Eintracht-Barça (1-1) : les tops et les flops d’un match nul logique !

Au Deutsche Bank Park, l’Eintracht Francfort a tenu tête au FC Barcelone (1-1) pour obtenir un match nul logique et équitable. Voici les tops et les flops de la rencontre.

Gros duel entre Borré et Busquets, à l’image de la rencontre (GettyImages)

LES TOPS


Deux bijoux de part et d’autre !

Peu en réussite devant les cages en première période, l’Eintracht a ouvert le score grâce à une superbe demi-volée signée Ansgar Knauff (48′), depuis l’extérieur de la surface. Obligé de revenir, le Barça l’a fait dans son style caractéristique. Un jeu de passe aussi rapide qu’éblouissant entre Frenkie de Jong et Ferran Torres, pour voir l’Espagnol égaliser d’une belle frappe croisée (66′).

Le coaching de Xavi

Contre des Allemands très séduisants, Xavi a dû sortir de son banc deux options de luxe pour renverser le cours de la partie. Quatre minutes avant l’égalisation, l’entraîneur catalan lançait Frenkie de Jong et Ousmane Dembélé à la place de Gavi et Traoré. Effets immédiats. Sur l’égalisation, c’est le Français qui a déclenché l’action, et le Néerlandais qui a relayé Torres. L’ancien rennais a ensuite fait plusieurs différences sur le côté droit, tandis que le Batave a assis la domination barcelonaise au milieu.

La perf’ de l’Eintracht

Pas toujours payés de leurs efforts, les joueurs de l’Eintracht ont réalisé une belle partie. En laissant peu d’espace aux Barcelonais, ils ont concédé relativement peu d’occasion. Capables de se projeter très vite en contre-attaque, ils se sont créés plusieurs occasions qui auraient pu faire bien plus mal au FC Barcelone. Un penalty aurait également pu (dû) leur être accordé avant la pause. Daichi Kamada a joué avec beaucoup de justesse sur le front offensif. Martin Hinteregger et Evan Ndicka se sont montré particulièrement solides derrière.

LES FLOPS


Aubameyang absent

Performance bien terne du Gabonais, qui n’a pas su prendre la lumière. Comme dimanche soir face à Séville, il a été effacé la plupart de la rencontre, manquant de punch et peu présent à la construction. Il va falloir surveiller son état de forme dans les prochaines semaines, alors qu’il semblait bien revenir depuis sa signature au Barça cet hiver.

Gavi et Pedri passent à côté

On attend beaucoup des deux joyaux catalans. Un peu trop peut-être. Gavi (17 ans) et Pedri (19 ans) n’ont pas suffisamment pesé sur le match. Contre une équipe allemande qui a mis de l’intensité, il a fallu l’entrée de Frenkie de Jong pour créer du liant entre le milieu et l’attaque catalane. Les deux jeunes espagnols ont été bousculés dans les duels, preuve que leur ascension ne fait que commencer.

Tuta voit rouge

Erreur de jeunesse, aussi, pour l’arrière droit de l’Eintracht ! Déjà averti à l’heure de jeu (61′), il n’a pas su se maîtriser en intervenant en retard sur Pedri (78′). Un tacle qui n’était pas nécessaire, à 80 mètres des buts de Kevin Trapp, et qui n’a pas permis à Francfort d’espérer mieux que de préserver le match nul. Privé du match retour, il sera une option de moins à la disposition d’Oliver Glasner.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro
Bloqueur de publicité détecté !

Aidez-nous à continuer notre activité en désactivant votre bloqueur de publicité ! La publicité fait vivre le site, ne nous laissez pas mourir.

Rafraichir la page
Powered By
CHP Adblock Detector Plugin | Codehelppro