Manchester City répond à Liverpool, le titre sera bien difficile à prendre aux citizens !

Mis sous pression par les Reds de Liverpool après leur victoire contre Watford plus tôt dans l’après-midi, les hommes de Pep Guardiola ont répondu de la meilleure des manières en dominant facilement Burnley. Le titre peut-il échapper à Manchester City ?

Voir aussi : L’analyse de la victoire 2-0 de Liverpool contre Watford.

Le match : Pas de place au doute.

Dans le sprint final en Premier League, tous les points seront importants. Et le match contre Burnley avait tout l’air d’un piège. A Turf Moor contre une équipe qui joue le maintien, il fallait être sérieux et concentré pour ne pas perdre des points précieux. Et cela a été chose faite puisque dès la 5ème minute Manchester City prenait les devants. A l’issue d’une phase de possession aux abords de la surface de Burnley (déjà en difficulté), De Bruyne profitait de la belle remise de Sterling pour envoyer un missile sous la barre de Nick Pope.

Les Skyblues sur les bons rails dès le début de match, et ils ne vont pas baisser de rythme. Gundogan faisait même le break vingt minutes plus tard suite à une action collective de très grande classe. Break fait très tôt, et une maitrise collective qui ne donne aucune chance aux Clarets durant la première mi-temps. 79% de possession de balle, 0 tir cadré concédé, la victoire est dans la poche et Guardiola peut commencer à gérer son groupe.

Une victoire collective solide pour Manchester City.

La seconde période ressemblait plus à une gestion tranquille qu’à un match de football, avec des joueurs de Manchester City qui se contentait de gérer leur avance, tout en restant concentré en défense pour annihiler les quelques timides offensives de Burnley. Guardiola effectue le turnover nécessaire pour bien aborder les prochaines échéances importantes (voir plus loin).

Le joueur : De Bruyne monte en puissance

Sterling et De Bruyne, grands bonhommes de la victoire cet après-midi.

Dans cette course au titre acharnée, Manchester City aura besoin de ses meilleurs joueurs au rendez-vous pour contrecarrer les plans de Liverpool. Et depuis quelques semaines, le métronome belge répond présent et sera une pièce maitresse de Pep Guardiola dans leur quête du doublé Ligue des Champions / Premier League.

Et encore aujourd’hui De Bruyne a montré qu’il était revenu à son meilleur niveau après sa longue blessure. Il oriente le jeu, dicte le tempo de son équipe, et trouve tous ses partenaires dans le bon rythme. L’action du deuxième but en est d’ailleurs l’exemple parfait, c’est sa passe qui créé le décalage pour Sterling. Un but et une influence toujours aussi grandissante dans le jeu, sa montée en puissance est une très bonne nouvelle pour Manchester City dans cette dernière ligne droite.

La finale dimanche prochain?

On en parlait précédemment, c’est un calendrier assez chargé qui attend Manchester City durant les prochaines semaines. La double confrontation en quart de finale de Ligue des Champions contre l’Atlético Madrid, une demi-finale de FA Cup le 16 Avril contre Liverpool. Mais avant cela? Cette finale du championnat programmée contre les Reds, à l’Etihad Stadium. Seulement un point sépare les deux équipes et si on observe la suite du calendrier pour Pep Guardiola et ses hommes, prendre les trois points contre Liverpool équivaudrait à un grand pas vers le titre de champion.

Après ces 2 semaines de folie, le programme a tendance à s’alleger pour eux, avec des matchs contre des équipes de la seconde partie de tableau. Brighton, Watford, Newcastle, Aston Villa, autant d’équipe à la portée de City sur le chemin. Seuls les matchs contre Wolverhampton et West ham constitueront des pièges, ces équipes luttant pour une place en Europe cette saison.

Alors est ce que les deux prochaines semaines décideront du destin des Citizens cette saison? Ils ont leur destins en main, à eux de faire le travail.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :