Cyclisme – E3 Saxo Bank Classic : Nouveau récital pour la Jumbo-Visma !

Première grande classique flandrienne de la saison, l’E3 Saxo Bank Classic (ex Grand Prix E3) est souvent considérée comme la répétition générale du Tour des Flandres, dont la course emprunte une partie du parcours. Et en avant-goût du « Ronde », les Jumbo-Visma nous ont gratifié d’une nouvelle démonstration collective : victoire de Wout van Aert, juste devant son nouvel équipier Christophe Laporte. Loin derrière, Stefan Küng (Groupama-FDJ) s’empare, au culot, de la troisième place.

Deux attaques et puis s’en va !

Deux attaques, pas plus, ont suffi à l’équipe Jumbo-Visma pour balayer toute concurrence. Impérial, les jaunes et noires ont une nouvelle fois donné la leçon à leurs adversaires, dans un remix inspiré de la première étape du dernier Paris-Nice. Et tant pis pour le suspens, encore écourté prématurément.  

La grande lessive des néerlandais a en effet débuté à plus de 80km de l’arrivée, sur les flancs pavés du Taaienberg, l’un des innombrables monts qui hérissent chaque année le parcours de l’E3 Saxo Bank Classic.

Comme dans le final vers Mantes-la-Ville, Nathan Von Van Hooydonck lance d’abord plein gaz Wout van Aert. Assis sur sa selle, le champion de Belgique visse ensuite un grand coup et disperse le peloton façon puzzle, au rythme de sa puissante pédalée. Derrière, ça se débat, ça bouge des épaules, ça tire sur le guidon autant que possible.

Mais chaque mètre parcourus étire un peu plus la file de coureurs et au sommet, lorsque Van Aert se retourne, il peut se satisfaire de l’étendue des dégâts : en dehors de ses équipiers Christophe Laporte et Tiesj Benoot, seuls Stefan Küng (Groupama-FDJ), Kasper Asgreen (Quick-Step Alpha Vinyl), le vainqueur sortant, Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) sont parvenus à lui emboîter le pas.

Ce petit groupe de tête, que les Jumbo-Visma dominent par le nombre, avale ensuite les échappés du matin, avant de se faire rejoindre par une dizaine d’hommes revenus de l’arrière : Binam Girmay (Intermarché-Wanty Gobert), Jhonatan Narvaez et Dylan van Baarle (Ineos-Grenadiers), Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl), Anthony Turgis (TotalEnergies), Rasmus Tiller (Uno X), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Michael Gogl (Alpecin-Fénix) et un nouveau Jumbo-Visma pour la route, Mike Teunissen !

Bien sûr, ce regroupement est provisoire. Le calme avant la tempête, comme le veut la formule consacrée. Car dans le Paterberg, à 42km de Harelbeke, l’écrémage reprend de plus belle. Et cette fois, Van Aert se dresse sur les pédales ! Seulement suivi par un Christophe Laporte qui ne cesse de surprendre et de surpasser les attentes, l’enfant du pays achève d’enterrer tout suspens en distançant les autres concurrents, scotchés à la pente.

L’ascension du Vieux Kwaremont, secteur stratégique, ne change rien à la donne : Wout van Aert et Christophe Laporte se détachent pour s’offrir une longue escapade en duo, tandis qu’à l’arrière leur équipier Tiesj Benoot se charge de désorganiser la poursuite. A défaut d’un triplé, c’est donc un doublé que signe cette fois-ci la Jumbo-Visma : le duo infernal ne sera jamais revu par des poursuivants décontenancés, usés et un brin résignés. Clairement un ton en dessous en tout cas.

D’ailleurs, malgré des portions plus favorables dans le final, leur retard sur la tête de course ne cesse de croître irrémédiablement jusqu’à franchir la barre des deux minutes. Devant, Christophe Laporte et Wout van Aert, équipiers en course devenus amis dans la vie, peuvent savourer tranquillement : à l’issue d’un extraordinaire numéro, ils s’adjugent les deux premières places de la prestigieuse E3 Saxo Bank Classic. Cette fois-ci, Van Aert n’a pas fait cadeau de la victoire à son valeureux coéquipier. Gagner chez lui, devant son public et sa famille, il y tenait. Une performance qui est de bon augure pour le Tour des Flandres, son grand objectif du printemps.

Une adversité impuissante

Pour déjouer ses plans, l’opposition va en tout cas devoir se creuser les méninges. Face à la force collective de la Jumbo-Visma, elle a fait pâle figure aujourd’hui, jamais capable de passer à l’offensive ou de réellement peser sur le scénario. Troisième, Stefan Küng ne pouvait espérer beaucoup mieux, tout comme Binam Girmay et Matej Mohoric loin d’être des purs flandriens.

Où sont-ils passés d’ailleurs, ces Flandriens ? La formation Quick-Step Alpha Vinyl, au collectif si dense habituellement sur ce genre de profil, n’a fait que subir la course, à l’image de son leader Kasper Asgreen, seulement dixième sur la ligne. Victime d’une crevaison au pire moment, Florian Sénéchal n’a quant à lui pas pu défendre toutes ses chances.

De son côté, Jasper Stuyven, esseulé puis distancé dans le final, a affiché ses limites, tout comme l’équipe AG2R-Citroën de Greg Van Avermaet et Oliver Naesen, totalement passés au travers de leur journée. Largués plus tôt encore, les vieillissants Sep Vanmarck, John Degenkolb et Peter Sagan ne tiennent plus le haut du pavé, du moins pour l’instant.

Van der Poel a levé les bras pour la première fois de la saison sur la Semaine Internationale Coppi et Bartali !

Alors qui pour battre Van Aert et sa bande le 3 avril prochain ? Thomas Pidcock ? Peut-être. Après tout, dans un autre registre, il était passé tout près de l’exploit sur l’Amstel Gold Race l’an passé. Mais c’est surtout vers Mathieu van der Poel que les regards se tournent. Revenu à la compétition par la grande porte avec une troisième place sur Milan-San Remo, le prodige néerlandais vient de remporter aujourd’hui sa première victoire de l’année sur la quatrième étape de la Semaine internationale Coppi et Bartali, après avoir dynamité le final ! Voilà qui rassure sur son état de forme en vue des prochaines échéances… Vite Mathieu ! Au nom du suspens, revient battre le pavé !


Alexis Kopp

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro