Récap NBA de la nuit du 22 au 23 mars : Trae Young retrouve le Maddison Square Garden, Milwaukee roule sur les Bulls

Seulement quatre petits matchs à l’affiche, de quoi se reposer entre deux grosses nuits NBA. Les rencontres proposées n’étaient cependant pas inintéressante dans une période ou chaque victoire est primordiale dans la course aux play-offs. Voici le récap du club 115 pour ceux ayant profité d’une bonne nuit de sommeil.

Ice Trae s’est encore occupé des Knicks (crédits : FanSided)

MVP de la nuit : Trae Young

Les rendez-vous entre Trae Young et le Madison Square Garden sont désormais incontournables sur le calendrier et le meneur d’Atlanta à une nouvelles fois prouvé pourquoi cette nuit. Dans une salle le haïssant au plus haut point, il a inscrit 45 points à 13/25 au tir et délivré 8 passes décisives, le tout en étant impérial dans le money time à coups de 3 points et cross dévastateurs sur un Taj Gibson finissant sur les fesses. Le franchise player aime cette ambiance hostile et s’y exprime à la perfection, pour le plus grand plaisir des observateurs NBA.

Magic vs Warriors : 94-90

Depuis la perte de Stephen Curry lors du match face aux Celtics, l’objectif des Warriors est devenu clair : s’accrocher à cette troisième place et récupérer leur star au début des play-offs. La première partie du contrat semblait abordable de part leur avance sur le Jazz, mais il faudrait songer à gagner quelques rencontres pour ne pas se faire rattraper par les poursuivants. L’occasion d’engranger une victoire de plus semblait idéale face au Magic, dernière équipe de l’Est. Pourtant, les Warriors ont chuté pour la 3ème fois consécutive depuis la blessure du chef. A aucun moment de la rencontre ils n’ont semblé supérieurs à Orlando, notamment du côté offensif qui fût bien pauvre. Jordan Poole a fini meilleur scoreur de la rencontre avec 26 points, insuffisant pour combler les lacunes de l’attaque de Golden State. Pour le Magic, Wendell Carter Jr a performé à l’intérieur (19 points, 8 rebonds) en opposition à Draymond Green et Kevon Looney auteurs de 8 points à deux. Dans une fin de match hachée par les interventions arbitrales, l’équipe de Steve Kerr a enchaîné les mauvais choix.

La bataille fût rude pour le Magic (crédits : Golden State of Mind)

Knicks vs Hawks : 111-117

Malgré la superbe performance de Trae Young (voir MVP de la nuit), le match entre New-York et Atlanta aura été serré jusqu’au bout. En l’absence de Julius Randle, les Knicks avaient bien résisté avec un joli run dans le 3ème quart-temps. RJ Barrett a une fois de plus été performant bien qu’imprécis de loin (30 points à 1/7 à 3 points, 13 rebonds) et Alec Burks était dans un bon soir (21 points, 4 passes). Malheureusement pour les fans new-yorkais, il n’y avait rien à faire face à ces Hawks en fin de rencontres qui ont rentré trois tirs à trois points consécutifs (Young, Bogdanovic, Hunter) dont les Knicks ne se sont jamais relevés. New-York semble définitivement dire au revoir au play-in à la 12ème position, trop loin d’Atlanta solidement accroché à sa 10ème place à l’Est.

Bucks vs Bulls : 126-98

Depuis l’avènement de Giannis Antetokoumpo, il y a de ces nuits ou Milwaukee passe en mode « rouleau compresseur » et il est impossible de faire quoi que ce soit pour l’adversaire. Chicago a eu le malheur de tomber sur une de ces nuits-là, sans pouvoir proposer une opposition assez forte. Impuissants, ils n’ont pas remporté un seul quart-temps, semblant résigné des la fin du premier. Milwaukee a shooté à 63% dont 43% de loin et tout le monde a pu participer à la fête. Jrue Holiday a été brillant (27 points, 7 passes) aux côtés d’Antetokoumpo (25 points, 17 rebonds, 5 passes) que personne n’a pu stopper dans la raquette de Chicago. L’absence de Kris Middleton s’est à peine remarqué, preuve de la force collective de cette équipe des Bucks. Du côté des Bulls, la fatigue du back-to-back suite à un match éprouvant contre les Raptors peut expliquer cette déconvenue sans pour autant rassurer sur leur capacité à battre les gros (0 victoires face au top 3 de l’Est cette saison). DeMar DeRozan et Zach Lavine ont une nouvelle fois inscrits le même nombre de points (21), suivant de près un Vucevic à 22. Les Bucks reprennent la deuxième place de l’Est aux Sixers, Les Bulls sont 5ème .

Jrue Holiday, 3ème option ? (crédits : Sportsnaut)

Nuggets vs Clippers : 127-115

Denver avait absolument besoin d’une victoire pour rester accroché au wagon menant vers la 4ème place, c’est chose faite. Après 4 défaites en 6 matchs, les Nuggets se sont relancés face à des Clippers dans un no man’s land à la 8ème place de l’Ouest. Parfaitement huilée collectivement, l’équipe a vu ses cinq titulaires marquer au moins 10 points sous le commandement d’un Nikola Jokic encore une fois impérial (30 points, 15 rebonds, 6 passes) et qualifié de MVP 2022 selon Stan Van Gundy en antenne nationale, fait assez rare pour le noter. En face, les Clippers ont payé leur manque de talent sur le parquet malgré la belle présence de Terrence Mann et sortie de banc (24 points, 8 rebonds, 4 passes) pour un de ses meilleurs matchs de la saison. Denver, 6ème garde les Wolves à une victoire et reste a portée de tir des Mavericks et du Jazz pour l’avantage du terrain en play-offs. Les Clippers devront se méfier d’un éventuel retour des Lakers, en forme ces derniers matchs.

Back to back MVP ? (crédits : The San Diego Union-Tribune)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :