Tour des Flandres : Le point sur les favoris

Le mythique Tour des Flandres, deuxième Monument de l’année, approche à grands pas. A la veille du départ, il est temps de faire un tour d’horizon des candidats à la succession de Kasper Asgreen. Après le fortfait de l’ultra-favori Wout Van Aert, la course s’annonce plus ouverte que jamais.

Lors de la dernière édition, Kasper Asgreen triomphait devant Mathieu Van der Poel. Bis Repetita ? (Tim de Waele/Getty Images)

Mathieu van der Poel : favori logique ?

Suite au forfait de son éternel rival Wout Van Aert, malade depuis jeudi et positif au covid, c’est Mathieu van der Poel qui hérite logiquement du statut de grand favori. D’autant plus qu’avec sa victoire mercredi sur A travers la Flandre, il a montré à tout le peloton qu’il est de retour en très grande forme, malgré une rentrée tardive -mais réussie- sur Milan-San Remo. Cependant, sa formation Alpecin-Fenix pourrait être son point faible, ces équipiers ayant été relativement absents des débats dans le final mercredi dernier pour l’épauler. C’est sans doute cette faille-là que devront exploiter ses adversaires, même si la présence de coureurs comme Silvan Dillier ou Gianni Vermeesch à ses côtés sera une aide précieuse. Ce qui est sûr, c’est que VDP sera marqué de près par ses nombreux adversaires… pour lui, la meilleure défense sera sûrement d’attaquer très tôt !

Quid de la Jumbo-Visma ?

Alors que le collectif néerlandais s’avançait en favori à quelques jours du départ, le forfait de leur leader Wout Van Aert est venu chambouler les plans. Qui sera désigné leader ? Tiesj Benoot et Christophe Laporte vont sans doute avoir carte blanche pour essayer de remporter la course ce dimanche, car en dépit de ce contre-temps, l’objectif de la Jumbo-Visma reste le même. Christophe Laporte pourrait peut-être en profiter pour rapporter à la France son premier « Ronde » depuis Jacky Durand en 1992…

En tout cas, forts de leurs résultats sur les différentes Flandriennes ces dernières semaines, les Néerlandais arrivent en confiance et avec de sacrés arguments à faire valoir pour triompher. En l’absence de Van Aert, Jumbo-Visma devrait se montrer plus offensive avec des éléments très en vue comme Mike Teunissen et la jeune pépite Mick Dijke. Très solide collectivement, c’est la seule formation qui a joué la gagne sur chacune des classiques flandriennes en 2022.

Pogacar le facteur X !

Quel va être le comportement de Tadej Pogacar pour son premier Tour des Flandres ? Il s’avance en tout cas en outsider plus que sérieux pour la victoire finale, après la détermination qu’il a affiché mercredi pendant A Travers la Flandres, achevé à une honorable dixième place.

Pour une première expérience sur les classiques pavées, Tadej Pogacar s’est montré très à l’aise lors d’A Travers la Flandre, achevé en dixième position. (D.R.)

Il va sans doute attaquer de loin ce dimanche pour décanter la course assez tôt. A moins que ces adversaires ne l’éliminent avant, en exploitant par exemple une faute de placement qui pourrait lui être fatale, comme cela a été le cas mercredi.

Sinon, sur la forme affichée, Tadej Pogacar n’a rien à envier aux autres coureurs. Ce qui peut lui faire défaut, c’est son équipe UAE Team Emirates qui n’est clairement pas une des plus dominantes sur les Flandriennes cette année.

S’il prétend ne pas s’aligner un favori, « Pogi » n’a pas caché ses ambitions et sait très bien qu’il a toute les qualités pour viser la victoire demain : « Je pense que la distance de la course (272,5 km) joue en ma faveur, avoua-t-il vendredi aux journalistes, après la reconnaissance du parcours. Si la course est dure, cela m’aidera également. Et le temps froid c’est aussi bon pour moi. »

Les outsiders

Du côté des outsiders, il y a pléthore de prétendants cette année, à commencer par les Groupama-FDJ portée par un Stefan Küng de mieux en mieux dans les monts, mais aussi Valentin Madouas et Olivier le Gac, qui ont montré mercredi que les jambes sont là. Fait remarquable, c’est la seule formation qui avait un coureur présent à chaque échelon de la course pendant A Travers la Flandre. L’enjeu pour eux sera d’être capable de peser sur la course avec la présence de l’un de ces trois coureurs pour jouer au moins le podium.

Régulier depuis le début de la campagne des classiques, Stefan Küng sera à suivre de prêt demain ! (Sirotti)

De son côté, l’ex champion du monde Mads Pedersen aura-t-il retrouvé ses jambes dimanche ? Rien n’est moins sûr quand on observe sa prestation à quatre jours du départ (69ème de A Travers la Flandre). Pourtant, il figure parmi les coureurs à surveiller car il a déjà fait ses preuves par le passé en finissant notamment deuxième du « Ronde » en 2018. De plus, il peut s’appuyer sur une très bonne équipe et sort d’un bon début de saison : son meilleur depuis son titre de champion du monde en 2019. Surtout, le Danois apprécie le froid et les conditions climatiques difficiles. Dans sa quête de succès, il pourra s’appuyer sur Jasper Stuyven (4ème de Gand-Wevelgem) et Edward Theuns notamment. Précieux soutien sur A Travers la Flandre, l’Américain Quin Simmons ne sera quant à lui pas au départ du Tour des Flandres.

La formation TotalEnergies se présente aussi avec de solides arguments. Leur chef de file Anthony Turgis, auteur d’un gros début de saison avec une deuxième place sur Milan-San Remo, a de grandes ambitions pour ce deuxième Monument. Il a déjà fini quatrième du Tour des Flandres en 2020. Malheureusement, il a beaucoup joué de malchance sur les dernières flandriennes, espérons que cela va tourner pour lui dimanche. Avec le recrutement de Niki Terpstra en 2019 et surtout celui de Peter Sagan cette hiver, l’équipe pensait connaître le succès sur une grande classique pavée. Mais aux côtés des expérimentés Terpstra, vainqueur en 2016, Daniel Oss, Maciej Bodnar et Edvald Boasson Hagen, c’est bien Turgis qui sera le seul leader demain, en l’absence de Dries van Gestel.

Mathieu Van der Poel, suivi de près par les Ineos-Grenadiers Ben Turner et Thomas Pidcock ! (Istock)

Les Ineos-Grenadiers vont-ils nous refaire le coup d’A Travers la Flandre ? Mercredi, ils avaient accéléré à plus de 70 kilomètres de l’arrivée, pour durcir la course de loin. Un scénario qui pourrait peut-être se répéter demain ! Avec un collectif toujours bien huilé et un Thomas Pidcock qui revient à son meilleur niveau, la formation britannique fera en effet partie des acteurs majeurs de ce « Ronde ». Ils arrivent en tout cas avec une équipe robuste composée de coureurs aux profils très variés, comme Jhonathan Narvaez, Dylan Van Baarle ou encore Ben Turner et Magnus Sheffield, chargés de jouer le rôle d’équipiers de luxe.

Pour finir ce tour d’horizon des outsiders, comment ne pas parler des deux plus grandes formations belges ?

La Quick Step Alpha-Vinyl débarque sur ce Tour des Flandres avec beaucoup de pression après une campagne de classique globalement ratée, malgré le triomphe de Fabio Jakobsen sur Kuurne-Bruxelles-Kurrne. Même si elle compte toujours de fortes individualités dans ses rangs, ce n’est plus la même formation qu’il y a plusieurs années. Eux qui dégageaient une puissance collective impressionnante quelque soit l’adversité, semblent être beaucoup plus désunis en 2022 et n’ont cessé de subir le scénario lors des dernières classiques. Patrick Lefévère pourra cependant compter sur le tenant du titre du Tour des Flandres, le puissant Kasper Asgreen, qui a donné de bonnes garanties sur sa condition physique. Il sera sans doute encore une fois le leader de sa formation, avec comme lieutenants Zdenek Stybar, Yves Lampaert ou notre Français Florian Sénéchal.

Pour la Lotto-Soudal, les perspectives sont différentes avec un leader Victor Campenaerts en très grande forme. Il l’a d’ailleurs démontré mercredi dernier en multipliant les attaques dans le final de A Travers la Flandre, terminé au pied du podium. Pour l’épauler, Tim Wellens, Brent Van Moer et Florian Vermeesch seront bien présents demain.

Les autres : un rôle à jouer ?

Parmi les autres coureurs à surveiller dans les monts pavés, on peut noter la présence de Ivan Garcia Cortina (8ème de Gand-Wevelgem) pour la Movistar, lui qui va devoir faire sa place s’il veut jouer un rôle. Au même titre que les coureurs de la Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, emmenés par Alexander Kristoff mais privés de Biniam Girmay, brillant vainqueur de Gand-Wevelgem dimanche dernier. Avec des spécialistes comme le Français Adrien Petit ou Taco Van der Hoorn le roule-toujours néerlandais, les hommes de Jean-François Boulard devraient se distinguer.

Pour Greg Van Avermaet et AG2R-Citroën, il va falloir redresser la barre ce dimanche ! (Dauphiné Libéré, Valentin Jaquenet)

Pour les EF Education-EasyPost et les AG2R Citroën Team, le constat est bien différent. Leurs campagnes des flandriennes ne sont pas bonnes et ils doivent se racheter sur le Tour des Flandres en faisant un résultat. Pour les Américains, leurs espoirs reposeront sur Alberto Bettiol vainqueur du Ronde en 2019 après un impressionnant rush.

Au sein de la formation française, les Belges Greg Van Avermaet et Oliver Naesen devront redresser la barre en espérant que le second se soit remis de sa lourde chute de mercredi. C’est une occasion en or pour eux de réaliser leur rêve de remporter le Tour des Flandres et de sauver du même coup le printemps d’AG2R-Citroën.

En bref, quelques autres éléments à ne pas sous-estimer : Kelland O’Brien (BikeEchange), Jan Tratnik et Matej Mohoric (Bahrain-Victorious), vainqueur de Milan-San Remo et quatrième de l’E3 Saxo Bank Classic, Nils Pollit (Bora-Hansgrohe), impressionant sur A travers la Flandre, ou encore Soren Kragh Andersen (DSM), cinquième de Gand-Wevelgem et septième de Milan-San Remo.

Le profil de la course

Le profil de ce 106ème Tour des Flandres. (@La FlammeRouge)

Alors, qui sera le grand vainqueur de ce Tour des Flandres 2022 ?


Mathias ROISIL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro