l’Est est en marche avec 6 victoires en 7 matchs. Face au Jazz qui doit tout faire pour maintenir la meute chassant sa 4ème place (Mavericks, Nuggets, Timberwolves), Kevin Durant a fait du Kevin Durant (37 points à 15/23 au tir, 9 rebonds, 8 passes), rendant tout de suite les choses plus facile pour Brooklyn. Seul point noir de la soirée (et pas des moindres), Seth Curry est rentré aux vestiaires après avoir joué seulement 12 minutes, sa cheville étant encore douloureuse. Il a déclaré devoir « faire avec » jusqu’à la fin de la saison, une nouvelle peu rassurante pour les Nets qui auront vraiment besoin de leur artilleur en post season. Le Jazz a déçu malgré un bon Mitchell (30 points, 3 passes), jamais en capacité d’inquiéter une équipe amputés de deux de ses stars. Rudy Gobert a eu un rendement statistique en deçà de ses habitudes (11 points, 4 rebonds). Brooklyn est 8ème à l’Est, Utah est 4ème à l’Ouest.

Rockets vs Wizards : 115-97

Il ne semblait plus dans les plans de Houston de gagner des matchs, mais Christian Wood en avait décidé autrement ce soir. En feu total, l’intérieur des Rockets a inscrit 39 points à 14/18 au tir, accompagné de 11 rebonds et 2 interceptions. Il a profité de l’absence de défenseur dans la raquette de Washington en l’absence de Gafford et Harrell, Kristaps Porzingis (22 points, 14 rebonds) n’étant pas un expert en la matière. Le Letton semble tout de même être le meilleur joueur de son équipe depuis qu’il a rejoint les Wizards qui eux semblent avoir abandonné tout projet sportif en 2022, conséquence de la blessure de Bradley Beal. L’équipe surprise du début de saison semble bien loin désormais, attendant sagement la fin de saison à la 11ème place de l’Est (Atlanta semble trop loin). Les Rockets restent confortablement installés à la dernière place de l’Ouest.

Career High pour Christian Wood (crédits : Houston Chronicle)

Bulls vs Raptors : 113-99

Les dynamiques des deux équipes étaient opposées avant cette rencontre, les Bulls ayant enchaîné 7 défaites en 9 matchs et les Raptors 6 victoires en 7 matchs. C’est pourtant Chicago qui s’est imposé pour se donner un petit bol d’air frais à la 5ème place de la conférence Est ou la défaite de Cleveland (6ème) leur fait également du bien. La victoire se sera dessiné durant la deuxième mi-temps d’un match plaisant au cours duquel le trio de Chicago a mené son équipe au scoring, comme à son habitude. Zach Lavine et DeMar DeRozan ont inscrit 26 points chacun, laissant Vucevic compléter avec 19 points et 13 rebonds. Au-delà de la victoire, Chicago a pu apprécier le retour de Patrick Williams sur les terrains après une absence de plusieurs mois, de quoi renforcer l’équipe à quelques semaines des play-offs. Les Raptors, sans l’homme en forme du moment Gary Trent Jr, vont devoir vite rebondir pour maintenir leur écart avec les Nets et pourquoi pas aller chercher la 6ème place des Cavaliers, directement qualificative en play-offs.

Thunder vs Celtics : 123-132

Rien n’est jamais acquis en NBA mais la victoire des Celtics face au Thunder cette nuit n’avait rien d’une surprise. Toutefois, Oklahoma gardera sûrement le sourire a vu de la performance du jeune Tre Mann (35 points, 7 rebonds) qui représente un bel espoir pour le futur. Shai Gilgeous-Alexander a également fait son match (31 points, son match) mais l’équipe est trop faible. En pleine confiance, les Celtics ont déroulé leur basket-ball, menés par le trio Jayson Tatum (36 points, 7 rebonds, 6 passes), Jaylen Brown (25 points) et Grant Williams (20 points, 10 rebonds). L’écart de neuf points ne représente pas vraiment le déroulé de ce match, Oklahoma ayant recollé en fin de matchs lorsque tout était déjà perdu. Les Celtics sont 4ème de l’Est, le Thunder est 14ème à l’Ouest.

Mavericks vs Timberwolves : 110-108

Le match entre Minnesota et Dallas fût laborieux jusqu’au bout mas c’est bien les Mavericks qui empochent une victoire extrêmement importante pour le milieu de tableau de l’Ouest. Après un début de match retardé pour cause de fuite d’eau au-dessus du banc des Wolves, la fin n’en a pas été moins longue pour cause de nombreuses décisions arbitrales dont la durée aurait pu être améliorée. Dallas a encore prouvé que son équipe était complète autour de Luka Dončić depuis le trade de Kristaps Porzingis. Cette nuit, le génie slovène n’a pas brillé (15 points, 10 passes, 6 rebonds, 8 pertes de balle), très agacé par Patrick Beverley et les décisions arbitrales. Il a néanmoins pu compter sur son supporting cast avec 5 joueurs au-dessus des 15 points, dont la belle performance de Dwight Powell (22 points, 8 rebonds). Les Wolves ont eux alternés le bon et le moins bon, revenant bien en fin de match sans parvenir à conserver leur avantage au finish. Karl-Anthony Towns (22 points, 8 rebonds), Anthony Edwards (19 points, 6 rebonds) et D’Angelo Russel (18 points, 5 passes) n’ont pas pesé dans le money time pour vaincre les Mavericks. Les positions restent donc figé avec la 5ème place des Mavericks à l’Ouest et la 7ème place des Wolves.

Beverley, véritable chien de garde (crédits : Dallas Morning News)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro